Le vieillissement cutané

Le vieillissement de la peau est un processus naturel qui se produit chez tous les individus. Si ce phénomène naturel est génétiquement programmé, il est accéléré par certains facteurs environnementaux. Quels sont-ils ? Comment prévenir le vieillissement cutané ?

Signes et facteurs du vieillissement cutané

La peau est soumise au vieillissement et cela entraîne des changements notamment au niveau du visage où le vieillissement cutané se manifeste par :

  • Des rides qui apparaissent puis s’intensifient
  • Une perte d’élasticité et de fermeté
  • Un assèchement
  • L’apparition de petits vaisseaux dilatés et de taches brunes
  • Un teint plus pâle, moins éclatant.

Le vieillissement cutané est génétiquement déterminé, c’est un processus inévitable. Cependant, certains facteurs environnementaux accélèrent ce processus, et les identifier permet de mieux les éviter. Parmi les facteurs qui accélèrent le vieillissement de la peau on trouve :

  • Le soleil, ou plus précisément ses rayons UV (tout comme les rayons UV artificiels) qui fragilisent les cellules de la peau et accentuent ainsi les signes du vieillissement cutané.
  • Le tabac a une action nocive sur la peau en altérant notamment l’acide hyaluronique ou l’élastine par exemple, qui sont des molécules entrant dans la composition du derme (c’est le tissu de soutien de la peau, il s’agit de la couche de la peau se situant sous l’épiderme)
  • La pollution accélère également le vieillissement de la peau, notamment en baissant son hydratation
  • Le stress est également identifié comme un facteur de vieillissement cutané, en augmentant la production de radicaux libres (il s’agit de molécules oxygénées instables qui s’attaquent aux cellules et provoquent ainsi des dégâts au niveau des tissus)
  • La déshydratation est un facteur important dans l’apparition des rides, ces dernières seront plus marquées si la peau est déshydratée.

Prévenir le vieillissement de la peau

Certains conseils sont bons à suivre afin d’éviter les facteurs précédemment évoqués et ainsi atténuer les effets visibles du vieillissement :

  • Adoptez un mode de vie sain :
  • Ayez une alimentation variée et équilibrée, en consommant des fruits et légumes notamment
  • Buvez de l’eau en quantité suffisante (on recommande 1,5 litres par jour)
  • Évitez le tabac
  • Ne pas négligez votre sommeil
  • Pratiquez une activité physique, cela favorise la bonne oxygénation des tissus, de plus la pratique d’un sport a un effet bénéfique sur le stress (qui est, rappelons-le, un des facteurs du vieillissement)
  • Évitez de trop vous exposer au soleil, utilisez une crème solaire présentant une protection contre les UVA et UVB. En parallèle, il est préférable que la crème de jour que vous utilisez offre une protection solaire.
  • Prenez soin de votre peau en limitant les agressions extérieures (vent, froid, chaleur, changement de température…) et en utilisant des produits adaptés : gommages, soins hydratants, démaquillants, sérums, contour des yeux, masques. Demandez conseil à votre pharmacien.

Sources :

 

Comment reconnaître son type de peau ?

La peau est un organe dont il faut prendre soin. Pour ce faire, des solutions adaptées existent. Cependant, afin de bien les utiliser et prendre soin de sa peau au mieux, il est utile de connaître ses caractéristiques. Quels sont les différents types de peau ? Comment reconnaît-on son type de peau ?

Les différents types de peaux

Il existe trois grands types de peaux : les peaux dites normales, les peaux sèches et les peaux grasses. Les peaux dites mixtes se situent entre les peaux normales et les peaux grasses.

