Spécial été: Les méduses, le cauchemar des baigneurs !

Les méduses se déplacent dans l’eau suivant le vent, les courants marins ou les marées. Elles peuvent nager en surface ou bien entre deux eaux. Elles sont alors difficilement repérables par les baigneurs. La piqûre de méduse se fait par contact avec leur tentacules ou avec leurs filaments venimeux, qui peuvent atteindre plusieurs centimètres de long.

meduses

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter une piqûre ?

  • Éviter le contact avec les méduses dans l’eau et éviter de nager à proximité d’un banc : on peut se faire piquer par ses filaments !
  • Éviter le contact en dehors de l’eau avec des méduses mortes, échouées sur la plage (les tentacules restent venimeuses même après la mort) ;
  • Être particulièrement vigilant avec les enfants, qui peuvent faire une réaction plus forte. Les enfants ne mesurent pas forcément les risques et sont tentés de jouer avec des méduses mortes sur la plage.
  • Se renseigner sur la zone où vous souhaitez vous baigner si vous ne connaissez pas l’endroit

Le contact avec une méduse entraîne une douleur vive, comme une sensation de brûlure ou de décharge électrique. Au niveau de la zone touchée, on observe une réaction urticaire, avec des brûlures, des rougeurs et des démangeaisons. Une cicatrice peut rester visible sur la peau plusieurs mois, voire plusieurs années. La douleur persiste environ 30 minutes

Des signes généraux, avec œdème (gonflement), maux de tête, troubles respiratoires, convulsions, peuvent apparaître chez des personnes sujettes aux allergies ou ayant des antécédents de piqûres de méduses par exemple. Ces manifestations nécessitent une prise en charge en urgence car elle peut aboutir à une grave réaction allergique, appelé choc anaphylactique.

Conduite à tenir lors d’une piqûre:

  • Rincer abondamment et immédiatement la plaie avec de l’eau de mer. L’eau douce est déconseillée car elle favorise l’éclatement des cellules urticantes.
  • Recouvrer la zone touchée avec du sable (ou de la mousse à raser). Laisser sécher, puis enlever le sable, les cellules urticantes partiront avec. Éviter de frotter, cela favorise la dispersion des cellules et endommage la peau.
  • Pour soulager la douleur dans certains cas: rincer avec du vinaigre ou de l’acide acétique à 5%. Ces solutions vont inactiver le venin de certaines méduses (penser à se renseigner auprès des sauveteurs sur le type de méduses présentes). On peut également appliquer de la glace (mais pas directement sur la peau car c’est de l’eau douce !)
  • Désinfecter la plaie avec un antiseptique et appliquer éventuellement une pommade calmante.
  • Laisser sécher la plaie et éviter d’aller vous baigner.

Quelles sont les situation d’urgence ?

  • Si la piqûre a lieue au niveau du visage ou si la douleur persiste, consulter sans tarder un médecin.
  • Si le membre est très enflé ou si vous ressentez une gène respiratoire ou une sensation de malaises, consulter immédiatement un service d’urgence !
 N'hésitez pas à demander conseils aux sauveteurs ou au centre de secours présents sur les plages.

Sources :

  1. Ministère de la santé : eaux de baignade : baignades.sante.gouv.fr
  2. Photo par Diego Cosenza on Flickr http://www.flickr.com/photos/44607749@N00/2443353018