Cet été, attention aux coups de chaleur !

Attention aux températures élevées !

Si profiter du soleil est bon pour le moral, gare à la combinaison de températures élevées et d’humidité qui peuvent provoquer des coups de chaleur !

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur et comment le reconnaître ?

Le coup de chaleur (ou hyperthermie) intervient lorsque la régulation de la température de notre corps se révèle insuffisante. Cela se produit généralement à la suite d’une longue exposition à la chaleur ou en cas d’effort physique prolongé dans un environnement chaud et humide. Ces conditions provoquent une déshydratation du corps et l’augmentation de sa température.

Les symptômes les plus fréquents sont des maux de tête, des vertiges, des nausées, des crampes musculaires, un pouls trop rapide et une tension trop élevée ou trop basse. L’hyperthermie peut également entraîner une perte de connaissance et, dans les cas les plus graves, le décès.

En effet, si les coups de chaleur peuvent concerner tout le monde, les personnes âgées, obèses, les bébés et les jeunes enfants sont les plus susceptibles d’être touchés. 

Comment prévenir les coups de chaleur ?

  • Hydratez-vous en quantité suffisante ! Plus la température est élevée, plus nous transpirons. Pour pallier ce manque d’eau, il est indispensable de boire au minimum 2 litres en été !

  • Adaptez votre tenue ! Privilégiez des vêtements clairs, amples et en matières légères telles que le lin ou le coton, qui facilitent la circulation de l’air. Pensez à prendre un chapeau ou une casquette dès que vous sortez pour vous protéger du soleil !

  • Limitez vos activités physiques ! Pendant les périodes de canicule, privilégiez les heures les plus fraîches de la journée si vous souhaitez faire du sport.
  • Restez dans un endroit frais et aéré et évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h) !

  • Ne laissez jamais une personne seule (ou un animal) dans une voiture au soleil !  Sachez que la température corporelle des enfants peut augmenter trois à cinq fois plus vite que celle des adultes. Pour éviter tout drame, ne laissez personne dans la voiture, même pour un court laps de temps et même si les fenêtres sont ouvertes !

Que faire si vous êtes témoin d’un coup de chaleur ?

Si la victime est consciente, appelez les secours puis placez-la au plus vite à l’ombre ou dans un endroit frais. Enlevez-lui ses habits, recouvrez-la de linge humide pour la rafraîchir et donnez-lui à boire.

Si la personne est inconsciente, prévenez immédiatement les secours et allongez-la en position latérale de sécurité dans un endroit frais. Rafraîchissez-la avec du linge humide en attendant l’arrivée des secours.

Hydratez-vous pour éviter les coups de chaleur !

Sources :

https://bit.ly/3lp2VDR 

https://bit.ly/3lqY8lp 

https://bit.ly/3ji4xMV

Faites le plein de vitamine D en été !

Emmagasinez de la vitamine D grâce au soleil !

L’été est arrivé, c’est le moment de faire le plein de vitamine D ! Cette substance vitale, aussi connue sous le nom de “vitamine du soleil”, est indispensable au bon fonctionnement du corps humain.

En effet, les missions principales de la vitamine D sont de contribuer au bon fonctionnement du système immunitaire, d’assurer un certain taux de calcium dans le sang et de rendre les os plus résistants. C’est pourquoi les carences en vitamine D se manifestent généralement par des sensations de fatigue, d’épuisement, mais aussi l’apparition de crampes ou de douleurs articulaires.

Où trouve-t-on de la vitamine D ?

S’il est possible de retrouver de la vitamine D en très faible quantité dans certains aliments (tels que le saumon, la truite ou le foie de veau), la première source de production de cette substance reste la lumière du soleil : elle peut représenter jusqu’à 90% des apports nécessaires en vitamine D ! C’est notamment grâce à la chaleur des rayons UV-B et à la suite de réactions dites “photolyse” (qui impliquent une réaction avec la lumière), que notre corps produit cette vitamine.

Comment faire le plein de vitamine D ?

L’apport en vitamine D est différent selon votre type de peau ! En effet, plus votre peau est claire, plus il sera facile pour votre corps d’en produire. À l’inverse, si votre type de peau est foncé, il vous faudra rester plus longtemps au soleil pour parvenir à produire assez de vitamine D. 

Voici quelques astuces pour une production optimale de vitamine D :

  • Entre avril et octobre, exposez vous au soleil environ deux à trois fois par semaine pendant une durée de 15 à 30 minutes. Priorisez la tranche horaire entre 11 et 14h, car c’est à ce moment-là que le corps absorbe le mieux les rayons UV.

  • Pour une production optimale de vitamine D, il n’est pas recommandé d’appliquer de la crème solaire sur votre peau. Si les rayons peuvent être dangereux lors de longues expositions, ils sont rarement problématiques sur de courtes durées !

  • Consommez des aliments tels que le saumon, les sardines, la truite, le thon, l’huile de foie ou le foie de veau qui contiennent naturellement de la vitamine D !

