Le vinaigre de cidre : ce produit à tout faire !

vinaigre de cidre, bon pour la santé

Le vinaigre est reconnu depuis des siècles pour conserver des aliments, mais aussi pour ses propriétés médicinales !

Grâce au phosphore, aux sels minéraux ou encore à l’acide acétique qu’ils contiennent, tous les types de vinaigres sont considérés comme bénéfiques pour notre santé. Cependant, l’un d’entre eux sort particulièrement du lot, notamment grâce à ses nombreuses propriétés curatives : le vinaigre de cidre.

Quels sont les bienfaits du vinaigre de cidre ?  

Il aide à la bonne digestion et au renouvellement de la flore intestinale

Pour les maux de ventre occasionnels causés par une mauvaise digestion, le vinaigre de cidre est un allié de taille ! L’idéal est de diluer 2 cuillères à café de vinaigre de cidre dans de l’eau tiède (vous pouvez éventuellement rajouter un peu de miel pour la touche sucrée). Buvez ce mélange environ 30 minutes avant votre repas afin de profiter de tous ses bienfaits sur votre digestion !

Grâce à son puissant pouvoir anti-bactérien, le vinaigre de cidre est également parfait si vous souffrez de diarrhées. En agissant comme un antibiotique naturel, il assainira vos intestins et purifiera votre flore intestinale !

C’est un allié pour votre sommeil

Vous souffrez des ronflements incessants de votre partenaire ? Le vinaigre de cidre peut vous aider ! Riche en potassium et en magnésium, il aide à éliminer le mucus et donc à libérer les sinus. Retrouvez le plaisir de passer une nuit au calme !

Très concentré en acides aminés et en potassium, le vinaigre de cidre permet également de soulager la fatigue due au stress ou à une activité physique.

Nous vous conseillons de boire un verre d’eau avec 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (et un peu de miel si nécessaire) 1h avant d’aller vous coucher !

Il aide à lutter contre la mauvaise haleine

Le vinaigre de cidre contient des acides aminés naturels qui combattent les bactéries responsables d’odeurs parfois désagréables dans la bouche et la gorge.

Si vous souffrez d’une mauvaise haleine, diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et buvez ce mélange avant de manger. Vous pouvez également l’utiliser pour faire un bain de bouche avant ou après chaque repas.

C’est un antiseptique naturel !

Grâce à ses propriétés antiseptiques, le vinaigre de cidre permet de prévenir et soulager un éventuel mal de gorge, un rhume, une vilaine toux,… Versez 4 cuillères à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède et faites des gargarismes (jusqu’à 4 fois par jour). Vous verrez, vous vous sentirez mieux ! Bien entendu, si vos symptômes persistent, consultez un médecin.

En usage externe, le vinaigre aide également à la cicatrisation et permet de soulager les piqûres ou encore les coups de soleil !

Il soulage les douleurs musculaires

Grâce au potassium et au magnésium qu’il contient, le vinaigre de cidre permet de prévenir et/ou d’apaiser les crampes et courbatures. Il est donc très efficace pour soulager vos muscles fatigués !

Placez simplement une compresse ou un linge imbibé de vinaigre de cide sur les zones douloureuses (30 minutes environ). Une autre solution serait de prendre un bain dans lequel vous verserez deux verres de vinaigre de cidre !

Il est bon pour la peau

L’acide malique présent dans le vinaigre de cidre aide à combattre les bactéries responsables de l’acné et permet ainsi de prévenir l’apparition de boutons et de rougeurs.

De plus, grâce à ses vertus antioxydantes, il aide à ralentir le vieillissement de la peau en la rendant plus ferme et élastique. Mélangez de l’eau et du vinaigre de cidre (à parts égales), puis tamponnez votre visage avec un coton imbibé. Laissez agir environ 30 minutes, et rincez à l’eau tiède. Vous serez surpris du résultat !

Comment l’utiliser ?

Tout d’abord, apprenez à bien choisir votre vinaigre de cidre. Il est conseillé d’en choisir un non pasteurisé et BIO afin d’éviter toute présence d’éventuels pesticides. Le goût sera également meilleur, pourquoi s’en priver ?

Il existe deux principaux modes d’utilisation : par voie orale ou en application cutanée. S’il n’y a pas de contre-indications pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, il existe quand même quelques précautions à prendre :

Si vous choisissez la voie orale, pensez à le diluer dans de l’eau tiède ou dans vos plats. À cause de son acidité, mieux vaut éviter de l’utiliser seul au risque d’altérer l’émail de vos dents, votre muqueuse buccale ou encore provoquer des brûlures d’estomac.

Si vous optez pour l’application cutanée, il est également recommandé de le diluer dans de l’eau afin de ne pas agresser votre peau et d’éviter toute sensation de brûlure. Même après avoir réalisé le mélange, il est préférable de le tester sur une partie de votre peau afin de voir comment elle réagit (en particulier si vous avez la peau sensible).

En conclusion, que ce soit pour consommer ou simplement en application externe, le vinaigre de cidre possède de nombreux atouts pour notre organisme (s’il est utilisé à bon escient) !

Malgré cela, restez prudents ! Il existe tout de même des recommandations et des précautions à prendre pour profiter de ses bienfaits en toute sérénité. De plus, gardez en tête qu’il ne se substitue en aucun cas à un traitement médicamenteux. Si vos problèmes de santé persistent ou s’aggravent, parlez-en à un professionnel de santé.

vinaigre de cidre

Sources 

https://bit.ly/2Ha5tne
https://bit.ly/3mCvSdN
https://bit.ly/3kpRyHR
https://bit.ly/3kr3Z6l
https://bit.ly/33EX5nl
https://bit.ly/3hIifG2
https://bit.ly/3iE8NF9
https://bit.ly/2ZLTVwL
https://bit.ly/2E7Jv2X
https://bit.ly/2FtFCGw 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’indispensable vitamine C

la vitamine c, c'est bon pour la santé

Indispensable au bon fonctionnement de notre corps : la vitamine C ! De son vrai nom “acide ascorbique”, elle possède de nombreuses vertus pour notre organisme !

