Le pied d’athlète

Le « pied d’athlète » ou « intertrigo inter-orteils » est la mycose cutanée la plus fréquente chez l’adulte. Elle est due à un champignon («candida albicans ») qui se développe surtout entre les 4ème et le 5ème doigts de pieds.Il peut s’étendre à la plante, au dos du pied et aux ongles de pieds.Cette affection est favorisée par la chaleur et l’humidité, c’est pourquoi elle est très répandue chez les sportifs qui transpirent dans leurs chaussures, d’où le nom de « pied d’athlète ». Très contagieuse, elle se transmet par contact humain direct mais aussi par contact avec le sol (moquette d’hôtel, claies en bois des saunas, salle de gymnastique, vestiaires, douches communes..…), l’eau (piscine….) et les objets infectés (chaussures, linge contaminé…).

Pied_athlete

Quels sont les symptômes ?

La peau devient rouge, démange, et de petites cloques apparaissent. On observe également des petites fissures et une macération entre les orteils.

Que faire en cas de mycose aux pieds ?

Une hygiène rigoureuse est très importante :

  • Lavez-vous les pieds matin et soir avec un savon surgras ou une solution antiseptique moussante.
  • Préférez les douches brèves aux bains.
  • Le séchage est primordial, surtout entre les orteils: tamponnez avec une serviette et si besoin à l’aide d’un séchoir en position tiède.
  • Évitez de gratter les lésions afin d’éviter la propagation à d’autres zones.

Il existe des traitements antifongiques à usage local disponibles sans ordonnance. Votre pharmacien vous orientera sur la forme la plus adaptée (spray, poudre, crème, émulsion……). Vous pouvez également traiter vos chaussettes et chaussures avec de la poudre spécifique. Le traitement doit être appliqué de manière continue et sur une durée suffisante pour ne pas augmenter le risque de mycose à répétition, N’oubliez pas de vous laver régulièrement les mains, surtout avant et après l’application du traitement local. Pour laver votre salle de bain et vos carrelages, utilisez un désinfectant. Pensez également aux membres de votre entourage, vérifiez l’absence de symptômes, dans le cas contraire un traitement sera aussi nécessaire.

Pour plus d’informations, demandez conseil à votre pharmacien.

Quand consulter le médecin ?

Une consultation médicale est préférable dans les cas suivant :

  • Si la mycose est très étendue.
  • Si elle s’étend à d’autres zones.
  • Si elle ne se résorbe pas avec le traitement.
  • Si vous observez des signes d’infection (pus, gonflement….).
  • Si la peau est humide et dégage une mauvaise odeur.

Il est également fortement conseillé de consulter si vous souffrez de troubles circulatoires, de diabète, d’un déficit immunitaire, ou si vous suivez un traitement par corticoïdes.

Quels sont les bons réflexes pour éviter les récidives ?

  • Afin d’éviter la macération, enlevez vos baskets immédiatement après le sport.
  • Si c’est possible changez de chaussures tous les jours et portez des chaussettes en coton qui absorbent la transpiration (lavez-les chaque jour).
  • Le port de baskets pieds nus est à éviter, préférez les chaussures en cuir aérées ou les sandales…et ne les prêtez pas.
  • Vous pouvez aussi désinfecter vos chaussures.
  • Si vous avez des semelles, retirez-les la nuit pour les faire sécher, et évitez celles qui sont en caoutchouc.
  • Utilisez du savon non alcalin pour protéger la couche acide naturelle de la peau.
  • Gardez l’habitude de bien vous sécher les pieds, réservez une serviette uniquement pour les pieds, à laver fréquemment, et ne la prêtez pas.
  • Pour éviter la contamination, ne marchez pas pieds-nus dans les lieux publics où le sol est mouillé (piscine, hammam, douches, vestiaires….).
  • Il est important d’examiner ses pieds de temps en temps car plus la mycose est prise précocement plus elle est facile à traiter.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à demander conseils à votre pharmacien. Il sera vous conseiller et vous orienter.