  • En cas de carence, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires contenant des vitamines D3 et K2. Avec l’avis d’un professionnel de santé, il vous est également possible d’obtenir des comprimés de vitamines D3 !

Attention tout de même aux coups de soleil ! Une exposition prolongée et régulière peut avoir des conséquences : insolation, coups de soleil, cancer de la peau… C’est pourquoi il est indispensable de s’exposer progressivement et d’alterner les moyens possibles pour emmagasiner de la vitamine D.

Optez pour des compléments alimentaires en cas de carence en vitamine D !

Sources :

https://bit.ly/3AKt3hO 

https://bit.ly/3wtki8n  

Cet été, protégez-vous des piqûres de moustiques !

Les moustiques sont de retour !

Le retour de l’été signe également le retour de ces petits insectes aux bourdonnements insupportables : les moustiques ! 

Le saviez-vous ? Contrairement aux idées reçues, les moustiques ne sont pas attirés par la lumière, mais plutôt par le CO2 que nous rejetons ainsi que certaines odeurs dégagées par notre corps. De plus, tous les moustiques ne piquent pas, seules les femelles le font pour se nourrir et compléter la maturation de leurs œufs.

Pourquoi les piqûres nous grattent ? Lorsqu’un moustique nous pique, il libère de la salive qui empêche notre sang de coaguler. Les substances contenues dans cette salive entraînent alors la libération d’histamine par le corps humain, qui est à l’origine des rougeurs et démangeaisons.

Pour vous aider à prévenir les piqûres ou à les soulager (si vous n’avez pas réussi à éviter leurs assauts), nous vous donnons quelques conseils et astuces. 

Comment éviter les piqûres de moustiques ?

  • Privilégiez les vêtements clairs, amples et si possible assez épais ! Les moustiques piquent même à travers les tissus, surtout s’ils sont fins. Ils sont également plus attirés par les vêtements aux couleurs foncées (car ils retiennent plus la chaleur).

  • Évitez les sources d’eau stagnante, car c’est là que les femelles pondent leurs œufs ! Pensez, par exemple, à vider l’eau des coupelles sous vos pots de fleurs.

  • Adoptez une bonne hygiène corporelle ! Les moustiques étant attirés par certaines odeurs (telles que la transpiration), une bonne hygiène corporelle est recommandée pour limiter les piqûres !

  • Installez un ventilateur ! Le vent empêche les moustiques de repérer le CO2 que nous dégageons en le dispersant dans l’air. De plus, ils auront plus de difficultés à se poser sur vous assez longtemps pour vous piquer.

  • Utilisez des sprays anti-moustiques ! À appliquer sur la peau ou sur les vêtements, ils offrent généralement une protection pendant 7 à 9h. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
  • Vous préférez opter pour des solutions naturelles ? Certaines huiles essentielles permettent d’éloigner durablement les moustiques pour passer une bonne nuit ! Les plus efficaces sont les HE de citronnelle, de géranium et de basilic : l’odeur qu’elles dégagent n’est pas tolérée par les moustiques.

Comment soulager les piqûres ?

Si vous n’avez pas réussi à échapper aux piqûres, voici quelques conseils pour atténuer les démangeaisons :

  • Appliquez 2 gouttes d’huile essentielle de lavande sur la piqûre et massez. Son effet anti-inflammatoire soulagera immédiatement les démangeaisons.

  • Versez quelques gouttes de vinaigre de cidre sur une compresse et appliquez-la sur la piqûre. Grâce à ses propriétés antiseptiques, il favorise la cicatrisation et soulage la démangeaison.

  • Appliquez du gel ou de la crème à base d’aloe vera. Reconnue pour ses vertus apaisantes et désinfectantes, elle permet également de calmer les démangeaisons grâce à son effet refroidissant instantané.
  • Posez des feuilles de menthe sur votre piqûre. Son effet rafraîchissant soulagera immédiatement vos démangeaisons.
  • Vous pourrez également trouver en pharmacie des lotions ou des crèmes apaisantes spécialement conçues pour soulager les démangeaisons liées aux piqûres de moustiques. 

Un dernier conseil pour la route ? Même s’il est tentant de vous gratter, il est déconseillé de le faire au risque de laisser des cicatrices voire d’engendrer des infections. Renseignez-vous en pharmacie pour trouver une solution adaptée !

Protégez-vous avec un répulsif anti-moustiques !

Sources : 

https://bit.ly/3vOt0Of

https://bit.ly/3zOlCW4

Le froid est de retour… Prenez soin de votre peau !

Protégez votre peau l'hiver !

Si l’on a tendance à beaucoup en prendre soin l’été, nous oublions souvent de protéger notre peau lors des saisons plus froides. Pourtant, entre le froid de l’extérieur, le chaud de l’intérieur, la pluie, le vent,… notre peau est sujette à de nombreuses agressions. C’est pourquoi il est important d’adopter les bons réflexes et les bonnes habitudes pour en prendre soin !

Comment réagit votre peau face au froid ? 

