Musique : quels bienfaits pour notre santé ?

Les bienfaits de la musique sur notre santé

Que ce soit à la maison, dans les transports, à la salle de sport, en voiture,… la musique est très souvent présente dans votre quotidien ! Outre le fait qu’elle soit agréable à écouter, saviez-vous qu’elle possède également de nombreux bienfaits sur votre santé mentale et physique ? 

  • Elle agit sur vos émotions et réduit le stress :

Avez-vous déjà ressenti cette sensation de bien-être quand vous écoutez de la musique que vous aimez ? C’est tout à fait normal ! À l’écoute d’un air de musique, certains neurotransmetteurs tels que la dopamine, la sérotonine ou encore l’adrénaline sont activés et ont un impact positif direct sur vos émotions.

Dès lors, si le stress vous submerge, une bonne solution pour vous détendre est d’écouter de la musique. Vous verrez, vous vous sentirez plus apaisé et plus heureux !

  • Elle soulage certaines douleurs :

La musique adoucit les mœurs, certes, mais pas que ! Elle réduirait également l’intensité perçue de certaines douleurs passagères ou chroniques.

Pour preuve, de plus en plus d’hôpitaux voient dans la musique un bon moyen de soulager leurs patients. Selon une étude britannique, écouter de la musique avant, pendant et après une opération chirurgicale réduirait considérablement la douleur et l’anxiété liées à l’intervention.

  • Elle stimule la mémoire : 

La musique influence et entraîne certaines aires du cerveau spécialisées dans la mémorisation. Vous avez sans doute remarqué qu’à force d’écouter un morceau de musique, vous finissez par en connaître les paroles sans avoir réellement eu l’intention de les apprendre par cœur. Cela prouve que la musique stimule la mémoire, même si vous ne vous en rendez pas compte !

Selon la Fondation Alzheimer, la musique permettrait également de “stimuler l’activité cérébrale des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : source de plaisir, de divertissement et de partage, elle pourrait même raviver certains souvenirs des malades.”

  • Elle booste la motivation et les performances :

Nombreux sont les sportifs qui écoutent de la musique lors de leurs entraînements. Plusieurs études scientifiques révèlent que la musique peut avoir un impact favorable sur la performance sportive : en détournant l’attention du sportif, elle diminuerait les sensations de douleur, de fatigue et boosterait la motivation et les capacités physiques.

  • Elle renforce le développement cognitif : 

Quand un enfant pratique et apprend à jouer un instrument de musique, cela éveille ses capacités mentales, visuelles, spatiales, verbales et physiques, participant ainsi à son développement intellectuel.

À long terme, l’éducation musicale procure donc aux enfants de nombreux bienfaits : elle permet une maîtrise plus rapide du langage et de la lecture, elle favorise la capacité de concentration et aide à développer l’intelligence émotionnelle. 

La musicothérapie

La musique est tellement bénéfique pour la santé qu’elle est utilisée par des médecins spécialistes à des fins thérapeutiques : on parle alors de musicothérapie.  

Selon la Fédération Française de Musicothérapie, “la musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. Il existe différentes techniques de musicothérapie, adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels, physiques ou neurologiques. La musicothérapie s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, et l’histoire du sujet. Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal”

La musicothérapie est donc considérée comme une sorte d’outil thérapeutique qui permet à la fois d’apaiser les souffrances psychiques, mais qui favorise également la relaxation et le renforcement de l’estime de soi.

Conclusion

Vous l’aurez compris, en plus du plaisir qu’elle nous procure, la musique est aussi bénéfique pour votre santé. Quel que soit votre âge, vous pouvez donc en écouter (voire en pratiquer) sans modération !

Cependant, attention ! Pensez à adapter le style de musique à l’ambiance recherchée (il n’est pas judicieux d’écouter une musique “excitante” pour vous endormir, par exemple). De plus, évitez de mettre le volume à fond pour ne pas abîmer vos tympans. 

La musique est bonne pour notre santé !

  1. https://bit.ly/2YLprtz
  2. https://bit.ly/37GS9A3
  3. https://bit.ly/37ESXoU
  4. https://bit.ly/3hFrBnf
  5. https://bit.ly/2zGb2pY
  6. https://bit.ly/2YdAJaR

Acné : comment éviter l’effet rebond causé par le soleil ?

Acné, éviter l'effet rebond

Qu’est ce que l’acné ? C’est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé, qui associe une hyperproduction de sébum, une obstruction du canal folliculaire et une inflammation due à la prolifération d’agents microbiens. En France, six millions de personnes en souffrent, dont une majorité d’adolescents (entre 70% et 80%). Bien entendu, cette maladie peut aussi se manifester à l’âge adulte, même si cela est plus rare. 

Si vous êtes sujet à l’acné, vous aurez surement remarqué qu’avec le retour du soleil, vos petits boutons semblent disparaître comme par magie… Malheureusement, si vous ne prenez pas vos précautions, gare à l’effet rebond ! 

