Une morsure de tique peut nécessiter la prise d’antibiotiques !

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, est une maladie infectieuse due à une bactérie appelée Borrelia burgdorferi. Cette bactérie va être transmise à l’homme par des tiques de genre Ixodes.L’homme se contamine généralement dans un environnement forestier. La tique peut mordre et rester implanter dans la peau de l’homme, où elle va grossir en se nourrissant de sang.

L’évolution de la maladie:

Elle se déroule en trois phases:

  • Dans les deux ou trente jours après la morsure de la tique contaminée, un érythème migrant va apparaître. C’est une plaque rouge, qui va s’étendre rapidement tout autour de la morsure. C’est le véritable marqueur de la maladie.

Sans traitement, il peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres. Mais il peut également passer inaperçu, s’il se situe par exemple au niveau du cuir chevelu. Il existe de fortes variations cliniques entre les patients. Il peut également être associé à d’autres manifestations générales peu spécifiques (fatigue, courbatures, etc…)

  • Au deuxième stade, le patient va présenter des manifestations neurologiques (paralysie faciale). Mais il peut y avoir d’autres troubles, notamment des manifestations rhumatologiques (arthrites : inflammation des articulations), ou plus rarement des manifestations cardiaques, ophtalmiques ou cutanées.
  • La maladie peut se déclarer plus tard, directement au troisième stade : le patient peut présenter des manifestations cutanées, qui se traduisent par une acrodermatite chronique atrophiante (plaques violacées pouvant évoluer vers une atrophie de l’épiderme).Des manifestations neurologiques ou articulaires (arthrite de Lyme chronique) peuvent apparaître.

Traitement

Le traitement est essentiellement basé sur les antibiotiques de type cyclines ou béta-lactamines.

Prévention

Lors d’ une escapade en forêt, il est préconisé de porter des vêtements couverts et d’effectuer un examen soigneux de la peau en rentrant.

Si vous découvrez une tique :Pour la retirer, utilisez un tire-tique que vous pouvez trouver en pharmacie. Il permet de retirer la tique en douceur en préservant sa tête.Il ne faut surtout pas utiliser d’éther contrairement aux idées reçues. La tique va avoir tendance a régurgiter et ainsi libérer la bactérie pathogène.

La prise d’antibiotiques n’est pas systématique. Il convient de vérifier attentivement l’apparition d’une rougeur au niveau de la morsure, pouvant être le signe d’un érythème migrant, qui sera alors traité.

Sources:

  1. Institut de Veille Sanitaire www.invs.sante.fr
  2. Institut Pasteur www.pasteur.fr
  3. Photo par Jerry Kirkhart on Flickr http://www.flickr.com/photos/jkirkhart35/3512440672/