Le froid agresse votre peau et limite la circulation du sang, diminuant alors la production de sébum qui est indispensable pour constituer le film hydrolipidique qui protège votre épiderme.

Le visage et les mains sont particulièrement en ligne de mire face au froid. Tiraillements, rougeurs, inconfort et petites pellicules blanches peuvent alors apparaître… Pour prévenir cela, pensez à chouchouter votre peau cet hiver !

Nos conseils pour protéger votre peau !

  • Veillez à avoir une bonne alimentation ! 

Une alimentation équilibrée est indispensable pour avoir une jolie peau. Privilégiez les fruits et légumes riches en antioxydants comme la pomme, l’orange, l’épinard, la betterave,… Ils vous aideront à lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané.

N’hésitez pas à manger des aliments riches en Oméga 3. Ils apportent une protection contre le froid, favorisent l’hydratation de l’épiderme et améliorent la souplesse de la peau.

Buvez de l’eau régulièrement ! L’été comme l’hiver, elle est indispensable pour lutter efficacement contre la déshydratation. Pensez également aux boissons chaudes telles que le thé, les infusions,… qui vous réchaufferont plus rapidement tout en purifiant votre corps !

  • Nettoyez votre visage !

Cette étape est cruciale pour préserver votre épiderme ! En effet, si vous ne nettoyez pas régulièrement votre visage, vos pores risquent de s’obstruer, empêchant votre peau de respirer.

Utilisez par exemple une eau micellaire pour vous débarrasser des impuretés. Si vous portez du maquillage, nous vous conseillons d’opter pour des démaquillants sous forme d’huile ou de lait, ils sont très nourrissants !

  • Hydratez, hydratez, hydratez ! 

A l’approche du froid, notre peau s’assèche… Il est donc important de la protéger. Plusieurs soins vous aideront à apaiser votre peau et à la protéger :

Les crèmes

Dans votre routine quotidienne, l’indispensable est la crème de jour, car elle permet d’hydrater et de nourrir votre peau. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour connaître la crème la plus adaptée à votre épiderme.

Petite astuce : combinez votre crème à un sérum ! Un sérum revitalisant permettra à votre peau d’être plus éclatante. Choisissez-le de préférence riche en vitamine C, afin que ses agents actifs redonnent à votre teint toute sa fraîcheur. Appliquez-le quotidiennement sur votre peau, juste avant de mettre votre crème hydratante.

Pensez aussi à vos mains ! Utilisez des crèmes ultra-nourrissantes à appliquer 2 à 3 fois par jour. Elles pourront hydrater, nourrir, adoucir et réparer votre peau, tout en protégeant vos mains des attaques extérieures.

Les masques

Les masques sont utiles pour lutter contre la sécheresse cutanée. Faites-en un 1 fois par semaine, sur peau propre, pour la nourrir en profondeur !

Pour les peaux grasses, les masques rendent le teint plus mat et éliminent les impuretés. Vous pouvez, par exemple, utiliser des masques à l’argile qui sont très efficaces pour purifier la peau sans la déshydrater. Pour les peaux sèches, utilisez un masque hydratant. Pensez par exemple aux masques à base de miel, il est votre allié pour hydrater et détoxifier !

Pensez à exfolier !

Exfolier votre peau permet d’enlever les petites peaux mortes. Faire un gommage 1 à 2 fois par semaine (au maximum) rendra à votre peau son éclat naturel et lui permettra de mieux respirer.

Pour les peaux grasses, privilégiez les formules régénérantes afin de renforcer naturellement la barrière naturelle de la peau. Si vous avez une peau plutôt sèche, utilisez un gommage qui favorise l’éclat de la peau. Il unifiera votre teint et réparera votre peau.

N’oubliez pas la crème solaire ! 

Souvent oubliée, elle est efficace aussi en hiver ! Bien qu’il ne fasse pas chaud, les rayons UV sont présents, alors protégez votre peau ! Si vous voulez être surs de ne pas oublier d’en mettre, mettez par exemple une crème hydratante avec un indice de protection !

Conclusion

Été comme hiver, votre peau a besoin d’être bichonnée grâce à une routine beauté quotidienne ! Pour être parés à attaquer cette saison hivernale et le froid qui va avec, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Il saura vous conseiller sur des produits adaptés à votre type de peau.

Protégez votre peau l'hiver !

Sources

https://bit.ly/3fKd0Gr
https://bit.ly/3q6kgkL
https://bit.ly/368HUVU
https://bit.ly/2HM1i1E
https://bit.ly/3fD2nFu
https://bit.ly/33nSeYm
https://bit.ly/37hJ4xy
https://bit.ly/39y6Atd
https://bit.ly/2V9dlt2
https://bit.ly/3migsus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel est votre type de cellulite ?

Les différents types de cellulites

La cellulite, qu’est ce que c’est ? C’est tout simplement un amas de cellules graisseuses (ou adipocytes) localisées qui, en grossissant, vont mener à une modification du tissu adipeux dans certaines zones du corps.