Le saviez-vous ? Notre corps est incapable de fabriquer et de stocker la vitamine C  naturellement ! En effet, quand elle est prise plus que nécessaire, elle est directement et automatiquement rejetée dans notre urine. C’est pour cette raison qu’il est important d’en absorber quotidiennement afin de rester en bonne santé et d’éviter les carences.

Pour information, la dose recommandée de vitamine C par jour est d’environ 2000 mg pour un adulte et entre 400 et 1800 mg pour les enfants (en fonction de leur âge).

Où trouver de la vitamine C ? 

La vitamine C se trouve naturellement dans les végétaux tels que les fruits (goyave, cassis, kiwi, orange, citron…), les légumes (chou-vert, chou-fleur, épinards, aubergine, poivron…), mais aussi dans certaines herbes aromatiques (persil, basilic, estragon, cerfeuil…).

Pour profiter des bienfaits de ces aliments, il est recommandé de les consommer crus et assez rapidement, la vitamine C étant très sensible à la lumière, l’air ou encore la chaleur. Soluble à l’eau, une cuisson à l’eau bouillante est également à éviter, au risque de perdre jusqu’à 40% de vitamine C présente dans l’aliment ! Privilégiez plutôt une cuisson à la vapeur, qui préserve la saveur, les minéraux et n’entraîne qu’une légère perte de vitamine C.

Sachez également qu’une portion de 5 fruits et légumes frais par jour comble largement les apports recommandés en vitamine C.

Quels sont ses bienfaits ? 

Elle renforce les défenses immunitaires 

En stimulant la production de globules blancs (lymphocytes et phagocytes), la vitamine C va jouer un rôle primordial dans le bon fonctionnement de notre système immunitaire. Notre corps sera alors capable de combattre plus facilement certaines infections bactériennes et virales !

Elle est un très bon antioxydant

La vitamine C aide à neutraliser l’action néfaste des radicaux libres qui peuvent altérer les cellules saines de l’organisme et provoquer des dysfonctionnements (comme le vieillissement prématuré). Grâce à la vitamine C, nos cellules sont plus résistantes et ont une durée de vie plus longue !

Elle aide à combattre le surpoids

Reconnue comme étant une “brûleuse de graisse”, la vitamine C nous aide à garder la ligne grâce à la noradrénaline (hormone qui aide à chasser la graisse des cellules) et la carnitine (hormone qui aide à brûler les graisses et à les transformer en énergie) qu’elle produit !

La vitamine C favorise également l’oxydation des graisses pendant l’exercice et joue un rôle important dans le contrôle des niveaux de sucre dans le sang.

Elle permet la production de collagène 

Une des principales fonctions de la vitamine C est sa capacité à produire une protéine essentielle au corps humain : le collagène. Présent dans les tissus conjonctifs de la peau, les ligaments et les os, il facilite le processus de cicatrisation, le renouvellement des tissus, mais aide également à prévenir l’arthrose et le vieillissement des articulations.

Elle optimise l’absorption du fer

En favorisant son assimilation par la membrane intestinale, la vitamine C permet d’éviter de développer de carences en fer. C’est pourquoi les personnes souffrant d’anémie (diminution de la capacité du sang à transporter l’oxygène aux cellules) doivent veiller à avoir un bon apport en vitamine C !

Attention aux carences ! 

Si vous êtes souvent fatigué, si vous tombez malade facilement, si vous cicatrisez trop lentement, si vous manquez d’appétit, si vous avez de douleurs articulaires ou musculaires,… peut-être que vous souffrez de carences en vitamine C !

Une carence de longue durée (3 à 4 mois) peut également mener à des maladies plus graves, comme le scorbut. Les symptômes sont de la fatigue, des hémorragies et la perte des dents et cheveux. Sans traitements, le scorbut peut évoluer vers une forme plus sévère, pouvant être fatale.

Les personnes les plus sujettes à ces carences sont les sportifs, les fumeurs, les femmes enceintes, les personnes âgés ou encore les personnes diabétiques. Il est d’autant plus recommandé pour ces personnes de faire le plein de vitamine C, surtout à l’approche de l’hiver !

Conclusion

Vous l’aurez compris, la vitamine C est la super alliée de votre santé grâce à ses nombreuses vertus facilement accessibles dans les aliments du quotidien. Cependant, attention ! Il n’est pas nécessaire de prendre de la vitamine C à outrance, au risque d’entraîner des maux de ventre, de la diarrhée, des calculs rénaux,… C’est pourquoi il est important de connaître les doses recommandées.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien !

Les fruits et légumes pour la vitamine c

Sources :

https://bit.ly/31sNmAK
https://bit.ly/3j90b9a
https://bit.ly/3grZLZQ
https://bit.ly/3huYzGg
https://bit.ly/2QmkN1p
https://bit.ly/34rBG2Z
https://bit.ly/2ErllR4
https://bit.ly/3ht6Dr4

Acné : comment éviter l’effet rebond causé par le soleil ?

Acné, éviter l'effet rebond

Qu’est ce que l’acné ? C’est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé, qui associe une hyperproduction de sébum, une obstruction du canal folliculaire et une inflammation due à la prolifération d’agents microbiens. En France, six millions de personnes en souffrent, dont une majorité d’adolescents (entre 70% et 80%). Bien entendu, cette maladie peut aussi se manifester à l’âge adulte, même si cela est plus rare. 

Si vous êtes sujet à l’acné, vous aurez surement remarqué qu’avec le retour du soleil, vos petits boutons semblent disparaître comme par magie… Malheureusement, si vous ne prenez pas vos précautions, gare à l’effet rebond ! 

En effet, avec le soleil, la peau a tendance à devenir plus sèche et à s’épaissir, empêchant le sébum de s’écouler correctement et naturellement. L’acné semble alors s’améliorer, mais ce n’est qu’une simple illusion… Si vos boutons ne sont plus visibles en surface, ils sont en réalité toujours présents, bien cachés dans les profondeurs de votre épiderme. 

