#MoisSansTabac : les solutions pour arrêter !

Arrêter de fumer

Que vous fumiez 5 ou 20 cigarettes par jour, le tabac est nocif pour la santé. Selon l’OMS, environ 8 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabagisme, qu’il soit actif ou passif.

Saviez-vous que, lorsqu’il est brûlé, le tabac produit environ 4000 substances chimiques différentes ? Si certaines substances s’y trouvent naturellement, d’autres sont ajoutées par les industriels, telles que les goudrons, le mercure, l’arsenic, l’acétone, l’acide cyanhydrique, etc.

Afin de motiver les français à arrêter de fumer, la campagne du #MoisSansTabac a lieu chaque mois de novembre. L’objectif ? S’abstenir de fumer pendant 30 jours, car après ce laps de temps, les chances d’en finir définitivement avec le tabac sont multipliées par 5.

Quelles sont les conséquences du tabac sur notre santé ? 

A court terme, la consommation de tabac peut provoquer certains effets indésirables, comme une mauvaise haleine, de la fatigue, une diminution du niveau d’énergie , de la toux, un souffle court ou encore une diminution du goût et de l’odorat.

A long terme, une consommation régulière favorise l’apparition de nombreuses pathologies, qui peuvent s’avérer graves, voire mortelles :

  • Le tabac augmente significativement les risques de développer un cancer. Si le cancer du poumon est le plus fréquent (90% des cas), il est également possible d’en développer d’autres types, tels que le cancer de la gorge, de la bouche, des lèvres, du pancréas, des reins, de la vessie ou encore de l’utérus.
  • Les fumeurs sont plus susceptibles d’être touchés par des maladies cardio-vasculaires (AVC, infarctus,..), mais aussi des anévrismes ou encore des problèmes d’hypertension artérielle.
  • La consommation de tabac peut aggraver de nombreux troubles déjà existants, parmi lesquels l’eczéma, le psoriasis, certaines infections ORL, la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge), etc. Des problèmes respiratoires peuvent également faire leur apparition, comme de l’asthme ou encore une toux excessive.
  • Le tabagisme peut engendrer des problèmes de fertilité. Chez l’homme, cela peut se traduire par des troubles de l’érection, une impuissance sexuelle, une baisse de libido,…. Fumer peut également altérer la qualité des spermatozoïdes, les rendant moins nombreux et mobiles. Chez la femme, cela se traduit par une difficulté à féconder. En effet, il a été prouvé que les fumeuses mettent 2 fois plus de temps à tomber enceinte que les non-fumeuses.
  • Le tabac est l’ennemi de votre peau ! En réduisant l’oxygénation de l’épiderme, il devient plus terne, moins souple, ce qui favorise l’apparition de rides précoces et d’un teint grisâtre.
  • Si vous aimez arborer un sourire plein de santé, mieux vaut ne pas fumer ! Dans le long terme, la nicotine présente dans le tabac peut provoquer certaines affections qui diminuent les capacités de défense et de réparation gingivales. Les dents jaunissent, l’haleine se dégrade et les gencives sont fragilisées.

Quels sont les différents types de dépendances au tabac ? 

  • Dépendance physique

Elle apparaît souvent après des années de consommation et provoque des pulsions irrésistibles à fumer, un mal-être qui peut associer une irritabilité, une humeur dépressive, des difficultés de concentration ou encore des troubles du sommeil.

  • Dépendance psychologique

La nicotine procure une sensation de plaisir, un effet anxiolytique, une action anti-dépressive,… qui donnent la sensation au fumeur qu’il a besoin de tabac pour gérer ses angoisses, son stress ou simplement pour se détendre. C’est généralement ce type de dépendance qui apparaît en premier et qui pousse à la consommation régulière.

  • Dépendance comportementale

Nombreux sont les fumeurs qui associent le fait de fumer à des habitudes, des circonstances, des lieux,… Par exemple, certains ne s’imaginent pas passer à côté de la cigarette du matin avec le café, la cigarette “digestive”, la cigarette qui accompagne l’apéro,… C’est ce qu’on appelle la dépendance comportementale.

Nos conseils pour vous aider à lutter contre le tabac ! 

  • Ayez envie d’arrêter !

La base du sevrage tabagique est d’en avoir envie. Sans motivation, arrêter de fumer sera très dur ! Changer vos habitudes comportementales peut s’avérer compliqué, mais ce n’est pas impossible, soyez positif !

Pour rester concentré sur votre objectif final, mettez par écrit les raisons qui vous poussent à arrêter : cela vous permettra de mieux visualiser vos motivations. Vous pouvez également mettre de l’argent dans une tirelire dès que vous avez envie d’acheter un paquet de cigarettes. Ainsi, vous vous rendrez compte des économies réalisées !

  • Restez à l’écart de la cigarette !

L’odeur ou la vue de la cigarette peuvent facilement vous faire replonger ! Jetez tous les objets qui y sont associés : briquets, cendriers,… Créez-vous un environnement favorable et motivant !

Évitez d’être sujet au tabagisme passif en demandant à vos proches s’ils peuvent ne pas fumer devant vous. Si vous y êtes tout de même confronté, prenez une douche afin de ne pas garder l’odeur de tabac froid sur vous.

  • Soyez accompagné !

Il peut être difficile de se motiver seul à arrêter de fumer. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à trouver le moyen d’être accompagné ! Le #MoisSansTabac est une bonne source de motivation, car des milliers de personnes y participent, créant un élan de motivation !

Sachez également que vous pouvez télécharger à tout moment l’application “Tabac Info Service” afin de bénéficier d’un coaching 100% personnalisé directement sur votre téléphone. Entre autres, vous bénéficiez d’un appel à un tabacologue en cas de besoin ou encore d’un accès à des contenus pour vous aider à ne pas craquer !

Si vous en ressentez le besoin, faites appel à des professionnels de santé, ils sont là pour vous aider ! Psychologues, tabacologues et addictologues sont à votre écoute tout au long de ce processus.

  • Optez pour un traitement de substitution !

Il existe des substituts nicotiniques qui réduisent les effets de manque et qui facilitent la transition jusqu’à l’abstinence totale du tabac. Demandez conseil à votre pharmacien qui vous aiguillera au mieux entre les patchs à appliquer sur la peau, la gomme à mâcher, la nicotine sous forme de comprimés, d’inhalation ou de pulvérisation buccale.

En conclusion, si vous voulez prendre soin de votre santé, l’arrêt du tabac est indispensable ! Très nocif à cause de sa composition, il peut avoir des conséquences graves sur le long terme.

Arrêter de fumer n’est pas simple, mais essayez de trouver la motivation ! Gardez en tête qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter, et que des aides existent pour vous accompagner dans votre sevrage, dont la campagne #MoisSansTabac.  Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site !

Arrêter la cigarette

Sources :

https://bit.ly/3nl4xMC
https://bit.ly/3nrbMmb
https://bit.ly/2H63z7x
https://bit.ly/2K4WW6o
https://bit.ly/32O3b5a
https://bit.ly/3nqSBZI
https://bit.ly/2IFUJOv
https://bit.ly/35TXVfn
https://bit.ly/32zpxoL