Les parties du corps les plus sujettes à la cellulite sont les jambes et les fesses, mais elle peut également apparaître sur les bras, le ventre ou encore les genoux. Si on estime que 90% des femmes ont de la cellulite, 2% des hommes en ont également ! Cette différence est principalement due aux hormones féminines (les œstrogènes) qui stimulent naturellement les graisses.

Le saviez-vous ? La cellulite n’est pas qu’une question de poids ! Quelle que soit votre morphologie, vous pouvez avoir de la cellulite !

Quels sont les différents types de cellulite ? 

La cellulite adipeuse :

La plupart du temps, elle est liée à un déséquilibre entre la quantité de graisse ingérée et la quantité de graisse dépensée. En s’accumulant dans le tissu adipeux, les graisses empêchent alors la bonne circulation des toxines. Résultat ? Une inflammation se crée, et c’est elle qui sera responsable du fameux aspect “peau d’orange”.

Une mauvaise alimentation et un manque d’activité physique favorisent l’apparition de la cellulite adipeuse. Pour essayer d’en venir à bout, il est donc recommandé de manger équilibré en évitant les aliments trop riches en sucre et en graisses saturées. Privilégiez plutôt des aliments qui contiennent beaucoup de vitamines, de minéraux et de protéines ! Voici quelques exemples :

  • Grâce à son effet drainant et détoxifiant, l’oignon combat les toxines et aide à faire disparaître les amas graisseux dans les tissus. Pour éviter de le croquer directement, vous pouvez le consommer en soupe !
  • Les poissons comme le saumon, le thon, le maquereau,… contribuent à réduire l’inflammation qui nuit à l’apparence de votre peau, notamment grâce à leurs taux élevés en acides gras (type omega-3) !
  • Riche en vitamines (A, C, E) et très faible en calories, le poireau chasse un grand nombre de toxines accumulées par l’organisme ! Consommez-le cuit à la vapeur et il sera votre allié anti-cellulite !
  • Le thé vert a des vertus antioxydantes et amincissantes ! Les « tanins » qu’il contient empêchent l’assimilation des graisses et permettent de lutter contre les lipides accumulés dans les cellules graisseuses.
La cellulite aqueuse :

Liée à une rétention d’eau, elle est généralement la conséquence d’une mauvaise circulation veineuse ou lymphatique, d’une insuffisance rénale ou encore d’une hypothyroïdie. L’eau, en se stockant dans les cellules graisseuses, modifie alors l’apparence de la peau et donne cette sensation de gonflements et de jambes lourdes.

Pour vous en débarrasser, favorisez les activités physiques qui activent le retour veineux, telles que la marche, l’aquagym ou encore le vélo. Faites également attention à votre alimentation ! Limitez les aliments riches en sel, qui favorisent la rétention d’eau, et privilégiez des aliments avec une faible charge glycémique (les végétaux et les légumineuses par exemple)

La cellulite fibreuse :

Très difficile à faire disparaître, elle est due au fait que les fibres de collagène qui entourent les cellules graisseuses se multiplient et se durcissent, emprisonnant ainsi les adipocytes. Dure à la palpation, elle est douloureuse et parfois violacée.

Si elle peut être héréditaire, son apparition est également liée à de la sédentarité, un manque d’activité physique, une alimentation déséquilibrée ou parfois à un bouleversement hormonal.

Même si elle est compliquée à déloger, il existe quand même quelques solutions pour retrouver une peau plus lisse et ferme :

Tout d’abord, faites du sport ! Alternez entre exercices de cardio (qui vous feront perdre la graisse en trop) et du renforcement musculaire (qui aidera votre corps à puiser dans les graisses profondément incrustées) !

Massez-vous avec une crème anti-capitons afin de stimuler les fibroblastes, les cellules responsables de la production de collagène et d’élastine. Votre peau sera plus souple, plus lisse, plus hydratée et moins douloureuse au toucher !

Buvez beaucoup d’eau et mangez sainement ! Privilégiez les légumes, les fruits, les légumineuses, les fruits de mer,… Évitez surtout les aliments trop gras, trop chargés en sucres ajoutés, les plats préparés, la charcuterie,… car ils favorisent le stockage des graisses.

Conclusion

Adipeuse, fibreuse ou encore aqueuse, la cellulite est un phénomène naturel qui peut toucher tout le monde. S’il est parfois difficile de s’en débarrasser, ce n’est pas impossible. Grâce à une alimentation saine, des soins et des massages adaptés, vous pouvez améliorer la fermeté de votre peau !

Même si c’est un fléau pour beaucoup, elle est bien souvent inévitable ! Pourquoi ne pas apprendre à vivre avec?

Les différents types de cellulite

Acné : comment éviter l’effet rebond causé par le soleil ?

Acné, éviter l'effet rebond

Qu’est ce que l’acné ? C’est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé, qui associe une hyperproduction de sébum, une obstruction du canal folliculaire et une inflammation due à la prolifération d’agents microbiens. En France, six millions de personnes en souffrent, dont une majorité d’adolescents (entre 70% et 80%). Bien entendu, cette maladie peut aussi se manifester à l’âge adulte, même si cela est plus rare. 