 

Peaux normales

Il s’agit du type de peau que l’on peut qualifier de “peau de bébé”. En effet les caractéristiques de ce type de peau sont les suivantes :

  • Douce au toucher
  • Uniforme, peu ou pas d’imperfection
  • Pas de brillance
  • Sensation de confort tout au long de la journée

Peaux sèches

Les peaux dites sèches présentent un déficit en lipides (ils sont les constituants du sébum). Cette sécrétion diminuée de sébum confère aux peaux sèches les caractéristiques suivantes :

  • Fine, rêche au toucher
  • Sensible
  • Sensation de tiraillement après la toilette

Peaux grasses

Les peaux dites grasses présentent un excès de sébum. Contrairement aux peaux sèches, elles présentent trop de lipides à leur surface. Cela a l’avantage d’être protecteur rendant ainsi la peau moins sensible aux agressions extérieures et ainsi moins sujette aux signes de l’âge tels que les rides. Les peaux grasses présentent les caractéristiques suivantes :

  • Épaisse
  • Brillance (notamment au niveau du front, du nez, et du menton)
  • Présence d’imperfections (points noirs, voire boutons)

Peaux mixtes

Les peaux mixtes ont pour caractéristiques d’être plutôt grasses sur la ligne médiane du visage (front, nez et menton) et normales ou sèches au niveau des joues et des tempes.

Comment reconnaître son type de peau ?

On peut essayer de déterminer son type de peau en se fiant aux caractéristiques citées ci-dessus. Cependant il ne faut pas confondre une peau sèche avec une peau grasse qui serait déshydratée à un moment donné. Pour cela, il faut s’interroger sur les caractéristiques de sa peau et leurs persistance dans le temps : La peau est-elle sèche toute l’année ou à certaines périodes, après certains traitements ?

Il existe un test permettant de nous orienter sur le type de peau que l’on a : le test du papier de soie (que l’on peut réaliser avec du papier mouchoir) :

  • Nettoyez préalablement votre visage puis attendez une trentaine de minute afin que les glandes sébacés (glandes responsables de la sécrétion de sébum) reprennent leur activité.
  • Déposez sur le visage deux bandes de papier de soie (ou papier mouchoir) :
    • Une sur la partie centrale du visage (front, nez, menton)
    • L’autre sur le côté du visage (joue, tempe)
  • Appuyez délicatement, sans frotter, pendant une à deux minutes environ

Observez l’état du papier :

    • Si les deux papiers présentent des traces marquées, votre peau est sûrement grasse → Il est recommandé de bien l’hydrater avec des soins matifiants et régulateurs.
    • Si le papier de la partie centrale présente des traces et non le papier disposé sur le côté du visage, alors vous avez probablement une peau mixte → On peut donc utiliser les mêmes types de soins que pour une peau grasse.
    • Si les deux papiers présentent peu de traces, vous semblez avoir une peau normale → Le nettoyage accompagnée de l’utilisation d’une bonne crème hydratante est suffisant.
    • Si aucun des deux papiers ne comportent de traces vous avez sûrement la peau sèche → La peau a besoin d’être nourrie du fait de l’absence d’un bon film hydrolipidique, il est préférable d’utiliser un soin nourrissant réparateur.

Ce test permet de se faire une idée de votre type de peau, cependant seul un dermatologue peut réaliser un diagnostic avec certitude.

shutterstock_511498870

 

Source :

 

Pourquoi et comment prendre soin de ses lèvres ?

Les lèvres sont particulièrement impactées par les variations climatiques et autres agressions extérieures.

En effet, elles sont en majeure partie recouvertes d’une muqueuse très vascularisée, ce qui leur donne cette couleur rouge-rose. Cette muqueuse est non-kératinisée, c’est à dire que, contrairement à la peau, elle n’a pas de protection face aux facteurs extérieurs agressifs tels que les rayons UV. Les lèvres sont donc particulièrement sensibles aux agressions extérieures.

Nous allons découvrir les facteurs qui favorisent leur dessèchement et comment nous pouvons les protéger.

Quels-sont les facteurs favorisant le dessèchement des lèvres ?

Il existe plusieurs causes aux dessèchement des lèvres.

Parmi ces causes il existe des facteurs environnementaux comme :

  • Le froid
  • Le vent
  • Le soleil
  • Les atmosphères sèches

Certains comportements peuvent être à l’origine du dessèchement des lèvres comme :

  • Une alimentation déséquilibrée (avec un régime pauvre en acides gras essentiels, ou donnant lieu à des carences en vitamines par exemple)
  • Une hydratation insuffisante
  • Le tabagisme, qui diminue l’absorption de certaines vitamines, cause des troubles de la circulation sanguine, et constitue un facteur important de vieillissement prématuré
  • Une consommation excessive d’alcool, qui favorise la déshydratation
  • La prise de certains médicaments
  • Le fait de respirer par la bouche plutôt que par le nez
  • L’humectation des lèvres par la salive (c’est le fait de les humidifier en passant la langue sur les lèvres) bien que cela soit un réflexe courant en cas de dessèchement des lèvres, c’est un réflexe à bannir puisqu’il accroît ce dessèchement.