A la fin de l’été, lorsque le soleil est moins fort et moins présent, la peau retrouve son épaisseur normale et l’épiderme purge alors tout le sébum accumulé durant la saison. Résultat ? Vos problèmes d’acné reviennent en force !

Rassurez-vous, des solutions existent pour éviter cet effet rebond plutôt désagréable… Voici quelques conseils ! 

Comment prévenir la poussée post-soleil ? 

1) Mettez de la crème solaire régulièrement

La crème solaire est une étape très importante et incontournable. En plus de protéger la peau des rayons UVA et UVB du soleil, elle ralentit l’épaississement de la peau. Appliquez-en régulièrement, toutes les deux heures au minimum ! 

Si vous avez une peau acnéique, il est conseillé d’opter pour une crème solaire à indice élevé (au minimum un SPF 30), non-grasse et non comédogène. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. 

2) Adoptez une routine beauté et chouchoutez votre peau :

a. Nettoyez votre peau matin et soir afin d’éliminer les impuretés et d’enlever les résidus de crème solaire ou autres saletés accumulées au cours de la journée.

b. Faites un gommage de peau 1 à 2 fois par semaine pour enlever les cellules mortes qui bouchent vos pores, et ainsi réguler la production de sébum. 

c. Hydratez votre peau ! Quelle que soit la saison et quel que soit votre type de peau, il est primordial de passer par la case hydratation afin de garder un teint éclatant, de protéger la peau des agressions extérieures, de ralentir le vieillissement cutané ou encore d’éviter le dessèchement de votre épiderme.

3) Adoptez une bonne hygiène de vie : 

1. Une alimentation saine aide à prévenir l’effet rebond. La consommation d’aliments trop riches en sucre rapides (sodas, confiseries, gâteaux,…) et en graisses saturées (sauces, charcuterie,…) augmentent la production de sébum et donc les risques d’apparition de boutons. 

Privilégiez donc une alimentation légère, riche en fruits et légumes : en plus de favoriser une bonne digestion, ils vont aideront à préserver l’équilibre hormonal et à combattre les inflammations.

2. Évitez la cigarette et l’alcool, qui ont tendance à intensifier l’acné. En effet, en réduisant la circulation sanguine, la nicotine bouche les pores et ralentit la cicatrisation, aggravant ainsi les marques et cicatrices dues à l’acné.  

À cause des toxines qu’il sécrète, l’alcool augmente significativement les risques de développer des boutons d’acné. Le foie étant trop occupé à éliminer ces toxines, il ne peut plus veiller sur l’équilibre de la peau… laissant libre voie à des boutons disgracieux. 

4) Choisissez un maquillage adapté :

Même avec une peau acnéique, vous pouvez bien entendu continuer à vous maquiller. Veillez cependant à utiliser des produits de qualité, non-comédogènes, biologiques et adaptés à votre type peau. Il est également important d’adopter les bons gestes : hydratation quotidienne, démaquillage tous les soirs, nettoyage de peau le matin et le soir, etc.  

Conclusion : 

Au-delà des problèmes esthétiques provoqués par l’acné, il peut également y avoir de réelles conséquences psychologiques. Quelles que soient les personnes touchées par cette maladie inflammatoire (adolescents ou adultes), l’image personnelle, l’estime de soi ou encore la confiance en soi peuvent être affectées (dans certains cas, cela peut aller jusqu’à la dépression). 

Gardez en tête que des solutions existent pour soigner l’acné, même si cela peut prendre du temps. En effet, il faut savoir que le cycle de renouvellement de l’épiderme est de 3 semaines, laissez donc le temps à votre peau de retrouver son équilibre. Les résultats seront visibles progressivement, grâce à un entretien quotidien et à condition d’appliquer les bons gestes. 

Ne faites pas l’erreur de percer vos boutons (au risque de propager l’infection bactérienne et de former des cicatrices) ou d’abuser des produits anti-acné (souvent très agressifs pour la peau). N’hésitez pas à consulter un dermatologue qui vous aidera au mieux à adapter une routine qui traitera vos imperfections sans les agresser.

Acné, éviter l'effet rebond du soleil

Sources:

  1. https://bit.ly/2YavoQk 
  2. https://bit.ly/3dLoU0Y 
  3. https://bit.ly/3dTxefq 
  4. https://bit.ly/2Yg18nn 
  5. https://bit.ly/2Ylyb9u 
  6. https://bit.ly/2UpcN1Y 
  7. https://bit.ly/3cXrwaY
  8. https://bit.ly/2Y3SMjV

Comment avoir des cheveux en bonne santé ?

Comment avoir des cheveux en bonne santé ?

Cheveux fins, bouclés, raides, épais,… quel que soit notre type de cheveux, nous souhaitons tous qu’ils soient beaux et en bonne santé. Pour cela, nous devons en prendre soin quotidiennement et adopter les bons gestes. 

Avoir des cheveux en bonne santé signifie avoir des cheveux fortifiés, brillants, souples et un cuir chevelu sain. Les cheveux, comme votre peau, reflètent l’état de santé de votre organisme. Si celui-ci n’est pas en grande forme, vos cheveux auront tendance à devenir plus ternes, plus cassants, plus gras,… 

Quels sont les secrets pour avoir de beaux cheveux éclatants de santé ?

