Choisir son médecin traitant

  • Pourquoi faut-il choisir un médecin traitant ?

Il n’y a pas d’obligation d’avoir un médecin traitant déclaré. Chacun est libre. Simplement, depuis le 1er janvier 2006, les actes médicaux sont moins bien remboursés si vous avez déclaré un médecin traitant.

  • Qui doit être le médecin traitant ?

Le médecin traitant est celui qui vous soigne habituellement et qui vous connaît le mieux. Si nécessaire, il propose des examens complémentaires, aide à vous orienter vers un médecin spécialiste et coordonne votre suivi médical : résultats d’examens, diagnostics, traitements…

Tout médecin généraliste, ou éventuellement spécialiste, peut devenir votre médecin traitant dans la mesure où il accepte d’assumer cette mission. Il peut exercer en cabinet, à l’hôpital ou dans un centre de santé.Par contre attention, si votre cardiologue figure comme médecin traitant et que vous ayez un rhume, vous aurez du mal à justifier un rendez vous auprès de lui !

  • Comment déclarer votre médecin traitant ?

Il vous suffit ensuite de retourner à votre caisse d’assurance maladie, le formulaire ‘déclaration de choix du médecin traitant’ complété par vous et le médecin traitant choisi.

  • Qui doit déclarer son médecin traitant ?

Chaque personne de 16 ans et plus fait son propre choix et déclare son médecin traitant. Pour les jeunes de 16 et 17 ans, le formulaire est signé par les parents ou l’autorité parentale. Le médecin traitant est personnel : chaque membre de la famille peut choisir son médecin traitant.

  • Peut on changer de médecin traitant ?

Lorsque vous souhaitez changer de médecin traitant, vous devez remplir une nouvelle déclaration avec le nouveau médecin choisi. Cette déclaration sera ensuite envoyé à la caisse primaire d’assurance maladie où vous êtes enregistré pour vos cotisations et vos remboursements.

  • Peut on voir un autre médecin que le médecin traitant?

Vous êtes atteint d’une affection de longue durée ou vous devez consulter pour le suivi de votre grossesse, ou de votre myopie ? Certaines situations vous permettent d’aller consulter directement le médecin généraliste ou spécialiste de votre choix, sans passer par votre médecin traitant et en gardant votre taux habituel de remboursement. Consultez ces conditions auprès de votre caisse d’assurance maladie.

La pharmacie est un espace de santé proche des patients

Ce type d’expérience est souvent trop rare pour que nous profitions de ces quelques lignes pour le souligner. C’est une démarche qui est construite sur un véritable partenariat autour du patient diabétique. Au départ, une enquête menée auprès de 200 patients par des pharmaciens a montré une carence en information et en suivi de la prise en charge des patients diabétiques. La première contribution de l’association a donc été de fomer les équipes officinales par des diabétologues de la région grâce à un kit fourni par l’association. Ainsi les spécialistes à l’initiative de ce projet ont formé déjà plus de 400 personnes en Ile de France.

Les évaluations en pré-formation puis en post-formation ont montré une nette amélioration des connaissances ainsi qu’un impact majeur de la formation sur la perception de la maladie et donc sur la suivi des diabétiques.Les équipes officinales ayant participé à l’opération sont enchantés des résultats sur

  1. les connaissances acquises et réactualisées
  2. leur capacité à anticiper les questions de leurs clients diabétiques sur les petits maux liés à leur maladie pour leur répondre de façon pratique. Au programme, les officinaux ont dispensé des régles d’hygiènes et de diététiques, des conseils d’observance et également des recommandations sur les spécialités ou produits les plus adaptés pour soigner les petits bobos (cicatrisation, hygiène bucco-dentaire, sécheresse cutanée, …)

Après cette expérience concluante, l’association ‘Off et Diab’ affiche l’ambition d’impliquer 10 000 officinaux en constituant des équipes locales soudées autour du diabétologue pour mieux répondre aux besoins des patients diabétiques. Des groupes se constituent déjà à Nîmes, Tarbes, Evreux, Amiens, Caen, Lyon et bien d’autres villes.