La cannelle : une épice hivernale !

L'épice hivernale : la cannelle !

Une épice incontournable en hiver ? La cannelle ! En poudre ou en bâton, c’est l’épice par excellence pour assaisonner vos bons petits plats. Utilisée dans la médecine chinoise depuis l’Antiquité, elle est encore reconnue aujourd’hui pour ses bienfaits sur notre santé. En effet, en plus de son parfum doux et envoûtant, son écorce renferme de nombreuses vertus !

Quels sont les bienfaits de la cannelle sur notre organisme ?

  • Le système immunitaire :

Ses propriétés antioxydantes ainsi que sa forte teneur en minéraux et vitamines (A, E, C et B9) renforcent efficacement le système immunitaire et aident à soulager de nombreux maux de l’hiver (rhume, toux, grippe,…).

Pour bénéficier de toutes ses vertus, faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez-y une cuillère à café de cannelle moulue. Laissez infuser pendant 5 min et dégustez ! Pour une action encore plus efficace, vous pouvez ajouter du citron, du gingembre en poudre et du miel !

  • Le système digestif :

Elle est idéale pour lutter contre les problèmes de digestion et les maux intestinaux, notamment grâce à ses vertus anti-inflammatoires, antibactériennes, anti-virus, anti-parasitaires et antiseptiques.

Optez par exemple pour une bonne tisane : mélangez de l’eau chaude, de la cannelle, du miel et le tour est joué !

  • Le diabète et le cholestérol :

Surnommée « insuline du pauvre », la cannelle aiderait à diminuer efficacement le taux de glycémie ainsi que le taux de cholestérol. En effet, elle faciliterait le travail de l’insuline, et aiderait donc à faire entrer le sucre dans les cellules.

Vous pouvez mettre de la poudre de cannelle sur vos plats ! En entrée, en plat, en dessert ou encore dans une boisson, faites vous plaisir !

  • Les maux de tête et la migraine :

Elle aiderait à diminuer leur fréquence, leur douleur et leur durée grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices.

Nous vous conseillons de mélanger de la cannelle en poudre avec de l’eau pour former une pâte. Appliquez-en une fine couche sur le front pendant 10 à 15 minutes !

  • La circulation sanguine :

Son pouvoir antioxydant aiderait à prévenir certaines maladies cardiovasculaires. De plus, son action anti-inflammatoire ainsi que sa richesse en tanins et calcium favoriseraient la circulation sanguine.

Faites votre boisson maison ! Mixez du lait de noix et de la cannelle pour créer un élixir spécial qui favorisera la circulation sanguine !

  • La peau :

Avec ses vertus antimicrobiennes, antiseptiques et anti-inflammatoires, la cannelle permettrait de prévenir l’acné. Idéale pour redonner à votre peau sa jeunesse en la rendant lisse et saine !

Le remède miracle ? Un masque à base de 3 cuillères à café de miel, 1 cuillère à café de cannelle, et 1/2 cuillère de poudre de muscade ! Faites ce masque 1 fois par semaine pendant 15 minutes sur peau préalablement rincée à l’eau chaude !

Conclusion :

Pour prendre soin de vous, la cannelle est donc l’épice par excellence ! En plus d’être délicieuse et de sentir merveilleusement bon, elle vous aide à prévenir certains maux du quotidien.

Alors pourquoi ne pas miser sur la cannelle pour les repas de fêtes ?

L'épice hivernale : la cannelle !

Sources

https://bit.ly/3nGflp2
https://bit.ly/2KvOzS3
https://bit.ly/2LRM5xy
https://bit.ly/3heFybR
https://bit.ly/3mINSle
https://bit.ly/3rlbOyM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hypertension : un menu de Noël sans sel pour protéger votre cœur !

Hypertension : un menu de Noël sans sel pour protéger votre cœur !

Si les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes d’excès, n’oubliez pas d’adapter vos repas si vous souffrez d’hypertension artérielle. Bien entendu, faire attention ne veut pas dire privation ! Dans cet article, nous vous aidons à y voir plus clair.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

Maladie chronique la plus fréquente en France selon l’Inserm, elle se caractérise par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins. Si elle est généralement dite “silencieuse”, cette maladie est pourtant loin d’être anodine. En effet, elle est l’une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou neurodégénératives.

L’hypertension artérielle se mesure en millimètres de mercure (mmHg) et est caractérisée par deux types de valeurs :

  • La valeur haute, qui correspond à la pression au moment où le cœur se contracte (pression systolique)
  • La valeur basse, qui correspond à la pression dans les vaisseaux entre deux contractions cardiaques (pression diastolique)

Une alimentation déséquilibrée (notamment trop chargée en sel et en matières grasses), le surpoids, la consommation de tabac, d’alcool, la sédentarité,… constituent les principaux facteurs de risque de l’hypertension.