Faire des soins régulièrement ne suffit pas pour avoir une chevelure en bonne santé. Cela passe également par une bonne alimentation :

    • Présentes naturellement dans les cheveux, les protéines permettent de renforcer les cheveux et réduisent donc le risque de chute. Favorisez donc les aliments riches en protéines comme la volaille, les oeufs ou les laitages (privilégiez le BIO, c’est encore mieux !). Si vous préférez des protéines végétales, tournez-vous vers les légumineuses et les graines.
    • Consommez du fer ! Indispensable à la santé capillaire, ce nutriment permet d’augmenter le  taux d’hémoglobine qui permettra d’oxygéner la chevelure, mais aussi d’assurer le processus de repousse. Le fer se trouve facilement dans la viande rouge, les lentilles, le poisson, les choux, le cacao, les haricots rouges…
    • Le zinc est également un minéral indispensable au cuir chevelu. Il permet d’avoir une pousse de cheveux régulière et de limiter les pellicules. Pour cela, consommez des noix, des graines, des huîtres ou encore du foie.
    • Les oméga-3 participent à l’hydratation du cuir chevelu et des cheveux. Un bon apport en oméga-3 permet d’avoir des cheveux plus denses et plus forts. Ne pouvant être fabriqués par l’organisme, il est important d’en consommer quotidiennement. On en trouve dans l’huile de colza, les poissons gras, les noix…

Pour avoir des beaux cheveux, il faut aussi adopter les bons gestes : 

  • Pour commencer, il est essentiel de choisir des shampoings adaptés à vos cheveux. Évitez les produits trop chimiques, car ils sont agressifs et risqueront d’abîmer vos cheveux. Si vous ne savez pas quel est votre type de cheveux, demandez conseil à un professionnel qui pourra vous orienter vers le bon produit.
  • Une fois que vous avez trouvé le shampoing qui vous correspond, il faut l’appliquer correctement : un bon lavage de cheveux ne se fait pas en 30 secondes. Il faut prendre le temps de bien masser le cuir chevelu du bout des doigts pour enlever toute trace d’excès de sébum et de pellicules. L’idéal et de rincer à l’eau froide pour favoriser la circulation sanguine et refermer les écailles des cheveux.
  • Passons maintenant à l’étape du séchage, bien souvent sujette à de nombreuses erreurs. Le séchage, comme le lavage, se doit d’être délicat. Inutile donc de frotter vos cheveux avec votre serviette, cela favorise leur casse et leur sécheresse. Pour éviter cela, tapotez vos cheveux avec votre serviette sans les tordre et laissez-les sécher à l’air libre. Ce sera certes, plus long, mais vos cheveux vous remercieront. Si vous avez l’habitude d’utiliser un sèche-cheveux, un fer à cheveux ou tout autre appareil chauffant, essayez autant que possible de réduire votre utilisation, car ils fragilisent votre chevelure ! Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, pensez à appliquer un soin protecteur de chaleur avant de vous coiffer.
  • Au niveau du coiffage, optez pour un peigne à dents larges si vous avez les cheveux mouillés, car il démêle très bien sans abîmer. Si vous avez les cheveux secs, tournez-vous vers ou une brosse à poils de sanglier, qui répartit très bien le sébum sur toute la longueur du cheveu. La quantité de sébum est donc diminuée en racine et plus présente dans les pointes pour les nourrir. Petit plus, cette brosse a une durée de vie très longue, ce qui est une bonne nouvelle pour le porte-monnaie ! 
  • Pour mettre toutes les chances de votre côté pour avoir de beaux cheveux, optez pour les bains d’huile ou les masques capillaires qui nourriront et hydrateront efficacement vos cheveux !

Pour les bains d’huile, choisissez-en une en fonction de vos besoins. Huile de coco, de ricin, d’avocat, de jojoba, d’argan, d’amande…comment choisir la bonne huile et quels sont leurs bienfaits ? 

  • L’huile de coco est idéale pour les cheveux secs et abîmés. Elle les nourrit intensément et prévient la casse.
  • L’huile d’amande est parfaite pour revitaliser et fortifier les cheveux. Très conseillée pour lutter contre les pellicules, ses vertus adoucissent, réparent et nourrissent. 
  • L’huile de jojoba est l’alliée des cheveux gras (car elle régule la production de sébum) et des cheveux secs et abîmés (qui retrouveront leur souplesse et leur brillance). 
  • L’huile d’argan permet de lutter contre la chute de cheveux, de diminuer les démangeaisons, de revitaliser et de réhydrater vos cheveux. 
  • L’huile d’avocat, très riche en acides gras, nourrira intensément vos cheveux (elle est idéale pour les cheveux bouclés). Elle protègera également de la pollution, de la chaleur des appareils et des U.V.
  • L’huile de ricin stimule la pousse des cheveux et l’enrobe pour les protéger. Pour faciliter son application, mélangez-la à une autre huile. 

Une fois l’huile appliquée sur vos cheveux, laissez poser une bonne heure (voire plus si vous le pouvez) puis lavez-vous les cheveux. En faisant cette opération une fois par semaine, vos cheveux retrouveront toute leur vitalité ! 

Conclusion

Pour avoir de beaux cheveux en bonne santé, il faut donc en prendre soin et leur accorder du temps. Si vous avez une bonne alimentation, que vous choisissez les bons produits et que vous les utilisez correctement, vos cheveux seront forts, brillants et souples ! 

Le petit conseil en plus ? Pour encore plus d’efficacité, dormez sur une taie d’oreiller en soie, cela évitera de les rendre cassants et électriques. 

Comment avoir des cheveux en bonne santé ?

Sources:

  1. http://bit.ly/2Vp8oxx
  2. http://bit.ly/32r6yh4
  3. http://bit.ly/3a57UQZ
  4. http://bit.ly/2HWlI4n

Prenez soin de votre peau et adoptez les bons réflexes !

Nos conseils pour prendre soin de votre peau

Grains de peau lisses, pores resserrés, teint frais et lumineux,… Nous rêvons tous d’une peau nette et sans imperfections. Si elle nous donne parfois du fil à retordre, il existe quelques réflexes simples à adopter pour lui redonner un coup d’éclat !

Pourquoi est-il important de prendre soin de votre peau ? 

Soleil, pollution, maquillage, mauvaise alimentation… Notre peau subit des agressions au quotidien. C’est pourquoi il est important d’en prendre soin tous les jours afin d’éliminer les imperfections et conserver un teint frais et hydraté. 

Détrompez-vous, ce n’est pas parce que vous avez la vingtaine et un teint de poupée qu’il ne faut pas porter d’intérêt à votre peau. Si les rides ne sont pas encore présentes, elles apparaîtront tôt ou tard… Saviez-vous que le ralentissement cellulaire commence dès 25 ans ? Ainsi, plus tôt vous adopterez une routine beauté pour votre peau, plus vous parviendrez à anticiper et ralentir les effets du temps. 

