Fatigue passagère : les causes et les remèdes

La fatigue passagère se caractérise par un sentiment constant d’épuisement, accompagné d’une perte de concentration, d’un manque de motivation, ainsi que du stress, résultant de notre incapacité à aller au bout de nos objectifs à cause de la fatigue. Elle s’accompagne également de maux de tête, et parfois de changements psycho-émotionnels, comme la dépression. Les causes sont variées et intrinsèques aux individus qui en souffrent, cependant certaines variables sont régulièrement mises en cause.

Les carences alimentaires

 

Face à la fatigue passagère, l’alimentation est à la fois une cause et un remède. Les carences alimentaires fatiguent l’organisme, qui répond à cela par une poussée de stress et une fatigue dès le réveil. Certains régimes alimentaires, au delà de leurs raisons éthiques ou pratiques, sont parfois mal ajustés et mènent à des carences. Certaines habitudes alimentaires néfastes peuvent également en être à l’origine.

  • Carence en magnésium

Le magnésium est capital au fonctionnement de l’organisme. Une telle carence provoque une grande fatigue, des troubles émotionnels, du stress, ainsi que des troubles musculaires et des troubles du sommeil. Elle peut être provoquée par une pathologie qui détériore l’absorption du magnésium, ou par des vomissements et diarrhées excessives. Certaines habitudes alimentaires, comme la surconsommation de thé ou de café, nous font perdre du magnésium. La consommation d’alcool est également l’une des grandes causes de cette carence.

  • Carence en vitamines C et D

La vitamine C est également très importante pour le corps humain.     Dans le cas d’une carence prolongée, on peut aboutir à un diagnostic de scorbut, une pathologie propre aux marins plus de trois siècles auparavant. Le manque de vitamine C peut provoquer perte de cheveux, de dents, ainsi qu’une grande fatigue. Les fumeurs et les grands consommateurs d’alcool sont les plus à même de l’avoir.

La vitamine D est également essentielle à notre santé physique et mentale. En hiver, le manque de soleil a tendance à se faire sentir à travers des épisodes de déprime ou sautes d’humeur. Elle provoque également de la fatigue et une faiblesse musculaire.

  • Carence en fer

Le fer est un sel indispensable pour l’organisme de l’être humain. Pourtant, de nombreuses personnes en souffrent suite à des pertes de sang importantes ou à un régime alimentaire sans viande n’impliquant pas de substitut équivalent. La carence en fer provoque ainsi fatigue, pâleur et étourdissements.

 

→ L’alimentation, le meilleur remède 

Lorsque les carences sont légères et peu avancées, il est possible d’y remédier en mangeant les bons aliments. Pour les carences en fer, manger de la viande, du poisson ou des légumes contenant du fer. Pour les carences en vitamines C et D, manger davantage d’oranges, de citron, de kiwi par exemple, et prendre le plus souvent possible le soleil ! Pour les carences en magnésium : boire de l’eau, manger des graines, et consommer des légumes et fruits à fibres !

Limiter également la consommation d’alcool, même en été, et prohiber la surconsommation de thé et de café, tout particulièrement près des repas.

Les troubles du sommeil 

La base même de la fatigue passagère réside dans l’état de notre sommeil. Les carences alimentaires peuvent elles-mêmes être à l’origine des troubles du sommeil qui perturbent nos nuits. La surconsommation de café, de thé, le stress du travail et le stress causé par la fatigue conduisent notre organisme à rester actif et éveillé lorsque les lumières sont éteintes. Comment gérer ces insomnies qui épuisent ?

 

  • Éviter de dormir

Si vous souffrez d’insomnies, la meilleure solution est d’abord d’éviter de dormir durant la journée, au risque de nourrir votre trouble du sommeil. Dormir en journée ne fera que décaler votre cycle de sommeil plus encore.

  • Se relaxer avant de dormir

Laisser venir le sommeil à soi est presque un art lorsque l’on souffre d’insomnies. Se relaxer demande de l’exercice et de la concentration. La respiration ventrale, par exemple, est un excellent exercice. Boire une tisane à la camomille permet d’apaiser l’organisme, tout comme la lecture. À contrario, l’usage des téléphones, ordinateurs ou même la télévision stimulent le cerveau sur une longue durée, et trouble l’arrivée du sommeil.

  • Alimentation

Le dîner est un repas qui doit être assez consistant pour éviter de se coucher le ventre vide, et suffisamment léger pour ne pas induire une insomnie.

  • Sport

Dites oui au sport ! Une activité physique est bénéfique à la santé, elle permet d’épuiser le corps et de mieux dormir, mais attention à l’horaire : il faut éviter le sport après 18h, car l’effet sera alors inversé, et contribuera à encourager les insomnies.

 

La fatigue passagère a différentes variables, il est possible de s’en débarrasser en ayant une hygiène de vie saine et complète. Si vous suivez un régime alimentaire particulier, végétarien, végétalien ou sans gluten, faites bien attention à substituer les apports de base par d’autres aliments allant de pair avec votre régime. Cependant, la fatigue passagère peut également être le symptôme d’une pathologie plus grave, ou peut survenir à cause d’une pathologie chronique. Les solutions proposées fonctionnent sur certains individus, mais ne sont pas garanties pour tous. Pour cela, consultez un médecin, ou demandez conseil à un pharmacien.

Sources :