Comment lutter contre le stress ?

Partiels, concours, rythme de travail effréné, le stress survient lors de périodes intenses et difficiles, qui mettent à mal l’organisme et le mental. Surveiller les symptômes du stress permet de mieux appréhender ces périodes, et de tourner à son avantage les bienfaits du stress !

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est un stimulus physique ou émotionnel à des situations attendues ou inattendues. C’est une réaction innée et nécessaire. Le stress n’est pas fondalement mauvais, on parle notamment de “bon stress”. Étant une réaction naturelle du corps humain, il s’agit également d’écouter son stress. Une sensation de stress sans raison apparente peut par exemple témoigner d’un état de déshydratation. Le corps provoque cette réaction afin de signaler le problème et pousse l’organisme à chercher de l’eau.

Pour autant, il provoque des réactions physiques et psychologiques intenses qui peuvent être néfastes au bon fonctionnement de notre organisme.

Pourquoi est-ce important de gérer son stress ?

Si le stress agit parfois comme une poussée d’adrénaline, il a des effets négatifs qui nuisent davantage qu’ils ne boostent. On distingue deux types de symptômes :

  • Physiques : les problèmes digestifs, les insomnies, les troubles alimentaires, les maux de tête et migraines, les vertiges, la fatigue, les tensions musculaires
  • Émotionnels : l’agitation, l’inquiétude, l’anxiété, le manque de joie, la mélancolie, la difficulté à se concentrer, la faible estime de soi, l’irritation

Le stress est également présent sous différentes formes, de réactions singulières et isolées, à un stress aigu, jusqu’à un stress chronique.

  • Le stress aigu : se caractérise par des crises particulièrement intenses, qui nuisent à la réalisation des activités en cours de façon temporaire.
  • Le stress chronique : se définit comme un état permanent ou semi-permanent de l’état de stress, et peut provoquer des déficits alimentaires, un affaiblissement du système immunitaire, l’apparition d’ulcères,  et l’aggravation de maladies mentales ou de pathologies déjà présentes chez la personne.

Dans ces cas-là, il est important de consulter un médecin.

Quelles solutions naturelles pour gérer son stress ?

Selon la forme de stress, il est possible d’inclure des gestes simples au quotidien pour mieux le gérer.

  • La musicothérapie : utiliser la musique pour se détendre est souvent un réflexe, et à raison. Notre cerveau sécrète de la sérotonine, l’hormone du bien-être, lors de l’écoute de musiques que nous apprécions. Selon les rythmes et tempos, elle peut également permettre de ralentir le rythme cardiaque, et donc de calmer  l’état de tension.

 

  • Le sport : se dépenser est une autre façon de se vider la tête et d’extérioriser de façon positive, la tension intérieure. Un corps en bonne santé physique sera plus à même de résister aux assauts du stress, aux tensions musculaires, et peut également influencer la sensation de fatigue. La danse est aussi une pratique efficace lorsqu’il s’agit de bouger et de se vider la tête !

 

  • Les pauses : essentielles, mais souvent oubliées, les pauses lors d’une période d’étude, ou au travail sont importantes. Elles permettent au cerveau de se détendre, pour être plus efficace par la suite. Lors de ces pauses, il est important de s’étirer, de s’hydrater, et si possible, de changer d’air quelques minutes. Cela permet d’évacuer la tension accumulée, et le faire régulièrement amène à un état plus apaisé, et donc productif.

 

  • La respiration : réguler son stress par la respiration est une solution rapide pour gagner en efficacité lors d’un examen. Il existe plusieurs façons de la gérer. La méditation, par exemple, force à travailler la respiration pour chercher une sensation de paix. La respiration ventrale, à l’instar de la méditation, est un exercice sur la respiration qui demande de respirer avec son ventre. C’est notamment la respiration que nous utilisons lors du sommeil, elle est particulièrement efficace pour s’auto-apaiser.

 

  • Tisanes et huiles essentielles : boire régulièrement de l’eau est important pour garder l’organisme apaisé, et certaines boissons comme la tisane à la camomille ou au romarin, ont des propriétés apaisantes et relaxantes qui aident à canaliser le stress. De la même façon, certaines huiles essentielles ont également des effets apaisants. S’attacher à une huile en particulier, en la respirant régulièrement, permet de provoquer un réflexe de bien-être. Ainsi, à chaque poussée de stress, respirer cette huile-ci apaise automatiquement le corps.

 

  • Activités annexes : certaines activités ou hobbies ont des propriétés apaisantes non-négligeables, comme le dessin, le coloriage, la peinture, l’écriture, le bricolage, ou même la cuisine (tant que rien ne brûle). Occuper l’esprit, permet d’évacuer le stress, et de relativiser les causes du stress.

 

  • Le social : parfois oublié, l’aspect social est un autre moyen efficace d’évacuer le stress, ne serait-ce que de voir des amis, de la famille, ou de discuter avec des collègues. L’être humain est un individu social, et les interactions humaines sont nécessaires pour le mental.

Apprendre à gérer quotidiennement son stress petit à petit assure une meilleure résistance face aux situations inattendues. En cas de doute, de stress aigu ou stress chronique, pensez à consulter un médecin.

 

Sources