Messieurs, fini les préjugés ! Prendre soin de sa peau n’est pas réservé qu’aux femmes. Votre peau subit les mêmes agressions et mérite que vous lui portiez de l’intérêt.  

Afin de vous aider à faire peau neuve, voici quelques conseils et astuces. Attention, chaque peau est différente ! Il est important que vous adaptiez vos soins à votre nature de peau pour éviter de l’agresser avec des produits inadaptés. 

  • Hydratez votre peau, jour et nuit !

S’il y a bien une chose sur laquelle vous ne devez pas faire l’impasse, c’est l’hydratation. Le matin quand vous vous levez, le soir quand vous vous couchez, prenez quelques minutes pour hydrater votre visage et votre corps.  

Quelle que soit votre type de peau (grasse, mixte ou sèche), vous devez adopter ce réflexe au quotidien afin de lui permettre de garder son élasticité et prévenir l’apparition de rides. N’hésitez pas à faire des masques de temps en temps, ils apporteront un soin encore plus riche ! 

  • Démaquillez-vous tous les soirs, pas d’exception !

Cette étape est également primordiale dans votre quête de la peau parfaite ! Si vous ne nettoyez pas votre visage chaque jour, votre peau va finir par étouffer, et vous pourrez dire bonjour aux imperfections. Même si vous ne mettez pas de maquillage, pensez à nettoyer votre peau pour éliminer les saletés qui se sont déposées sur votre visage au cours de la journée. 

De plus, il est important d’avoir une peau bien propre avant d’appliquer tout soin hydratant. 

  • Le gommage est votre nouvel allié ! 

À réaliser 1 à 2 fois par semaine, le gommage est un rituel très important à adopter. L’exfoliation permet d’éliminer les cellules mortes et de redonner un nouveau souffle à votre peau. À vous la bonne mine ! 

  • Adoptez une hygiène de vie saine.

Ce n’est pas un secret, une bonne hygiène de vie fait du bien à votre corps et à votre peau. Vous connaissez tous la chanson : consommez 5 fruits et légumes par jour, buvez au moins 1,5l d’eau et évitez les aliments trop gras et trop sucrés. La consommation d’alcool et de cigarettes est également à proscrire ! 

À tout cela, rajoutez une activité physique régulière afin d’évacuer les toxines qui se sont accumulées dans votre corps. Cela vous aidera considérablement à limiter l’apparition d’imperfections disgracieuses. 

  • Dormez suffisamment, au minimum 7 à 8h par nuit. 

Il n’y a rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil pour recharger les batteries, mais aussi pour redonner éclat et vie à votre peau. Adoptez un cycle de sommeil régulier, et dormez au minimum 7 à 8h par nuit. Une fois par semaine, avant d’aller vous coucher, appliquez un masque antioxydant et oxygénant. Vous verrez, votre peau vous dira merci ! 

  • Évitez une trop longue exposition au soleil. 

Si le soleil est réputé pour vous donner une dose de vitamine D ainsi qu’un coup de boost au moral, n’oubliez pas qu’il est avant tout l’ennemi n°1 de votre peau. En effet, une exposition trop prolongée aux UVA et UVB conduit à un vieillissement prématuré de la peau, et est la cause principale des cancers cutanés. 

S’il est agréable d’avoir un teint hâlé, pensez à vous protéger suffisamment quand vous vous exposez au soleil. Aucun bronzage ne vaut une mauvaise peau ou des problèmes de santé. 

Conclusion :

Vous l’aurez compris : avoir une belle peau, cela demande un minimum d’entretien. Ne sous-estimez pas l’importance de prendre soin de vous. Au-delà du paraître, cela vous permettra de vous sentir bien et de reprendre confiance en vous. Quand on se sent bien à l’extérieur, on se sent bien à l’intérieur !

Adoptez les bons réflexes pour avoir une peau parfaite !

Sources :

Les bienfaits de la musique sur la santé

Au travail, dans la voiture, dans les transports en commun ou à la maison, la musique nous accompagne au quotidien et dans toutes nos activités. Considérée comme un loisir ainsi qu’une source de plaisir indéniable, la musique a également des impacts bénéfiques sur notre santé, et ceci à plusieurs niveaux.

La musique au quotidien

 

  • La musique comme anti-stress

La musique agit de façon intéressante sur notre cerveau et sur notre corps puisqu’elle permet de détendre les muscles, et de réduire le stress. Selon certaines études scientifiques, la musique aurait parfois les mêmes effets que les anxiolytiques, des médicaments contre l’anxiété. Elle a, selon le rythme et la personne, la capacité de diminuer le rythme cardiaque élevé dû au stress.

  • La musique comme source de motivation et de plaisir

La musique que nous aimons agit directement sur notre taux de dopamine, l’hormone du plaisir. Considéré par notre cerveau comme une récompense, la musique devient une véritable source de bien-être, mais également de motivation puisque le plaisir pousse souvent à des poussées d’adrénaline qui boostent la détermination !

  • La musique pour booster la créativité

La musique stimule notre cerveau, et permet ainsi de décupler notre créativité. Au-delà de l’influence même du son sur notre organisme, le rythme, l’instrument de la chanson, ou les paroles peuvent également être une source d’inspiration importante propice à la créativité.

La musique et les maladies chroniques

 

  • La musicothérapie et l’Autisme

Des études récentes dans le domaine psychologique ont montré que l’usage de la musicothérapie auprès d’enfants autistes était bénéfique pour les aider à développer des émotions et des réactions. Pour certains enfants autistes, la musique agit comme un autre langage, plus abstrait, qui fait office de passerelle pour dialoguer avec d’autres individus. Auprès d’autres enfants, la musique devient un langage logique, de notes, de tons, de nuances sonores qu’ils appréhendent mieux et plus vite que le langage oral humain.

