Mes cheveux en été

Les rayons UV du soleil, le sel ou le chlore de vos baignades abîment vos cheveux pendant l’été. Voici quelques petites astuces pour qu’ils aient bonne mine à la rentrée !

Avant votre départ en vacances

Prendre soin de ses cheveux, ça commence bien avant l’été et surtout quelques jours avant de partir en vacances pour les préparer aux futures agressions.

  • Un mois avant : appliquez un masque capillaire à base d’argile ou d’huiles essentielles adaptées à votre type de cheveux, une fois par semaine

Pour les cheveux colorés, il faut redoubler de vigilance :

  • Une semaine avant :
    • Un cheveu coloré à tendance à s’éclaircir en été, freinez le processus en utilisant des shampoings sans sulfate
    • Renouvelez votre coloration en privilégiant une coloration semi-permanente
    • 30 minutes avant le shampoing, appliquez une huile capillaire sur toute la chevelure 

En vacances

Chaque été, le soleil, le vent et les bains de mer ou en piscine causent des dégâts qui peuvent être importants pour vos cheveux. Adoptez les bons gestes !

  • La journée :
    • Portez un chapeau lors de vos expositions au soleil et appliquez également des spray anti-UV sur vos cheveux pour les protéger
    • Relevez ou attachez vos cheveux pour qu’ils rentrent le moins possible en contact avec l’eau de mer ou le chlore de la piscine
    • Séchez vos cheveux mouillés en les tamponnant doucement avec une serviette
  • En rentrant :
    • Pour éviter de les laver tous les jours, contentez-vous de rincer vos cheveux une première fois à l’eau tiède pour vous débarrasser des impuretés, puis massez-les avec une grosse noix d’après-shampoing avant de les rincer à nouveau
  • Le soir :
    • Appliquez un masque nourrissant, à base de Monoï ou de beurre de karité par exemple, avant le shampoing

À votre retour de vacances

Vos cheveux sont secs et abîmés, il est temps de les chouchouter !

  • 1ère étape, on opte pour une routine réhydratation :
    • 1 shampoing (avec massage du cuir chevelu)
    • 1 après-shampoing ultra-nourrissant
    • 1 masque réparateur à appliquer sur les longueurs (1 à 2 fois par semaine)
    • 1 huile de soin (d’argan, de ricin, d’amande, de jojoba ou même de coco) sans rinçage à poser sur cheveux secs ou humides avant d’aller se coucher (1/semaine)
  • 2ème étape, on booste sa routine avec une huile capillaire à poser avant le shampoing
  • 3ème étape : on effectue un gommage du cuir chevelu pour l’assainir (1 fois par semaine pour ne pas l’irriter)
  • 4ème étape, on passe chez le coiffeur pour couper les pointes abîmées

Le conseil en plus

Pour prendre soin de vos cheveux de façon durable, le mieux c’est d’éviter la laque, le gel et la mousse car ils contiennent des éléments nocifs. Abandonnez également le sèche cheveux et le fer à lisser, qui peuvent accentuer la sécheresse de vos cheveux.

Sources :

Qui dit rentrée, dit retour des poux !

En septembre, il n’y a pas que les enfants qui font leur rentrée, les poux aussi ! Véritable fléau pour les parents, on vous explique comment traiter votre enfant et comment prévenir l’apparition des poux.

Les poux : qu’est-ce que c’est ?

Les poux sont de minuscules insectes grisâtres qui se transmettent essentiellement par contact direct, c’est-à-dire de tête à tête. Ils peuvent se fixer sur tous les types de cheveux, qu’ils soient propres ou gras ! 

Leur cycle de vie se divise en 3 étapes :

  • Éclosion de l’œuf du pou (appelé lente) au bout de 7 jours ;
  • Pendant 10 jours, le pou est au stade nymphal, c’est la phase pendant laquelle il ne peut pas se reproduire ;
  • Au 17ème jour, le pou est adulte et peut pondre jusqu’à 10 lentes par jour et ainsi de suite…

Si votre enfant ressent des démangeaisons dans le cuir chevelu, notamment autour des oreilles et de la nuque, et que vous observez des plaques rouges, ce sont généralement les premiers signes de la présence de poux.

Les bons réflexes

Avant d’entreprendre tout traitement, il faut confirmer la présence de poux en inspectant convenablement la tête de votre enfant :

  • Placez-vous sous un bon éclairage ;
  • Procédez mèche par mèche avec un peigne spécial poux au-dessus d’une surface blanche ;
  • Commencez par la nuque et l’arrière des oreilles.

Si la présence de poux n’est pas confirmé, restez vigilant et vérifiez l’absence de poux tous les deux jours au minimum pendant deux semaines environ.

Si la présence de poux est confirmé, adoptez les bons réflexes :

  • Prévenez l’école, afin que toute la classe soit traitée en même temps ;
  • Inspectez les autres membres de la famille ;
  • Désinfectez tout ce qui a été en contact avec la tête infectée : linge de lit, de toilette, chapeaux, bonnets, écharpes… en lavant à 60°C ou en utilisant un insecticide spécifique (vendu en pharmacie) ;
  • Demandez conseil à votre pharmacien pour trouver le traitement anti-poux adapté, privilégiez les produits sans insecticides et respectant le cuir chevelu.

Prévenir l’apparition des poux

Il n’existe pas de traitement, ou de remède miracle, pour prévenir l’apparition des poux. Il faut rester très vigilant et suivre les recommandations suivantes :

  • Coupez plus court les cheveux des garçons ;
  • Attachez les cheveux longs des filles, pour rendre plus difficile le passage des poux d’une tête à l’autre. Vous pouvez même utiliser des élastiques ou des barrettes anti-poux.
  • Examinez périodiquement les cheveux de votre enfant avec un peigne fin, car pour être efficace, le traitement contre les poux doit se faire rapidement ;
  • Dites aux enfants d’éviter de “coller” leur tête contre celle des autres et de ne pas échanger leurs bonnets et écharpes ;
  • Parfumez les vêtements d’huile essentielle de lavande ou de tea tree. Attention, pour les enfants de moins de 3 ans, les personnes âgées et les celles atteintes de maladies chroniques, il faut demander l’avis d’un médecin avant utilisation.

Sources :