Touche pas à mes ovaires ! La pilule protège du cancer de l’ovaire.

Le Collaborative Group on Epidemiological Studies of Ovarian Cancer (Royaume uni) a analysé 45 études épidémiologiques de 21 pays. Les résultats ont été publiés dans « The Lancet » :

  1. Plus la durée de prise de pilule est longue et plus le risque est réduit
  2. La réduction du risque persiste plus de 30 ans après l’arrêt de la pilule
  3. Cette réduction du risque semble indépendante de la dose d’estrogènes

Les auteurs ont calculé que l’utilisation de la pilule pendant une durée de 10 ans réduisait l’incidence du cancer de l’ovaire avant l’âge de 72 ans de 1,2 à 0,8%.

Source : Collaborative Group on Epidemiological Studies of Ovarian Cancer – The Lancet – Vol. 371, Issue 9609, 26 January 2008, Pages 303-31