Si vous êtes sujet à l’acné, vous aurez surement remarqué qu’avec le retour du soleil, vos petits boutons semblent disparaître comme par magie… Malheureusement, si vous ne prenez pas vos précautions, gare à l’effet rebond ! 

En effet, avec le soleil, la peau a tendance à devenir plus sèche et à s’épaissir, empêchant le sébum de s’écouler correctement et naturellement. L’acné semble alors s’améliorer, mais ce n’est qu’une simple illusion… Si vos boutons ne sont plus visibles en surface, ils sont en réalité toujours présents, bien cachés dans les profondeurs de votre épiderme. 

A la fin de l’été, lorsque le soleil est moins fort et moins présent, la peau retrouve son épaisseur normale et l’épiderme purge alors tout le sébum accumulé durant la saison. Résultat ? Vos problèmes d’acné reviennent en force !

Rassurez-vous, des solutions existent pour éviter cet effet rebond plutôt désagréable… Voici quelques conseils ! 

Comment prévenir la poussée post-soleil ? 

1) Mettez de la crème solaire régulièrement

La crème solaire est une étape très importante et incontournable. En plus de protéger la peau des rayons UVA et UVB du soleil, elle ralentit l’épaississement de la peau. Appliquez-en régulièrement, toutes les deux heures au minimum ! 

Si vous avez une peau acnéique, il est conseillé d’opter pour une crème solaire à indice élevé (au minimum un SPF 30), non-grasse et non comédogène. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. 

2) Adoptez une routine beauté et chouchoutez votre peau :

a. Nettoyez votre peau matin et soir afin d’éliminer les impuretés et d’enlever les résidus de crème solaire ou autres saletés accumulées au cours de la journée.

b. Faites un gommage de peau 1 à 2 fois par semaine pour enlever les cellules mortes qui bouchent vos pores, et ainsi réguler la production de sébum. 

c. Hydratez votre peau ! Quelle que soit la saison et quel que soit votre type de peau, il est primordial de passer par la case hydratation afin de garder un teint éclatant, de protéger la peau des agressions extérieures, de ralentir le vieillissement cutané ou encore d’éviter le dessèchement de votre épiderme.

3) Adoptez une bonne hygiène de vie : 

1. Une alimentation saine aide à prévenir l’effet rebond. La consommation d’aliments trop riches en sucre rapides (sodas, confiseries, gâteaux,…) et en graisses saturées (sauces, charcuterie,…) augmentent la production de sébum et donc les risques d’apparition de boutons. 

Privilégiez donc une alimentation légère, riche en fruits et légumes : en plus de favoriser une bonne digestion, ils vont aideront à préserver l’équilibre hormonal et à combattre les inflammations.

2. Évitez la cigarette et l’alcool, qui ont tendance à intensifier l’acné. En effet, en réduisant la circulation sanguine, la nicotine bouche les pores et ralentit la cicatrisation, aggravant ainsi les marques et cicatrices dues à l’acné.  

À cause des toxines qu’il sécrète, l’alcool augmente significativement les risques de développer des boutons d’acné. Le foie étant trop occupé à éliminer ces toxines, il ne peut plus veiller sur l’équilibre de la peau… laissant libre voie à des boutons disgracieux. 

4) Choisissez un maquillage adapté :

Même avec une peau acnéique, vous pouvez bien entendu continuer à vous maquiller. Veillez cependant à utiliser des produits de qualité, non-comédogènes, biologiques et adaptés à votre type peau. Il est également important d’adopter les bons gestes : hydratation quotidienne, démaquillage tous les soirs, nettoyage de peau le matin et le soir, etc.  

Conclusion : 

Au-delà des problèmes esthétiques provoqués par l’acné, il peut également y avoir de réelles conséquences psychologiques. Quelles que soient les personnes touchées par cette maladie inflammatoire (adolescents ou adultes), l’image personnelle, l’estime de soi ou encore la confiance en soi peuvent être affectées (dans certains cas, cela peut aller jusqu’à la dépression). 

Gardez en tête que des solutions existent pour soigner l’acné, même si cela peut prendre du temps. En effet, il faut savoir que le cycle de renouvellement de l’épiderme est de 3 semaines, laissez donc le temps à votre peau de retrouver son équilibre. Les résultats seront visibles progressivement, grâce à un entretien quotidien et à condition d’appliquer les bons gestes. 

Ne faites pas l’erreur de percer vos boutons (au risque de propager l’infection bactérienne et de former des cicatrices) ou d’abuser des produits anti-acné (souvent très agressifs pour la peau). N’hésitez pas à consulter un dermatologue qui vous aidera au mieux à adapter une routine qui traitera vos imperfections sans les agresser.

Acné, éviter l'effet rebond du soleil

Sources:

  1. https://bit.ly/2YavoQk 
  2. https://bit.ly/3dLoU0Y 
  3. https://bit.ly/3dTxefq 
  4. https://bit.ly/2Yg18nn 
  5. https://bit.ly/2Ylyb9u 
  6. https://bit.ly/2UpcN1Y 
  7. https://bit.ly/3cXrwaY
  8. https://bit.ly/2Y3SMjV

Prenez soin de votre peau et adoptez les bons réflexes !