En effet, avec le soleil, la peau a tendance à devenir plus sèche et à s’épaissir, empêchant le sébum de s’écouler correctement et naturellement. L’acné semble alors s’améliorer, mais ce n’est qu’une simple illusion… Si vos boutons ne sont plus visibles en surface, ils sont en réalité toujours présents, bien cachés dans les profondeurs de votre épiderme. 

A la fin de l’été, lorsque le soleil est moins fort et moins présent, la peau retrouve son épaisseur normale et l’épiderme purge alors tout le sébum accumulé durant la saison. Résultat ? Vos problèmes d’acné reviennent en force !

Rassurez-vous, des solutions existent pour éviter cet effet rebond plutôt désagréable… Voici quelques conseils ! 

Comment prévenir la poussée post-soleil ? 

1) Mettez de la crème solaire régulièrement

La crème solaire est une étape très importante et incontournable. En plus de protéger la peau des rayons UVA et UVB du soleil, elle ralentit l’épaississement de la peau. Appliquez-en régulièrement, toutes les deux heures au minimum ! 

Si vous avez une peau acnéique, il est conseillé d’opter pour une crème solaire à indice élevé (au minimum un SPF 30), non-grasse et non comédogène. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. 

2) Adoptez une routine beauté et chouchoutez votre peau :

a. Nettoyez votre peau matin et soir afin d’éliminer les impuretés et d’enlever les résidus de crème solaire ou autres saletés accumulées au cours de la journée.

b. Faites un gommage de peau 1 à 2 fois par semaine pour enlever les cellules mortes qui bouchent vos pores, et ainsi réguler la production de sébum. 

c. Hydratez votre peau ! Quelle que soit la saison et quel que soit votre type de peau, il est primordial de passer par la case hydratation afin de garder un teint éclatant, de protéger la peau des agressions extérieures, de ralentir le vieillissement cutané ou encore d’éviter le dessèchement de votre épiderme.

3) Adoptez une bonne hygiène de vie : 

1. Une alimentation saine aide à prévenir l’effet rebond. La consommation d’aliments trop riches en sucre rapides (sodas, confiseries, gâteaux,…) et en graisses saturées (sauces, charcuterie,…) augmentent la production de sébum et donc les risques d’apparition de boutons. 

Privilégiez donc une alimentation légère, riche en fruits et légumes : en plus de favoriser une bonne digestion, ils vont aideront à préserver l’équilibre hormonal et à combattre les inflammations.

2. Évitez la cigarette et l’alcool, qui ont tendance à intensifier l’acné. En effet, en réduisant la circulation sanguine, la nicotine bouche les pores et ralentit la cicatrisation, aggravant ainsi les marques et cicatrices dues à l’acné.  

À cause des toxines qu’il sécrète, l’alcool augmente significativement les risques de développer des boutons d’acné. Le foie étant trop occupé à éliminer ces toxines, il ne peut plus veiller sur l’équilibre de la peau… laissant libre voie à des boutons disgracieux. 

4) Choisissez un maquillage adapté :

Même avec une peau acnéique, vous pouvez bien entendu continuer à vous maquiller. Veillez cependant à utiliser des produits de qualité, non-comédogènes, biologiques et adaptés à votre type peau. Il est également important d’adopter les bons gestes : hydratation quotidienne, démaquillage tous les soirs, nettoyage de peau le matin et le soir, etc.  

Conclusion : 

Au-delà des problèmes esthétiques provoqués par l’acné, il peut également y avoir de réelles conséquences psychologiques. Quelles que soient les personnes touchées par cette maladie inflammatoire (adolescents ou adultes), l’image personnelle, l’estime de soi ou encore la confiance en soi peuvent être affectées (dans certains cas, cela peut aller jusqu’à la dépression). 

Gardez en tête que des solutions existent pour soigner l’acné, même si cela peut prendre du temps. En effet, il faut savoir que le cycle de renouvellement de l’épiderme est de 3 semaines, laissez donc le temps à votre peau de retrouver son équilibre. Les résultats seront visibles progressivement, grâce à un entretien quotidien et à condition d’appliquer les bons gestes. 

Ne faites pas l’erreur de percer vos boutons (au risque de propager l’infection bactérienne et de former des cicatrices) ou d’abuser des produits anti-acné (souvent très agressifs pour la peau). N’hésitez pas à consulter un dermatologue qui vous aidera au mieux à adapter une routine qui traitera vos imperfections sans les agresser.

Acné, éviter l'effet rebond du soleil

Sources:

  1. https://bit.ly/2YavoQk 
  2. https://bit.ly/3dLoU0Y 
  3. https://bit.ly/3dTxefq 
  4. https://bit.ly/2Yg18nn 
  5. https://bit.ly/2Ylyb9u 
  6. https://bit.ly/2UpcN1Y 
  7. https://bit.ly/3cXrwaY
  8. https://bit.ly/2Y3SMjV