Une bonne hygiène bucco-dentaire pour croquer la vie à pleine dent

C’est un réflexe qu’on nous inculque dès le plus jeune âge, le brossage des dents est une habitude indispensable pour conserver les gencives et les dents en bonne santé. Cependant les enjeux de l’hygiène dentaire semblent être encore plus important pour notre organisme et notre santé de façon générale.

Importance de l’hygiène bucco-dentaire

L’objectif premier du brossage des dents est d’éliminer et de limiter l’apparition de la plaque dentaire, pour se débarrasser efficacement des différentes bactéries présentes dans notre bouche, notamment après un repas. En plus de limiter l’action de ces bactéries (et ainsi d’éviter des caries par exemple), l’hygiène dentaire peut avoir un fort impact sur votre bien être.

Il a, en effet, été démontré qu’une bonne santé dentaire avait un fort impact sur le bon fonctionnement de l’appareil digestif.

Si l’hygiène bucco-dentaire est aussi importante, c’est évidemment à cause des nombreuses bactéries et infections auxquelles on s’expose si l’on fait preuve de négligence.

Risques d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Il est important de se rendre compte des différentes conséquences que peut avoir une mauvaise hygiène bucco-dentaire sur notre organisme, et ainsi, pouvoir les éviter plus facilement.

La fameuse carie représente le risque le plus fréquent quand on parle de maladie dentaire. Douloureuse et agressive, elle peut cependant être facilement évitée avec un minimum de prévention tout en faisant attention aux aliments que l’on consomme (particulièrement les sucres ajoutés). La carie va perforer petit à petit la dent, jusqu’à atteindre le nerf de celle-ci (et ainsi provoquer une douleur importante).

La gingivite, c’est une inflammation de la gencive qui peut occasionner rougeurs, saignements et irritations. La principale cause de son apparition est due à l’apparition de tartre venant agresser la gencive. Même si cette pathologie est fréquente et parfois indolore, il est important de consulter rapidement un dentiste pour éviter toute complication.

La parodontite est une inflammation sérieuse des tissus entourant la dent. C’est d’ailleurs souvent une conséquence d’une gingivite soignée un peu tard. La parodontite doit être impérativement soignée sous peine d’entraîner des complications (déchaussement ou même perte de la dent).

Dans une moindre mesure, des aphtes peuvent apparaître ponctuellement. La plupart des aphtes guérissent spontanément en quelques jours.

Il est aussi important de garder en tête que des problèmes bucco-dentaires peuvent entraîner des risques sérieux pour la santé en général (peut favoriser par exemple le risque d’AVC, d’infections pulmonaires, de troubles musculo-squelettiques ou encore d’accouchements prématurés).

Astuces et bonnes pratiques

Pour conserver une bonne hygiène dentaire sur le long terme, il est important de se fixer quelques habitudes simples à mettre en place :

  • Appliquer une alimentation équilibrée est bénéfique pour vos dents. Une consommation quotidienne de produits laitiers, de fruits, de légumes permet d’équilibrer efficacement le taux de sucre présent dans l’organisme.
  • Votre brosse à dents est personnelle, elle ne doit pas être prêtée ou partagée, pour limiter la transmission de microbes.
  • Éviter autant que possible le grignotage entre les repas (particulièrement les boissons sucrées, les pâtisseries et autres bonbons).
  • Si toutefois, vous deviez boire une boisson gazeuse ou sucrée, utiliser une paille réduira l’exposition de vos dents avec les acides des boissons.
  • Ça doit être une habitude depuis tout petit, mais se brosser les dents après chaque repas à raison de 2 minutes par brossage est une nécessité.
  • Il est parfois difficile de se brosser les dents après chaque repas (particulièrement le midi). Mâcher un chewing-gum (sans sucre évidemment) peut dépanner même s’il ne peut remplacer un brossage des dents. En effet, il augmentera la production de salive et permettra de retrouver un taux d’acidité normal dans votre bouche.
  • Les bains de bouches peuvent être une aide précieuse pour soulager les irritations ou les aphtes et plus généralement pour une bonne hygiène bucco-dentaire (ne se substitue pas au brossage des dents).

Enfin, des produits sont disponibles en pharmacies, en complément des quelques conseils que nous venons de vous donner. N’hésitez pas à prendre contact avec votre pharmacien dès maintenant pour être bien conseillé.

Bien sûr, pour maintenir une bonne santé dentaire, il est important de consulter son dentiste au moins une fois par an, et encore une fois, se brosser les dents après chaque repas.

 

Sources:  

Tout sur les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont de plus en plus reconnues pour leurs bienfaits sur notre bien-être et notre santé. Cependant comment les utiliser ? Quelles sont les précautions d’usage ? Nous vous proposons aujourd’hui un état des lieux de cette fameuse pratique.

Origines et propriétés

Les huiles essentielles sont des extraits naturels liquides, concentrés et complexes, de plantes aromatiques.

Elles sont utilisées depuis des millénaires dans plusieurs pays, comme par exemple en Chine, en Inde ou encore en Afrique.

Du citron en passant par la lavande, ou encore l’arbre à thé, les huiles essentielles profitent d’une grande diversité et peuvent se conserver sur plusieurs années si les conditions optimales sont réunies (à l’abri de la chaleur, dans un conteneur bien hermétique…)

À travers l’aromathérapie, les huiles essentielles sont très efficaces pour soigner les petits imprévus du quotidien :

  • Maux de tête
  • Toux
  • Virus (stimule le système immunitaire)
  • Stress
  • Fatigue
  • Et bien d’autres encore.

Utilisations possibles

Dans un premier temps, il est important de garder à l’esprit la notion de dosage : 1 ml d’huile essentielle représente environ 25 gouttes de celle-ci.

Les modes d’utilisations sont variés et dépendent grandement de la nature de l’huile essentielle et de son origine :

  • Utilisation orale (après une dilution obligatoire). Exemple : huile essentielle de citron, de cannelle, de carotte, de lédon…
  • Application cutanée (après dilution dans un support huileux). Exemple : huile essentielle de mandarine, de laurier noble ou encore de calophylle…
  • Ajout dans certains cosmétiques maisons. Exemple : huile essentielle de rose, de camomille, de pamplemousse…
  • Bain aromatique (avec un mélange obligatoire dans un dispersant). Exemple : huile essentielle d’orange, de lavande, de genévrier…
  • Diffusion atmosphérique (grâce à un diffuseur adapté). Exemple : huile essentielle de menthe poivrée, de mandarine, de pin laricio…
  • En cuisine (1-2 gouttes suffisent pour parfumer durablement tous vos plats). Ici, presque toutes les huiles essentielles peuvent être utilisées.

Contre indications et précautions à prendre

Il faut rester prudent lorsque l’on utilise des huiles essentielles. Par exemple, certaines huiles peuvent être appliquées directement sur la peau alors que d’autres peuvent entraîner des brûlures. Il est important de bien se renseigner sur les huiles essentielles en votre possession pour tirer un maximum de leurs bienfaits et éviter tout risque pour votre santé.

Les bons gestes :

  • Toujours respecter les dosages indiqués des différentes huiles essentielles
  • Se laver les mains avant et après chaque utilisation
  • Ne jamais appliquer d’huile essentielle sur les muqueuses (oreilles, yeux, nez…)
  • Avant une utilisation sur un enfant ou une femme enceinte, il est nécessaire de consulter votre pharmacien

Pour une utilisation des huiles essentielles efficace et sereine, demandez conseil à un professionnel de santé.

Sources :