Nos conseils pour prendre soin de votre peau

Grains de peau lisses, pores resserrés, teint frais et lumineux,… Nous rêvons tous d’une peau nette et sans imperfections. Si elle nous donne parfois du fil à retordre, il existe quelques réflexes simples à adopter pour lui redonner un coup d’éclat !

Pourquoi est-il important de prendre soin de votre peau ? 

Soleil, pollution, maquillage, mauvaise alimentation… Notre peau subit des agressions au quotidien. C’est pourquoi il est important d’en prendre soin tous les jours afin d’éliminer les imperfections et conserver un teint frais et hydraté. 

Détrompez-vous, ce n’est pas parce que vous avez la vingtaine et un teint de poupée qu’il ne faut pas porter d’intérêt à votre peau. Si les rides ne sont pas encore présentes, elles apparaîtront tôt ou tard… Saviez-vous que le ralentissement cellulaire commence dès 25 ans ? Ainsi, plus tôt vous adopterez une routine beauté pour votre peau, plus vous parviendrez à anticiper et ralentir les effets du temps. 

Messieurs, fini les préjugés ! Prendre soin de sa peau n’est pas réservé qu’aux femmes. Votre peau subit les mêmes agressions et mérite que vous lui portiez de l’intérêt.  

Afin de vous aider à faire peau neuve, voici quelques conseils et astuces. Attention, chaque peau est différente ! Il est important que vous adaptiez vos soins à votre nature de peau pour éviter de l’agresser avec des produits inadaptés. 

  • Hydratez votre peau, jour et nuit !

S’il y a bien une chose sur laquelle vous ne devez pas faire l’impasse, c’est l’hydratation. Le matin quand vous vous levez, le soir quand vous vous couchez, prenez quelques minutes pour hydrater votre visage et votre corps.  

Quelle que soit votre type de peau (grasse, mixte ou sèche), vous devez adopter ce réflexe au quotidien afin de lui permettre de garder son élasticité et prévenir l’apparition de rides. N’hésitez pas à faire des masques de temps en temps, ils apporteront un soin encore plus riche ! 

  • Démaquillez-vous tous les soirs, pas d’exception !

Cette étape est également primordiale dans votre quête de la peau parfaite ! Si vous ne nettoyez pas votre visage chaque jour, votre peau va finir par étouffer, et vous pourrez dire bonjour aux imperfections. Même si vous ne mettez pas de maquillage, pensez à nettoyer votre peau pour éliminer les saletés qui se sont déposées sur votre visage au cours de la journée. 

De plus, il est important d’avoir une peau bien propre avant d’appliquer tout soin hydratant. 

  • Le gommage est votre nouvel allié ! 

À réaliser 1 à 2 fois par semaine, le gommage est un rituel très important à adopter. L’exfoliation permet d’éliminer les cellules mortes et de redonner un nouveau souffle à votre peau. À vous la bonne mine ! 

  • Adoptez une hygiène de vie saine.

Ce n’est pas un secret, une bonne hygiène de vie fait du bien à votre corps et à votre peau. Vous connaissez tous la chanson : consommez 5 fruits et légumes par jour, buvez au moins 1,5l d’eau et évitez les aliments trop gras et trop sucrés. La consommation d’alcool et de cigarettes est également à proscrire ! 

À tout cela, rajoutez une activité physique régulière afin d’évacuer les toxines qui se sont accumulées dans votre corps. Cela vous aidera considérablement à limiter l’apparition d’imperfections disgracieuses. 

  • Dormez suffisamment, au minimum 7 à 8h par nuit. 

Il n’y a rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil pour recharger les batteries, mais aussi pour redonner éclat et vie à votre peau. Adoptez un cycle de sommeil régulier, et dormez au minimum 7 à 8h par nuit. Une fois par semaine, avant d’aller vous coucher, appliquez un masque antioxydant et oxygénant. Vous verrez, votre peau vous dira merci ! 

  • Évitez une trop longue exposition au soleil. 

Si le soleil est réputé pour vous donner une dose de vitamine D ainsi qu’un coup de boost au moral, n’oubliez pas qu’il est avant tout l’ennemi n°1 de votre peau. En effet, une exposition trop prolongée aux UVA et UVB conduit à un vieillissement prématuré de la peau, et est la cause principale des cancers cutanés. 

S’il est agréable d’avoir un teint hâlé, pensez à vous protéger suffisamment quand vous vous exposez au soleil. Aucun bronzage ne vaut une mauvaise peau ou des problèmes de santé. 

Conclusion :

Vous l’aurez compris : avoir une belle peau, cela demande un minimum d’entretien. Ne sous-estimez pas l’importance de prendre soin de vous. Au-delà du paraître, cela vous permettra de vous sentir bien et de reprendre confiance en vous. Quand on se sent bien à l’extérieur, on se sent bien à l’intérieur !