  • Apaiser les douleurs

Comme nous avons pu le constater, la musique agit sur notre cerveau et notre rythme cardiaque, en plus de réduire le stress. Dans certains cas, elle pourrait réduire certaines douleurs chroniques ou passagères, qui peuvent causer une hausse du stress. La musique, en détournant l’attention du cerveau sur autre chose, permettrait de réduire ces douleurs.

  • Déclin cognitif

Selon les études sur les bienfaits de la musique sur notre cerveau, il est confirmé que les personnes qui pratiquent de la musique de façon régulière et sur une période longue (plusieurs années), ont un déclin cognitif plus minimal que les non-musiciens. En effet, la pratique de la musique influence et entraîne certaines aires du cerveau spécialisées dans la mémorisation. Chez les musiciens, les pathologies du type maladie d’Alzheimer sont moins nombreuses.

La musique et le cerveau humain

 

  • Concentration

Ecouter de la musique lors d’une session de travail, de révisions, ou d’activités pratiques permet d’être plus productif, car elle nous aide à nous concentrer. En effet, la musique stimule le cerveau, mais elle permet également à celui-ci de se concentrer sur la mélodie. Cette dernière occulte les perturbations extérieures, et dispense une meilleure concentration sur l’objet de votre attention : un travail, un cours, une partition de musique, un livre etc.

  • Mémorisation

Comme nous avons pu le constater avec le déclin cognitif, la pratique de la musique entraîne certaines aires cérébrales, comme l’hippocampe, responsable de la mémorisation. La répétition régulière de morceaux de musique permet d’entraîner de façon rigoureuse l’aire cérébrale de la mémorisation. En plus de cela, la concentration qu’apporte la musique permet également de booster l’apprentissage d’un cours par exemple.

La musique nous accompagne tous les jours, presque partout. Il est plus sage d’adapter le style de musique à l’ambiance recherchée, et de l’écouter à volume modéré pour ne pas endommager les tympans.

 

Sources:

 

 

Perte de poids : les erreurs à ne pas faire

L’été approche, et les maillots de bain avec. Nombreuses sont les personnes qui souhaitent entamer une perte de poids rapide et efficace pour les beaux jours. Pourtant, les erreurs sont nombreuses et certains gestes sont essentiels à adopter pour assurer le bon déroulement d’une perte de poids.

Les erreurs à éviter

Les erreurs liées à la perte de poids sont nombreuses et peuvent au contraire conduire à une prise de poids ou des blessures.

Au niveau nutritionnel :

  • La différence entre mincir et maigrir : mincir est un résultat bénéfique d’une alimentation saine et d’une hygiène de vie correcte, et n’est pas une finalité en soit. Avoir des formes n’est pas malsain, ne cherchez pas à les éradiquer pour convenir à des critères de beauté ! Vouloir maigrir ne s’adresse pas à la partie saine de la santé, et ne s’attache qu’à l’apparence du corps, en plus d’entraîner des dérives et des idées reçues.
  • Le régime à tout prix : vouloir perdre du poids passe souvent par les régimes alimentaires. Différentes formes existent : strictes, restrictives, uniquement composées de jus, ou une absence totale de gras. La solution ne se trouve pas dans l’extrême. Les régimes restrictifs sont périodiques, et dès qu’ils sont finis, la prise de poids est considérable, voire alarmante.
  • Protégez votre porte monnaie : oubliez les produits miracles, comme les thés fitness, les bonbons amaigrissants, les ceintures abdominales, etc. Ces produits ne vous aideront pas à mincir.
  • N’encouragez pas les dérives : vouloir perdre du poids à tout prix forcent parfois à se tourner vers des “solutions” extrêmes au niveau nutritionnel. Pourtant cela ne fait qu’encourager les dérives et les troubles alimentaires comme l’anorexie. Perdre du poids doit être un acte sain, et ne doit pas détériorer votre santé
  • Gare aux “cheat meals” : tentants après une semaine de sport acharné, les “cheat meals”, ou “repas de triche” sont une entorse à votre régime et vos pratiques sportives. Que ce soit des plats de restauration rapide, des aliments gras ou sucrés, ces repas à l’allure américaine sont à proscrire !
  • Ne pensez pas que le régime ne dure qu’un temps : vouloir perdre du poids se confronte souvent à la notion de temps. Il faut néanmoins apprendre et comprendre qu’un régime alimentaire sain doit devenir une habitude. Si vous le stoppez et que vous retournez à votre rythme alimentaire antérieur, vous encouragez la prise de poids.

Au niveau sportif :

  • Les abonnements en salle : au lendemain du premier de l’an, de nombreuses personnes s’inscrivent aux salles de sport, pour ne jamais y revenir. Commencez plutôt par des exercices sportifs en extérieur pour vous réhabituer au sport.
  • Les risques du sport : une activité sportive est excellente pour la perte de poids. Pour autant, il faut savoir modérer son activité et écouter son corps. Si vous n’êtes pas habitués au sport, vous risquez des blessures à court et long terme.
  • Gare aux insomnies : pratiquer une activité sportive est positif. Pour autant, il faut faire attention à l’heure où vous la pratiquez, car le sport vous emplit d’énergie et peut donc vous causer des troubles du sommeil, si vous en faites en fin d’après-midi ou en début de soirée !

Les gestes à adopter

Au niveau nutritionnel :

  • Manger sain et équilibré: Il ne s’agit pas de trouver le régime miracle, mais de réapprendre à manger correctement, et de manger moins et mieux.
  • Buvez de l’eau : on néglige souvent l’importance d’une bonne hydratation, pourtant l’eau, le thé, les tisanes et les eaux infusées sont importantes pour entretenir une hygiène de vie saine. Oubliez les sodas !
  • Mangez lentement : Une alimentation plus lente permet de mieux déguster son repas, mais également de mieux gérer la sensation de faim, ainsi que la digestion !
  • Trois repas par jour : Une alimentation idéale signifie trois repas par jour : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Sauter un repas pousse le corps à puiser dans ses réserves, à amplifier les sensations de faim et les envies de grignotage. Si vous avez du mal à manger le matin au réveil, adaptez votre petit-déjeuner autour de choses faciles à ingérer !