Les aliments (trop) salés à éviter si vous souffrez d’hypertension 

Le sel favorise la rétention d’eau, qui va alors s’accumuler dans votre organisme et participer à une élévation de la pression artérielle. Voici une liste d’aliments contenant trop de sel (parfois caché) à consommer avec modération si vous souffrez d’hypertension :

  • Le pain et les céréales

Selon Ameli, “environ 80 % du sel est incorporé dans le pain, les céréales que l’on prend au petit déjeuner”. Faites donc attention à ces aliments parfois trompeurs ! Privilégiez le pain de seigle ou le pain complet (mais pas à tous les repas).

  • Les charcuteries

Les charcuteries contiennent une forte quantité de sel, qui sert notamment à prolonger leur conservation. Selon Ameli, sur les 5 à 6 g de sel qu’il est conseillé de consommer au maximum par jour, une rondelle de saucisson ou une tranche de jambon blanc en contiennent déjà 1 g ! Vous comprenez donc pourquoi il est important de limiter leur consommation.

  • Les plats préparés 

Bien que pratiques, ils sont une mine de sel ! Avec en moyenne 3g de sel pour une portion, un plat préparé représente à lui seul la moitié des apports conseillés par jour ! Privilégiez donc les bons petits plats faits maison, dans lesquels vous pourrez contrôler plus facilement l’apport de sel.

  • Le fromage

Tout comme le pain et les céréales, les fromages contiennent en moyenne 80% de sel. Évitez donc de saler les plats qui en contiennent et essayez de vous limiter à une portion de fromage par jour. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes variétés de fromage : les fromages frais (type ricotta ou encore bocconcini) sont moins salés que les fromages bleus par exemple !

  • La “junk food” ou “malbouffe”

Frites, burgers, chips, biscuits,… ne sont pas réputés pour leurs qualités nutritionnelles. En plus d’être très gras et sucrés, ils sont également très riches en sel ! Ils sont donc à consommer avec modération, en particulier si vous souffrez d’hypertension.

Les aliments à privilégier si vous souffrez d’hypertension 

Le but n’est pas d’éliminer complètement le sel de votre alimentation, mais d’en maîtriser son apport. Nous vous conseillons de favoriser les aliments riches en bons minéraux, tels que le potassium, le calcium ou encore le magnésium. Voici une liste d’aliments et de condiments à privilégier pour prendre soin de votre cœur :

  • Les fruits et légumes verts 

Reconnus pour réduire la pression artérielle, les fruits et les légumes sont à privilégier quand vous souffrez d’hypertension. Lentilles, brocolis, patates douces, bananes, tomates, fruits de la passion,… sont un excellent choix si vous voulez vous régaler tout en faisant attention à votre consommation de sel.

  • Les herbes et condiments 

Ail, coriandre, gingembre, origan, cumin, poivre,… sont une bonne alternative au sel si vous voulez rendre vos plats tout aussi goûteux ! Faites vous plaisir !

  • Le chocolat noir 

Le cacao présent dans le chocolat noir contient des molécules antioxydantes puissantes qui permettent de réduire l’encrassement des artères et prévenir  certaines maladies cardiovasculaires et neurodégénératives.

Alors, pour réduire votre tension artérielle, vous avez le droit de manger du chocolat, à condition de bien le choisir (au minimum 65% de cacao) et de le consommer avec modération (30 à 50 g par jour suffisent) ! Une bonne nouvelle pour les fêtes de Noël !

En définitive, vous l’aurez compris : le sel n’est pas votre allié si vous souffrez d’hypertension artérielle. Il faut savoir qu’en général, le sel que nous consommons (souvent sans le savoir) provient des aliments que nous mangeons au quotidien (pain, charcuterie, fromage, céréales,…). Pour autant, il n’est pas question de ne pas se faire plaisir ! Il faut simplement apprendre à trouver un certain équilibre et privilégier les repas cuisinés maison afin de mieux protéger votre cœur !