Adoptez les bons réflexes pour avoir une peau parfaite !

Sources :

J’ai des boutons, que faire ?

On a tous eu des boutons à un moment ou un autre. Mais saviez-vous que chaque bouton fait écho à une réaction de votre corps ? Tour d’horizon des différents types de boutons et des moyens pour s’en débarrasser une bonne fois pour toute !

Les différents types de boutons

Ce trouble cutané se manifeste sous la forme de gonflement ponctuel de couleurs variables. Un bouton peut prendre des formes très variées, en voici quelques exemples :

  • L’abcès est une accumulation de pus liée à une infection bactérienne
  • Les boutons d’acné se localisent sur le visage, le thorax, le dos et le torse. L’acné est une maladie de la peau qui varie beaucoup en intensité et qui survient principalement à la puberté.
  • Le bouton de chaleur apparaît principalement sur les régions du corps où la transpiration est importante.
  • Le bouton de fièvre est une affection cutanée récidivante et contagieuse et est dû au virus de l’herpès simplex.
  • Le furoncle est une infection profonde à la racine d’un poil et apparaît la plupart du temps sur le visage, la nuque, les cuisses et les fesses. Il se présente sous la forme d’un bouton rouge et dur.
  • La verrue est une petite bosse sous la peau qui se localise souvent sur les mains, le visage ou les pieds. Bien que les récidives soient fréquentes, une verrue disparaît spontanément en quelques mois.

De manière générale, la qualité de l’hygiène et l’environnement joue un rôle important dans l’apparition ou non de certains de ces boutons et peuvent être le signe avant coureur de certaines maladies.

Quelles conséquences ?

En dehors de la gêne sociale qu’ils peuvent susciter, les boutons peuvent aussi être source de douleurs, démangeaisons et peuvent disparaître pour laisser leur place à des cicatrices.

Dans certains cas (particulièrement pour les boutons de fièvre ou la varicelle), ils peuvent être contagieux et il est fortement conseillé de limiter les contacts physiques pendant leur présence.

Certains boutons peuvent aussi être signe de maladie, comme la septicémie (infection grave du sang) ou déboucher sur des réactions allergiques en cas de piqûres d’insectes par exemple.

Les solutions pour les traiter

Heureusement, il est possible de contrôler l’arrivée des boutons sur notre corps, ou du moins de limiter leur apparition :

  • Être à l’écoute de son corps. En effet, certains boutons sont susceptibles d’apparaître après une période de stress ou à cause d’une mauvaise hygiène de vie.
  • Nettoyer sa peau est primordial. L’utilisation de produits antibactériens adaptés à sa sensibilité permet notamment de réduire considérablement l’apparition de boutons.
  • Certains traitements médicamenteux peuvent être également prescrits par un médecin, particulièrement dans le cas de l’acné.
  • Utiliser des huiles essentielles peut être une solution plus naturelle pour éviter l’apparition de boutons.

Pour être conseillé efficacement et faire en sorte que les boutons ne soient plus qu’un lointain souvenir, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

 

Sources :

Le vieillissement cutané

Le vieillissement de la peau est un processus naturel qui se produit chez tous les individus. Si ce phénomène naturel est génétiquement programmé, il est accéléré par certains facteurs environnementaux. Quels sont-ils ? Comment prévenir le vieillissement cutané ?

Signes et facteurs du vieillissement cutané

La peau est soumise au vieillissement et cela entraîne des changements notamment au niveau du visage où le vieillissement cutané se manifeste par :

  • Des rides qui apparaissent puis s’intensifient
  • Une perte d’élasticité et de fermeté
  • Un assèchement
  • L’apparition de petits vaisseaux dilatés et de taches brunes
  • Un teint plus pâle, moins éclatant.

Le vieillissement cutané est génétiquement déterminé, c’est un processus inévitable. Cependant, certains facteurs environnementaux accélèrent ce processus, et les identifier permet de mieux les éviter. Parmi les facteurs qui accélèrent le vieillissement de la peau on trouve :

  • Le soleil, ou plus précisément ses rayons UV (tout comme les rayons UV artificiels) qui fragilisent les cellules de la peau et accentuent ainsi les signes du vieillissement cutané.
  • Le tabac a une action nocive sur la peau en altérant notamment l’acide hyaluronique ou l’élastine par exemple, qui sont des molécules entrant dans la composition du derme (c’est le tissu de soutien de la peau, il s’agit de la couche de la peau se situant sous l’épiderme)
  • La pollution accélère également le vieillissement de la peau, notamment en baissant son hydratation
  • Le stress est également identifié comme un facteur de vieillissement cutané, en augmentant la production de radicaux libres (il s’agit de molécules oxygénées instables qui s’attaquent aux cellules et provoquent ainsi des dégâts au niveau des tissus)
  • La déshydratation est un facteur important dans l’apparition des rides, ces dernières seront plus marquées si la peau est déshydratée.