Au niveau sportif :

  • Faites une activité que vous aimez : prenez du plaisir à faire du sport, ne vous forcez pas à faire quelque chose que nous n’aimez pas. Il existe de nombreux sports, vous trouverez forcément celui qui vous convient.
  • Prenez soin de votre corps : encouragez vos efforts sportifs et alimentaires en prenant soin de votre corps, de votre peau, et surtout, faites-le pour vous !

Si vous avez besoin de conseils concernant une perte de poids, n’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien ou votre médecin. En cas de perte de poids importante, consultez un médecin et un nutritionniste.

Sources:

 

J’ai des boutons, que faire ?

On a tous eu des boutons à un moment ou un autre. Mais saviez-vous que chaque bouton fait écho à une réaction de votre corps ? Tour d’horizon des différents types de boutons et des moyens pour s’en débarrasser une bonne fois pour toute !

Les différents types de boutons

Ce trouble cutané se manifeste sous la forme de gonflement ponctuel de couleurs variables. Un bouton peut prendre des formes très variées, en voici quelques exemples :

  • L’abcès est une accumulation de pus liée à une infection bactérienne
  • Les boutons d’acné se localisent sur le visage, le thorax, le dos et le torse. L’acné est une maladie de la peau qui varie beaucoup en intensité et qui survient principalement à la puberté.
  • Le bouton de chaleur apparaît principalement sur les régions du corps où la transpiration est importante.
  • Le bouton de fièvre est une affection cutanée récidivante et contagieuse et est dû au virus de l’herpès simplex.
  • Le furoncle est une infection profonde à la racine d’un poil et apparaît la plupart du temps sur le visage, la nuque, les cuisses et les fesses. Il se présente sous la forme d’un bouton rouge et dur.
  • La verrue est une petite bosse sous la peau qui se localise souvent sur les mains, le visage ou les pieds. Bien que les récidives soient fréquentes, une verrue disparaît spontanément en quelques mois.

De manière générale, la qualité de l’hygiène et l’environnement joue un rôle important dans l’apparition ou non de certains de ces boutons et peuvent être le signe avant coureur de certaines maladies.

Quelles conséquences ?

En dehors de la gêne sociale qu’ils peuvent susciter, les boutons peuvent aussi être source de douleurs, démangeaisons et peuvent disparaître pour laisser leur place à des cicatrices.

Dans certains cas (particulièrement pour les boutons de fièvre ou la varicelle), ils peuvent être contagieux et il est fortement conseillé de limiter les contacts physiques pendant leur présence.

Certains boutons peuvent aussi être signe de maladie, comme la septicémie (infection grave du sang) ou déboucher sur des réactions allergiques en cas de piqûres d’insectes par exemple.

Les solutions pour les traiter

Heureusement, il est possible de contrôler l’arrivée des boutons sur notre corps, ou du moins de limiter leur apparition :

  • Être à l’écoute de son corps. En effet, certains boutons sont susceptibles d’apparaître après une période de stress ou à cause d’une mauvaise hygiène de vie.
  • Nettoyer sa peau est primordial. L’utilisation de produits antibactériens adaptés à sa sensibilité permet notamment de réduire considérablement l’apparition de boutons.
  • Certains traitements médicamenteux peuvent être également prescrits par un médecin, particulièrement dans le cas de l’acné.
  • Utiliser des huiles essentielles peut être une solution plus naturelle pour éviter l’apparition de boutons.

Pour être conseillé efficacement et faire en sorte que les boutons ne soient plus qu’un lointain souvenir, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

 

Sources :

Les bienfaits du sport

C’est bien connu, pratiquer une activité physique régulière a des impacts positifs sur notre bien-être et notre santé. Comme chaque nouvelle année, beaucoup ont décidé de se remettre au sport et de commencer une nouvelle activité sportive. Dans cet article, on vous montre les bienfaits du sport (pour vous aider à vous motiver) !

Les bienfaits du sport sur la santé

La pratique régulière d’un sport est incroyablement efficace pour la prévention de nombreuses maladies chroniques, cardio-vasculaires, ou encore dégénératives.

 

Permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires

  • Réduit l’hypertension artérielle
  • Augmente le taux de “bon” cholestérol
  • Améliore la circulation sanguine
  • Diminue les risques de diabète
  • Renforce le cœur

Diminue les risques de cancers

Le sport permettrait effectivement d’éviter certains cancers, comme par exemple celui du côlon chez l’homme et celui du sein chez la femme.

Permet de lutter contre le surpoids

Le sport permet de dépenser des calories et faciliter la perte de poids. Être au dessus de son poids de forme peut entraîner des problèmes de santé, d’où l’intérêt de pratiquer une activité physique.

Renforce les os

La pratique d’une activité physique régulière accroît le capital osseux, et prévient donc l’ostéoporose, l’arthrose et autres affections chroniques.

Permet de lutter contre le vieillissement

L’activité physique repousse l’apparition de nombreux signes du vieillissement, notamment les maladies dégénératives.

Les bienfaits du sport sur le bien-être

Les bienfaits de l’activité sportive ne se limitent pas seulement à l’amélioration de la condition physique, le sport est également un vecteur de bien-être.

 

Procure un sentiment de bien-être général

Après un effort intense, les hormones du plaisir (endorphines) sont envoyées au cerveau, d’où cette sensation de plénitude.

Permet de lutter contre le stress

Toujours grâce à la création d’endorphines, le sport permet de lutter contre le stress, les crises d’angoisses ou encore la dépression.

Améliore la qualité du sommeil

En évacuant toutes les tensions et le stress, et donc en libérant également les endorphines, notre sommeil est plus profond, réparateur.

Permet de créer du lien social

Le sport peut être une bonne manière de sortir de chez soi et rencontrer de nouvelles personnes.

