Les poux

Souvent redoutés par les parents, les poux de tête aiment s’inviter sur la tête des enfants. Cette affection, également connue sous le nom de pédiculose du cuir chevelu, est très fréquente chez l’enfant scolarisé. Vous trouverez ici les recommandations à adopter lorsque votre enfant reviendra la tête pleine de poux.

poux

Tout savoir sur le pou :

Le pou de tête se nomme Pediculus humanus var capitis. Cet insecte, exclusif à l’homme, se déplace très rapidement entre les cheveux auxquels il s’accroche grâce à une puissante pince présente au bout de chacune de ses six pattes. Grâce à ses orifices respiratoires qui peuvent se fermer, il évite la noyade, mais sera asphyxié par les produits gras (huiles…). Ils se nourrissent exclusivement de sang.
Les poux ne transmettent pas d’agents pathogènes pour l’homme, et sont donc inoffensifs, mise à par les démangeaisons qui peuvent entraîner des infections.

Quels sont les signes révélateurs d’une contamination par les poux ?

  • Vous avez une démangeaison du cuir chevelu et il peut y avoir présence de prurit voire d’une surinfection (impétigo).
  • Vous constatez des petits points rouges, signe des morsures des poux.
  • Vous observez des œufs collés aux cheveux tout près de la racine. Aussi appellées lentes, elles sont de forme ovale, de couleur blanchâtre et mesurent environ un millimètre de long.
  • Chez les petits enfants, les poux peuvent parfois s’installer dans les sourcils et les cils. Le grattage dû aux démangeaisons pourra entraîner une inflammation des paupières.

Comment se transmettent les poux ?

Contrairement à certaines idées reçues, les poux ne sautent pas. Ils se transmettent par contact direct ou par échange de linge ou d’objets (bonnet, peigne, barrette…). La transmission par l’eau n’a jamais été démontrée (piscine…). La cohabitation d’un grand nombre de personnes dans un espace restreint est donc un facteur de risque.

À savoir :

  • La durée de vie d’un poux sur un objet est d’un jour et demi. Les lentes peuvent quant à elles, vivrent jusqu’à six jours.
  • Les poux peuvent vivre jusqu’à deux mois sur le cuir chevelu.

Qui traiter ?

Le sujet parasité : demandez conseil à votre pharmacien avant de commencer un traitement. En effet, celui-ci devra être adapté à la contamination et à l’état du cuir chevelu, tout en évitant l’apparition de résistance au traitement.
Le foyer du sujet parasité : il est recommandé de chercher la présence de poux et de lentes chez toutes les peronnes de l’entourage.
Dans la collectivité : prévenez le responsable du groupe (école, crèche, centre aéré…) qui prendra les mesures necessaires pour éviter toute propagation.

Comment traiter la contamination ?

Sachez tout d’abord que seuls les produits vendus en pharmacie ont prouvé leur efficacité. Trois types de produits existent :

  • à base de malathion. Ces produits sont peu appréciés des utilisateurs en raison de son odeur désagréable et de son aspect irritant.
  • à base de dérivés des pyrèthres qui vont tuer les poux rapidement mais les lentes ne vont pas être toutes détruites ce qui impose une seconde application après une semaine. Cependant aujourd’hui, les poux deviennent de plus en plus résistants aux pyrèthrines, et son utilisation entraîne quelque fois des réactions d’hypersensibilité.
  • à base de lindane, seulement disponibles sous ordonnance, et peu utilisés car ils présentent plus de risque de toxicité.

Il est recommandé d’utiliser les produits présentés sous forme de solution, de lotion ou de crème (les shampoings et poudres sont moins efficaces). Attention aux sprays qui sont contre-indiqués en cas d’asthme.

Appliquez le produit anti-poux au plus près des racines de cheveux et massez le cuir chevelu afin de bien répartir le produit. Laissez poser en respectant précisément le temps de pause recommandé. Attention, pour certains produits, le temps de pose dépend de l’âge de l’enfant. Eliminez le ensuite avec un shampoing non-insecticide, puis rincez les cheveux avec de l’eau vinaigrée (une cuillère à soupe dans un grand bol) afin d’enlever les lentes plus facilement. Vous pouvez aussi entourer la tête avec une serviette humide et chaude pendant 30 minutes. Enfin, coiffez soigneusement les cheveux à l’aide d’un peigne spécial aux dents très serrées.

Un examen du cuir chevelu est nécessaire à 2 et 12 jours afin de contrôler si des poux ou lentes sont toujours présents. Dans ce cas là, il faudra traiter de nouveau le cuir chevelu. La persistance de lentes ne traduit pas forcément un échec du traitement. Dans tous les cas, demandez conseil à votre pharmacien.

Pensez aussi à laver draps, serviettes, vêtements, etc à 60°C. Si cela n’est pas possible, enfermez-les hermétiquement dans un sac-poubelle que vous laisserez reposer pendant une dizaine de jours avant de les laver à 40°C. Vous pouvez également les placer 48 heures au congélateur pour tuer poux et lentes.

Si les lésions dues aux démangeaisons s’infectent ou bien en cas d’échec répétés des traitements antipoux, il est recommandé de consulter un médecin.