Préparez l’hiver avec les huiles essentielles !

Pensez aux huiles essentielles pour vous soigner naturellement !

L’hiver est bientôt de retour, emportant avec lui son lot de petits désagréments : infections, rhume, bronchite, grippe, anxiété, sécheresse cutanée… Pour remédier à ces petits tracas du quotidien, avez-vous pensé à l’aromathérapie ? Cet ensemble de solutions naturelles fait appel à des extraits aromatiques de plantes (essences, huiles essentielles,…) pour prévenir et soigner certains maux !

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

La forme liquide et concentrée d’une plante, aussi appelée huile essentielle est obtenue grâce à l’extraction de principes actifs par la distillation à la vapeur d’eau. Grâce à la composition unique de chaque plante, les huiles essentielles possèdent des propriétés diverses et peuvent donc être utilisées pour faire face à des situations différentes telles que le stress, les insomnies légères, les démangeaisons, les irritations cutanées, la fatigue ou encore la toux.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

  • Par diffusion atmosphérique : les huiles essentielles peuvent être placées dans un diffuseur d’ambiance qui permet la vaporisation des substances actives ou inhalées pour pénétrer au niveau des bronches et rejoindre ensuite les vaisseaux sanguins.

  • Par voie transcutanée : mélangez les HE à de l’huile d’amande douce ou de jojoba lors d’un bain ou un massage pour que celles-ci puissent pénétrer la peau. Attention, certaines substances contenues dans les HE peuvent entraîner des irritations ou des allergies !

  • Par voie rectale : intégrées à certains suppositoires, quelques huiles essentielles peuvent être prescrites pour soigner certains troubles ORL.

  • Par voie orale : à diluer tout d’abord dans du sucre ou du miel, quelques huiles essentielles peuvent être mélangées à des infusions. Cependant, il est recommandé d’avoir un avis médical au préalable en raison de l’extrême toxicité de certaines huiles !

5 huiles essentielles à favoriser pour se soigner 

Quelles huiles essentielles privilégier pour remédier aux petits maux du quotidien ? Découvrez notre sélection permettant de prévenir ou combattre certaines douleurs et maladies :

L’huile essentielle de ravintsara : indispensable pour booster les défenses immunitaires, cette HE possède également des propriétés expectorantes, antibactériennes et antivirales. En fluidifiant et favorisant l’expectoration des mucosités bronchiques, elle permet la libération des voies respiratoires.

L’huile essentielle de lavande vraie : ses propriétés apaisantes vous aideront à vous relaxer et diminuer le stress pour favoriser le sommeil réparateur !

L’huile essentielle de tea tree : essentielle en hiver, cette HE antibactérienne vous aide à lutter contre les microbes, les virus et les champignons.

L’huile essentielle de menthe poivrée : ses multiples propriétés lui permettent d’agir pour lutter contre les troubles digestifs, diminuer les crises de migraines, les nausées, les rhumes ou encore les sinusites !

L’huile essentielle de citron : grâce à ses vertus dépuratives, elle permet de traiter certains troubles digestifs (constipation, ballonnements, gastro-entérite) et de soulager les nausées.

Attention ! Si leurs bienfaits sont multiples, les huiles essentielles ne sont cependant pas pour autant dépourvues de risques et doivent être utilisées avec précaution ! En effet, mal utilisées, celles-ci peuvent devenir dangereuses, c’est pourquoi il est conseillé de réaliser un test de tolérance cutanée dans le creux du coude avant toute utilisation (appliquer 2 gouttes du mélange et attendre 24 heures afin de vérifier qu’il n’y ait pas de réaction) ! Il est également recommandé de toujours veiller à bien respecter les dosages et de demander conseil à votre pharmacien en cas de doute !

Les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution

Sources :

https://bit.ly/3kxN70l

https://bit.ly/3krKDjN

https://bit.ly/3F7ScEd

https://bit.ly/3Ffq3eN

En novembre, arrêtez de fumer avec Mois Sans Tabac !

Stop à la cigarette !

S’il est souvent possible de lire que “fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage” sur les paquets de cigarettes, un quart de la population française fume pourtant quotidiennement, et ce chiffre tend même à augmenter !

Première cause évitable de mortalité prématurée, le tabac est responsable chaque année du décès de la moitié de ses consommateurs réguliers, soit environ 8 millions de personnes dans le monde ! Lutter contre le tabagisme est donc une priorité de santé publique, d’où la création du mouvement Mois Sans Tabac en 2016. Son objectif est de sensibiliser et d’accompagner les fumeurs en les invitant à arrêter de fumer tous ensemble pendant un mois, en novembre ! Ces 30 jours sont essentiels car ils multiplient par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement.

Quels sont ses effets sur notre santé ?