Si les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes d’excès, n’oubliez pas d’adapter vos repas si vous souffrez d’hypertension artérielle. Bien entendu, faire attention n’est pas synonyme de privation ! Dans cet article, nous vous aidons à y voir plus clair. Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ? Maladie chronique la plus fréquente en France selon l’Inserm, elle se caractérise par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins. Si cette maladie est généralement dite “silencieuse”, elle est pourtant loin d’être anodine. En effet, elle est l'une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou neurodégénératives. L’hypertension artérielle se mesure en millimètres de mercure (mmHg) et est caractérisée par deux types de valeurs : La valeur haute, qui correspond à la pression au moment où le cœur se contracte (pression systolique) La valeur basse, qui correspond à la pression dans les vaisseaux entre deux contractions cardiaques (pression diastolique) Une alimentation déséquilibrée (notamment trop chargée en sel et en matières grasses), le surpoids, la consommation de tabac, d’alcool, la sédentarité,... constituent les principaux facteurs de risque de l’hypertension. Les aliments (trop) salés à éviter si vous souffrez d’hypertension Le sel est l'un des principaux ennemis de la pression artérielle, car il favorise la rétention d’eau, qui s'accumule alors dans votre organisme et participe à une élévation de la pression artérielle. Voici une liste d’aliments contenant trop de sel (parfois caché) à consommer avec modération si vous souffrez d’hypertension : Le pain et les céréales Selon Ameli, “environ 80 % du sel est incorporé dans le pain, les céréales que l’on prend au petit déjeuner”. Faites donc attention à ces aliments parfois trompeurs ! Privilégiez le pain de seigle ou le pain complet (mais pas à tous les repas). Les plats préparés Bien que pratiques, les plats préparés sont une mine de sel ! Avec en moyenne 3 grammes de sel pour une portion, un plat préparé représente à lui seul la moitié des apports conseillés par jour ! Privilégiez donc les bons petits plats faits maison, dans lesquels vous pourrez contrôler plus facilement l’apport de sel. La charcuterie Les charcuteries contiennent une forte quantité de sel, notamment afin de prolonger leur conservation. Selon Ameli, sur les 5 à 6 g de sel qu’il est conseillé de consommer par jour au maximum, une rondelle de saucisson ou une tranche de jambon blanc en contiennent 1g ! Vous comprenez donc pourquoi il est important de limiter leur consommation ! Le fromage Tout comme le pain et les céréales, les fromages contiennent en moyenne 80% de sel. Évitez donc de saler les plats qui contiennent du fromage et essayez de vous limiter à une portion de fromage par jour. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes variétés de fromage : les fromages frais (type ricotta ou encore bocconcini) sont moins salés que les fromages bleus par exemple ! La “junk food” ou “malbouffe” Frites, burgers, chips, biscuits,... ne sont pas réputés pour leurs qualités nutritionnelles. En plus d’être très gras et sucrés, ils sont également très riches en sel ! Ils sont donc à consommer avec modération, en particulier si vous souffrez d’hypertension. Les aliments à privilégier si vous souffrez d’hypertension Le but n’est pas d’éliminer complètement le sel de votre alimentation, mais de maîtriser son apport dans votre alimentation. Favorisez les aliments riches en bons minéraux (potassium, calcium et magnésium). Voici une liste d’aliments et de condiments à privilégier pour prendre soin de votre coeur : Les fruits et légumes verts Reconnus pour réduire la pression artérielle, les fruits et les légumes sont à privilégier quand vous souffrez d’hypertension. Lentilles, brocolis, patates douces, bananes, tomates, fruits de la passion,... sont un excellent choix si vous voulez vous régaler tout en faisant attention à votre consommation de sel. Les herbes et condiments Ail, coriandre, cumin, gingembre, origan, cumin, poivre,… sont une bonne alternative au sel si vous voulez rendre vos plats tout aussi goûteux ! Faites vous plaisir ! Le chocolat noir Le cacao présent dans le chocolat noir contient des molécules antioxydantes puissantes qui permettent de réduire l’encrassement des artères et de prévenir certaines maladies cardio-vasculaires er neurodégénératives. Alors, pour réduire votre tension artérielle, vous avez le droit de manger du chocolat, à condition de bien le choisir (au minimum 65% de cacao) et de le consommer avec modération (30 à 50g par jour suffisent) ! Une bonne nouvelle pour les fêtes de Noël ! En définitive, vous l’aurez compris : le sel n’est pas votre allié si vous souffrez d’hypertension artérielle. Il faut savoir qu’en général, le sel que nous consommons (souvent sans le savoir) provient des aliments que nous mangeons au quotidien (pain, charcuterie, fromage, céréales,...). Pour autant, il n’est pas question de ne pas se faire plaisir ! Il faut simplement apprendre à trouver un certain équilibre et privilégier les repas cuisinés maison afin de mieux protéger votre cœur !

Sources

https://bit.ly/2Lmvfqh
https://bit.ly/2LmvfGN
https://bit.ly/3qMvPOu
https://bit.ly/2KflGsK
https://bit.ly/2JLcz3j
https://bit.ly/2LtwTqj
https://bit.ly/3a1ZZr6
https://bit.ly/3nn1nIN
https://bit.ly/3oLuOnM
https://bit.ly/37S7PAM