Les dangers des écrans sur la vue !

sebastian-mantel-105235Les écrans lumineux font désormais partie de notre quotidien : téléphones, ordinateurs, tablettes… Ils sollicitent les yeux en permanence et sont introduits dans la vie des plus jeunes de plus en plus tôt. De prime abord inoffensifs, des études révèlent que l’usage abusif des écrans comporte de réels risques sur la santé. Voici quelques explications et conseils pour préservez vos yeux.

Les écrans, un danger pour la vue ?

Les écrans actuels sont composés de LED (ou diodes électroluminescentes). Ces ampoules ont révolutionné la technologie : plus économes et performantes que les ampoules à incandescence, légères, résistantes… On les retrouve partout autour de nous : éclairages, téléviseurs, écrans d’ordinateur, de téléphones et de tablettes, consoles de jeux… Malgré leurs nombreux avantages, les LED représenteraient également un danger pour la vue. En effet, pour créer de la lumière blanche, elles combinent des lumières jaunes et bleues. Mais d’après une étude de l’INSERM, une exposition intensive à la lumière bleue, très énergétique, serait toxique pour les cellules de la rétine. Cet organe qui tapisse le fond de l’oeil est pourtant indispensable à la vision. Les conséquences peuvent être diverses : fatigue visuelle, sécheresse et picotements des yeux, vision trouble, maux de tête… Sur le long terme, la surexposition à la lumière bleue pourrait augmenter les risques de myopies et de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). D’après une publication de l’Université Harvard, si la lumière bleue favorise également l’attention et améliore l’humeur la journée, le soir, elle est responsable de troubles du sommeil.

Les bons gestes à adopter

Pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue, il est conseillé de :

  • Faire des pauses régulièrement (toutes les 20 minutes) en regardant au loin pour reposer les yeux
  • Maintenir une distance d’au moins 30 cm entre l’écran et les yeux, entre 50 et 70 cm pour un poste de travail. Par ailleurs, le haut de votre écran d’ordinateur doit se situer à la hauteur de votre regard.
  • Éviter les éblouissements et les contrastes importants qui favorisent la fatigue visuelle : réglez la luminosité de votre écran en fonction de la lumière ambiante
  • Limiter l’usage des écrans avant le coucher (et le plus possible dans la journée)
  • Porter des lunettes en cas de prescription
  • Consulter un spécialiste en cas de fatigue visuelle

Il existe également des lunettes possédant un filtre anti-lumière bleue, disponibles en pharmacie ou sur des sites spécialisés.

Certains médicaments peuvent causer une fatigue oculaire et parfois les symptômes peuvent être liés à une maladie. En cas de doutes ou simplement pour profiter de conseils personnalisés, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

L’orgelet

L’orgelet également appelé «compère loriot », est un petit abcès, de la taille d’un “grain d’orge”, situé à la racine d’un cil sur le bord de la paupière. C’est une infection bactérienne très courante et sans gravité. Les bactéries, le plus souvent des staphylocoques dorés, infectent la zone d’implantation d’un cil appelé le follicule. L’orgelet n’est pas contagieux. Attention à ne pas le confondre l’orgelet avec le chalazion, qui est une inflammation d’une glande située dans l’épaisseur de la paupière. Contrairement à l’orgelet il est indolore et n’a pas de cause infectieuse.

orgelet

Quels sont les facteurs pré-disposants ?

L’apparition d’un orgelet peut être du :

  • Au non respect des bonnes conditions d’hygiène chez les porteurs de lentilles de contact ;
  • A l’ habitude de se frotter les yeux ;
  • Aux maladies qui rendent plus sensible aux infections comme le diabète, un déficit immunitaire…
  • Aux produits de maquillage contaminés ;

Quels sont les symptômes ?

Le bord de la paupière devient rouge, gonflé, et très douloureux. Ensuite une petite pointe blanche, remplie de pus, apparaît. Cette petite boule se perce le plus souvent au bout de quelques jours. Une sensation de frottement ou de déchirement dans l’œil peut se faire sentir, ainsi qu’une sensibilité à la lumière.

Que faire en cas d’orgelet ?

Il guérit le plus souvent spontanément et grâce à des soins d’hygiène locaux :

  • Appliquer un produit antiseptique et calmant afin de nettoyer vos paupières plusieurs fois par jour. Demandez à votre pharmacien de vous conseiller sur le produit le plus adapté à votre besoin.
  • Mettre une compresse stérile imbibée d’eau chaude sur la zone touchée durant 10 à 15 minutes 4 fois/jour. Cela permettra d’accélérer l’évacuation du pus
  • Un traitement homéopathique peut également être envisagé, demandez conseil à votre pharmacien.
  • Si vous ressentez des douleurs, un antalgique comme du paracétamol ou un anti-inflammatoire pourra vous soulager
  • Ne pas toucher ou frotter vos paupières, ne pas essayer de percer l’orgelet
  • Éviter de se maquiller
  • Remplacer temporairement les lentilles de contact par des lunettes

Quand devez-vous consulter ?

Certains symptômes vous conduiront à consulter un médecin rapidement :

  • Si malgré les soins locaux l’orgelet persiste depuis plus de 15 jours
  • Si la douleur est très intense et la paupière très gonflée
  • S’il y a la formation d’une petite boule enkystée qui ne s’ouvre pas
  • Si vous avez de la fièvre
  • Si l’œil est rouge
  • Si vous avez des problèmes de vision
  • Si vous êtes très sensibles à la lumière
  • Si une production de larmes excessives
  • Si l’infection devient récidivante
  • Si vous êtes diabétique ou présentez un déficit immunitaire

Dans le cas d’un orgelet persistant ou récurrent, la prescription d’un collyre et/ou d’une pommade ophtalmique antibiotique et anti-inflammatoire va s’avérer nécessaire. L’ophtalmologue pourra également procéder à l’incision de l’orgelet sous anesthésie locale pour évacuer le pus ou le petit kyste formé.

Quelques conseils pour éviter les récidives :

Il est important de :

  • Se laver fréquemment et soigneusement les mains ;
  • Ne pas se frotter les yeux ou utiliser le dos de la main
  • Renouveler souvent ses produits de maquillage, de ne pas les prêter, de ne pas utiliser ceux des autres
  • Se démaquiller tous les soirs avec des produits que vous tolérez.
  • Ne pas négliger les règles d’hygiène pour les porteurs de lentilles de contact (lavage des mains avant manipulation, nettoyage quotidien des lentilles…)
  • Porter des lunettes ou un masque de plongée dans les piscines.

Votre pharmacien est à votre disposition pour répondre aux problématiques d’hygiènes ou de soins de cette pathologie bénigne. N’hésitez pas à lui demander conseils.

Photo

Axel Naud, Eye, Distribué sous CC BY 2.0 https://www.flickr.com/photos/axelnaud/14281313217/