InahalateurLa maladie étant parfois silencieuse et marquée par des crises plus ou moins fréquentes, le patient asthmatique a du mal à se résigner à prendre un traitement de fond au long cours. Et cette attitude s'accélère l'été car la période des pollens est terminée, le climat est chaud et sec, le stress moindre. Tous ces éléments concourrent à rendre l'asthmatique moins observant et à un subir un risque d'exacerbation de la maladie dès le début de l'automne. Dans le cas d’un asthme persistant, un traitement de fond doit être pris tous les jours, même en l’absence de symptômes, pour contrôler l’asthme et éviter ces crises.

Si vous ou votre entourage proche, êtes sujet à de l'asthme, pensez avant le départ en vacances :

  • à renouveller votre ordonnance,
  • à prendre une provision suffisante de médicaments,
  • à emmener votre plan d'action décisionnel établi avec votre pneumologue en cas de crise,
  • à se préserver des allergènes responsable dans 80 % des cas des crises d'asthme.

Demandez conseil à votre pharmacien et à votre médecin.

Sources :

  • Conférence de presse Asthme & Allergies - mai 2008
  • Recommandations asthme et allergies de la SPLF (Société de Pneumologie de Langue Française)

Plus d'infos: Association Asthme & Allergies