Pour attaquer en douceur, votre pharmacien vous donne quelques astuces :

  • déterminez vos objectifs, pour trouver l’activité la plus adaptée et celle qui vous plaît un minimum pour vous motiver
  • échauffez-vous avant et étirez-vous après chaque séance, notamment pour éviter de vous blesser
  • hydratez-vous régulièrement, c’est essentiel pour améliorer votre récupération et éviter les crampes et les blessures
  • adoptez une alimentation adaptée, pour permettre d’optimiser vos capacités physiques et vos résultats.

Des solutions existent pour vous aider dans cette démarche, n’hésitez à demander conseil à votre pharmacien.

 

Sources :

 

Comment garder forme et vitalité ?

La période hivernale est de retour avec des températures de plus en plus froides. Être énergique et plein(e) de vie n’est donc pas toujours facile ! Manque de vitamines, d’activité physique, de sommeil… conduisent le plus souvent à une fatigue passagère qui peut devenir très gênante au quotidien. Pour éviter que cela ne perdure, il faut prendre soin de notre organisme affaibli. Voici nos conseils pour remédier à ces maux d’hiver.

Nos astuces contre l’hiver

Pour passer l’hiver en pleine forme et conserver toute sa vitalité, voici nos astuces à suivre :

  • Ayez une alimentation équilibrée en faisant le plein de fruits et légumes
  • Pratiquez une activité physique et effectuez des étirements (2 à 3 fois par semaine)
  • Hydratez-vous
  • Faites le plein de lumière
  • Purifiez vos bronches pour éviter les infections (HE d’eucalyptus, lavande, thym)
  • Amusez-vous (bon pour le moral)
  • Renforcez vos défenses immunitaires : vitamines, minéraux, miel…
  • Aérez votre habitation et faites des petits balades
  • Détendez-vous en évitant au maximum le stress
  • Écoutez les besoins de votre corps en terme de sommeil
  • Évitez les contacts proches avec des personnes infectées

Les vitamines et les minéraux indispensables

Les micronutriments sont essentiels pour faire face à l’hiver. Il est donc important de faire le plein de :

  • Magnésium
      • Contribue à réduire la fatigue
      • Où le trouver ? : dans les céréales complètes, les légumes secs, certaines eaux minérales (Contrex, Badoit…) par exemple
      • À savoir : le stress “pompe” les réserves de magnésium
  • Fer
      • En cas de carence (anémie), une fatigue intense se fait ressentir entraînant également l’affaiblissement de nos défenses immunitaires
      • Où le trouver ? : dans la viande blanche et rouge (de préférence maigre), les fruits secs…
      • À savoir : il faut favoriser l’assimilation du fer par l’organisme en associant votre aliment riche en fer à une alimentation riche en vitamine C
  • Zinc
      • Aide à stimuler le système immunitaire de l’organisme et contribue à réduire la fatigue
      • Où le trouver ? : dans les huîtres, le foie, la viande, les crustacés…
      • À savoir : il faut limiter la consommation de caféine car ça diminue son absorption
  • Vitamine B
      • Indispensable dans la production d’énergie et dans le renforcement de nos cellules
      • Où la trouver ? : dans les céréales complètes, les légumes secs, la viande, le poisson, les œufs, le fromage…
      • À savoir : prendre un peu de germes de blé et de levure de bière permet de couvrir les besoins nécessaires
  • Vitamine C
      • Booste nos défenses immunitaires et produit une molécule qui permet de détruire les microbes. Possède également des propriétés antioxydante et facilite l’assimilation du fer
      • Où la trouver ? : dans les fruits et légumes frais, les agrumes, le choux…
      • À savoir : la vitamine étant fragile, il est recommandé de consommer les aliments crus, juste après avoir été préparés et cuire les légumes al dente
  • Vitamine D
      • Accroît les mécanismes de neutralisation des bactéries et favorise la production de substances anti-infectieuses et anti-inflammatoires
      • Où la trouver ? : dans les poissons gras (maquereau, saumon…), le jaune d’œuf…
      • À savoir : 20% de nos besoins sont apportés via notre assiette, le reste est produit par la peau au soleil
  • Acides gras oméga-3
    • Action bénéfique sur le moral, favorise la production d’anticorps et à des propriétés anti-inflammatoires
    • Où les trouver ? : dans poissons gras, les oléagineux, les graines de lin et de chia…
    • À savoir : il est recommandé de consommer du poisson gras 2 à 3 fois par semaine

Des solutions disponibles en pharmacie

Malgré toutes ces bonnes habitudes, vous manquez de peps ? Voici quelques solutions pour vous aider à retrouver la forme !

  • Phytothérapie
    • ginseng, gingembre, valériane, échinacée, spiruline… qui ont des effets anti-fatigue, renforcent nos défenses immunitaires et sont source de vitamines.
  • Phytothérapie
    • La gelée royale : riche en vitamines B et en oligoéléments, permet de lutter contre la fatigue.
    • Le miel : combat les maux de l’hiver (toux, maux de gorge).
  • Les huiles essentielles
    • Le ravintsara : antiviral, antibactérien, il s’attaque aux infections virales et bactériennes, bronchites, grippe et évite aussi la prolifération des bactéries.
    • L’eucalyptus globulus : il combat la fatigue, les infections virales et bactériennes, les encombrements bronchiques, les mucosités, la grippe et les toux grasses.
    • La niaouli : il lutte contre la fatigue, les infections virales et bactériennes, la grippe, les infections respiratoires avec mucosités, les rhinopharyngites, sinusites et les toux grasses.
    • Le citron : antiseptique, il lutte contre les infections bactériennes et virales et aussi la gastroentérite. Stimulant général, il redonne de l’énergie.
  • Les cures de compléments alimentaires
    • Vitamines et minéraux
    • Probiotiques : renforcent la flore intestinale

 

Quand consulter ?

  • Si l’on ne trouve pas de causes évidentes à la fatigue.
  • Lorsqu’un amaigrissement inexpliqué, une perte d’appétit, des idées noires, s’ajoutent à la fatigue.
  • En l’absence d’amélioration après 2 à 3 semaines de cure anti-fatigue.

 

Sources :