Prévenir le vieillissement de la peau

Certains conseils sont bons à suivre afin d’éviter les facteurs précédemment évoqués et ainsi atténuer les effets visibles du vieillissement :

  • Adoptez un mode de vie sain :
  • Ayez une alimentation variée et équilibrée, en consommant des fruits et légumes notamment
  • Buvez de l’eau en quantité suffisante (on recommande 1,5 litres par jour)
  • Évitez le tabac
  • Ne pas négligez votre sommeil
  • Pratiquez une activité physique, cela favorise la bonne oxygénation des tissus, de plus la pratique d’un sport a un effet bénéfique sur le stress (qui est, rappelons-le, un des facteurs du vieillissement)
  • Évitez de trop vous exposer au soleil, utilisez une crème solaire présentant une protection contre les UVA et UVB. En parallèle, il est préférable que la crème de jour que vous utilisez offre une protection solaire.
  • Prenez soin de votre peau en limitant les agressions extérieures (vent, froid, chaleur, changement de température…) et en utilisant des produits adaptés : gommages, soins hydratants, démaquillants, sérums, contour des yeux, masques. Demandez conseil à votre pharmacien.

Sources :

 

Comment reconnaître son type de peau ?

La peau est un organe dont il faut prendre soin. Pour ce faire, des solutions adaptées existent. Cependant, afin de bien les utiliser et prendre soin de sa peau au mieux, il est utile de connaître ses caractéristiques. Quels sont les différents types de peau ? Comment reconnaît-on son type de peau ?

Les différents types de peaux

Il existe trois grands types de peaux : les peaux dites normales, les peaux sèches et les peaux grasses. Les peaux dites mixtes se situent entre les peaux normales et les peaux grasses.

 

Peaux normales

Il s’agit du type de peau que l’on peut qualifier de “peau de bébé”. En effet les caractéristiques de ce type de peau sont les suivantes :

  • Douce au toucher
  • Uniforme, peu ou pas d’imperfection
  • Pas de brillance
  • Sensation de confort tout au long de la journée

Peaux sèches

Les peaux dites sèches présentent un déficit en lipides (ils sont les constituants du sébum). Cette sécrétion diminuée de sébum confère aux peaux sèches les caractéristiques suivantes :

  • Fine, rêche au toucher
  • Sensible
  • Sensation de tiraillement après la toilette

Peaux grasses

Les peaux dites grasses présentent un excès de sébum. Contrairement aux peaux sèches, elles présentent trop de lipides à leur surface. Cela a l’avantage d’être protecteur rendant ainsi la peau moins sensible aux agressions extérieures et ainsi moins sujette aux signes de l’âge tels que les rides. Les peaux grasses présentent les caractéristiques suivantes :

  • Épaisse
  • Brillance (notamment au niveau du front, du nez, et du menton)
  • Présence d’imperfections (points noirs, voire boutons)

Peaux mixtes

Les peaux mixtes ont pour caractéristiques d’être plutôt grasses sur la ligne médiane du visage (front, nez et menton) et normales ou sèches au niveau des joues et des tempes.

Comment reconnaître son type de peau ?

On peut essayer de déterminer son type de peau en se fiant aux caractéristiques citées ci-dessus. Cependant il ne faut pas confondre une peau sèche avec une peau grasse qui serait déshydratée à un moment donné. Pour cela, il faut s’interroger sur les caractéristiques de sa peau et leurs persistance dans le temps : La peau est-elle sèche toute l’année ou à certaines périodes, après certains traitements ?

Il existe un test permettant de nous orienter sur le type de peau que l’on a : le test du papier de soie (que l’on peut réaliser avec du papier mouchoir) :

  • Nettoyez préalablement votre visage puis attendez une trentaine de minute afin que les glandes sébacés (glandes responsables de la sécrétion de sébum) reprennent leur activité.
  • Déposez sur le visage deux bandes de papier de soie (ou papier mouchoir) :
    • Une sur la partie centrale du visage (front, nez, menton)
    • L’autre sur le côté du visage (joue, tempe)
  • Appuyez délicatement, sans frotter, pendant une à deux minutes environ

Observez l’état du papier :

    • Si les deux papiers présentent des traces marquées, votre peau est sûrement grasse → Il est recommandé de bien l’hydrater avec des soins matifiants et régulateurs.
    • Si le papier de la partie centrale présente des traces et non le papier disposé sur le côté du visage, alors vous avez probablement une peau mixte → On peut donc utiliser les mêmes types de soins que pour une peau grasse.
    • Si les deux papiers présentent peu de traces, vous semblez avoir une peau normale → Le nettoyage accompagnée de l’utilisation d’une bonne crème hydratante est suffisant.
    • Si aucun des deux papiers ne comportent de traces vous avez sûrement la peau sèche → La peau a besoin d’être nourrie du fait de l’absence d’un bon film hydrolipidique, il est préférable d’utiliser un soin nourrissant réparateur.

Ce test permet de se faire une idée de votre type de peau, cependant seul un dermatologue peut réaliser un diagnostic avec certitude.

shutterstock_511498870

 

Source :