Qu’il s’agisse de la nicotine, du goudron, des gaz toxiques ou des métaux lourds, tous les composants du tabac sont extrêmement nocifs pour la santé et peuvent être mortels ! Ce produit psychotrope contenant plus de 4 000 substances chimiques (dont cinquante sont reconnues cancérigènes) entraîne non seulement de la dépendance mais surtout l’apparition de nombreux effets indésirables.

En effet, si à court terme, le tabagisme peut engendrer de la fatigue, une mauvaise haleine, une baisse d’énergie, de la toux ou encore la perte du goût et de l’odorat, à long terme les conséquences peuvent être nettement plus graves :

  • Fumer augmente considérablement le risque de développer un cancer ! En France, le cancer provoqué par la consommation de tabac est la première cause de mortalité, le plus fréquent étant le cancer du poumon (90% des cas). Si les organes affectés sont souvent ceux impliqués dans la respiration, le cancer peut se développer dans d’autres organes tels que la gorge, la bouche, le pancréas, les reins, la vessie, l’utérus ou la peau !
  • Les maladies cardiovasculaires sont plus fréquentes chez les fumeurs actifs. Le tabagisme augmente particulièrement chez les sujets jeunes le risque de développer une hypertension artérielle, une athérosclérose, une artérite des membres inférieurs, ou encore un accident vasculaire cérébral !
  • Fumer diminue fortement les capacités respiratoires ! Consommer du tabac engendre chez la majorité des fumeurs réguliers un essoufflement au moindre effort et une toux quotidienne. Les fumeurs ont également plus de risques d’être touchés par la maladie chronique respiratoire appelée BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) ou d’être hospitalisés.
  • Fumer a des conséquences sur la sexualité ! Modification des cycles hormonaux, libido en baisse, réduction de la quantité et de la qualité des spermatozoïdes ou encore diminution de la fertilité sont certains des troubles de la sexualité provoqués par le tabac.
  • En plus de provoquer une haleine désagréable chez ceux qui en consomment, le tabac jaunit les dents, favorise leur déchaussement et fragilise les gencives !
  • Le tabac entraîne la dégradation des fibres élastiques de la peau, ce qui accentue son vieillissement, la rendant plus terne et moins souple et favorisant ainsi l’apparition précoce de rides.

Le saviez-vous ? Les risques encourus par un fumeur dépendent en réalité de sa consommation de tabac quotidienne et de la durée de son tabagisme au cours de sa vie. Contrairement aux idées reçues, les risques pour la santé sont plus importants si la durée de consommation de tabac est plus élevée. Cependant, quelle que soit la consommation ou la durée, fumer représente toujours un risque, c’est pourquoi la seule manière efficace pour diminuer ce risque est l’arrêt total du tabac !

Quelles sont les solutions pour arrêter de fumer ?

En novembre, Mois Sans Tabac est l’occasion d’arrêter de fumer collectivement ! Tabac Info Service met à disposition des fumeurs différents outils. Les inscrits bénéficient notamment d’une consultation avec un tabacologue, d’un kit d’aide à l’arrêt avec un programme de 40 jours, de divertissements, d’une l’appui de toute une communauté pour échanger, d’un coaching simple d’accès et gratuit via l’application Tabac Info Service ainsi qu’un suivi personnalisé téléphonique avec un tabacologue.

Si la motivation et la volonté sont indispensables, appliquez également ces quelques conseils pour arrêter de fumer :

  • Soyez accompagné et soutenu par vos proches, cela facilitera le sevrage.
  • Anticipez les situations à risques en identifiant les moments qui suscitent l’envie de fumer et réfléchissez à des alternatives pour y remédier !
  • Fixez-vous des objectifs et notez les changements que vous constatez, cela permet de renforcer votre motivation pour arrêter de fumer !
  • Les huiles essentielles de mandarine, d’orange ou encore de menthe poivrée  pourront vous aider à gérer votre stress et lutter contre les envies de fumer grâce à leurs vertus apaisantes.
  • Les infusions aux plantes telles que la stevia, la lobélie enflée ou encore la verveine sont très utilisées pour le sevrage de la nicotine.
  • Pensez à varier et équilibrer votre alimentation et à pratiquer une activité physique régulière afin d’éviter la prise de poids, conséquence première de l’arrêt du tabac.
  • Mesurez les économies réalisées ! Cela peut également devenir un moyen pour comprendre l’impact financier qu’a le tabagisme sur votre vie quotidienne !

Si les fumeurs réguliers mettent en danger leur santé, leurs proches sont bien souvent également impactés, on parle dans ce cas de tabagisme passif. L’entourage d’un fumeur, les personnes croisées au quotidien ou encore le bébé dans le ventre de sa mère sont des victimes du tabac ! Une raison de plus d’arrêter de fumer pour préserver votre santé et celle de vos proches !

Mois sans Tabac est l'occasion d'arrêter la cigarette !

Sources :

https://bit.ly/32zpxoL

https://bit.ly/3nysIsq

https://bit.ly/3nl4xMC

https://bit.ly/35TXVfn

https://bit.ly/3pE0yyV