Enfin la sécheresse des lèvres peut être causé par le diabète ou la fièvre.

Comment protéger vos lèvres ?

Les lèvres desséchées présentent un aspect craquelé ou des gerçures, qui peuvent être accompagnés par des sensations de tiraillement voire des douleurs. Il est important de les soigner et de prévenir leur dessèchement.

Le traitement des lèvres gercées repose essentiellement sur l’application régulière d’un baume à lèvres qui va hydrater, apaiser et permettre une bonne régénération de la muqueuse des lèvres. Si les gerçures sont profondes il est possible d’appliquer une crème cicatrisante.

Afin de prévenir l’apparition des lèvres sèches, il peut être intéressant d’identifier les facteurs entraînant leur dessèchement et de les éliminer en adoptant ces conduites :

  • Appliquer régulièrement un baume protecteur spécialement conçu pour les lèvres. En cas d’ensoleillement il est intéressant d’utiliser des baumes ayant un indice de protection solaire supérieur ou égal à 30 (à noter qu’il existe des allergies à certains composants des baumes solaires, si vous faites une réaction cessez l’application et demandez conseil à votre pharmacien)
  • Placer un humidificateur d’air afin de contrer les atmosphères sèches
  • Adopter une alimentation variée et équilibrée, riche en fruits et légumes, ainsi qu’un apport suffisant en vitamines
  • Bien s’hydrater, en buvant de l’eau tout au long de la journée (n’attendez pas d’avoir soif pour boire)
  • Ne pas humecter ses lèvres par la salive. Par ailleurs ne retirez pas vos peaux mortes à la main, utilisez un coton humidifié avec un peu d’eau chaude et passez le délicatement sur les lèvres.

teeth-1652976_960_720
Pharminfo.fr

Sources:

Comment faire face aux rougeurs de la peau ?

shutterstock_75079177 (1)Les rougeurs de la peau touchent fréquemment les parties centrales du visage (front, nez, joues et menton), qui sont dues à une dilatation des vaisseaux sanguins du visage. Cette affection des vaisseaux est une maladie cutanée plutôt courante qui porte le nom de rosacée. Elle concerne les personnes âgées de 30 à 60 ans et est plus fréquente chez la femme.

Les causes sont inconnues, en revanche, des facteurs favorisant ou aggravant ces rougeurs ont été identifiées. Continuer la lecture de Comment faire face aux rougeurs de la peau ?

Avoir une belle peau en hiver

ob_58880b_peau-hiver1 (1)Comme chaque hiver, la peau subit de nombreuses agressions qui induisent la déshydratation de la peau soit en général sécheresse et rougeurs. Il est donc important d’adopter les bons gestes et les bonnes routines de soins pour la protéger du froid.

Les impacts du froid sur la peau 

Lorsque la température chute, l’organisme privilégie l’irrigation des organes vitaux au détriment de celle au sein de la peau. Le sébum, que produit habituellement la peau pour former une couche protectrice, est alors réduit. Les conséquences sur la peau se font alors ressentir : dessèchement, irritation, perte d’élasticité, rugosité, rougeurs…

Comment avoir une belle peau en hiver ?

Pour lutter contre le dessèchement de la peau, il est important de bien l’hydrater autant de l’intérieur en buvant beaucoup d’eau et en mangeant sainement, que de l’extérieur avec des produits hydratants adaptés à votre type de peau. Il ne faut pas hésiter à changer de routine de soins spécialement pour l’hiver, avec des crèmes, huiles et autres produits davantage hydratants. Ne faites pas l’impasse sur les extrémités et les lèvres qui souffrent particulièrement de l’hiver et ont tendance à gercer.

De plus, faites attention à la manière dont vous lavez et prenez soin de votre peau. Il faut limiter les bains et/ou douches trop chaudes qui assèchent davantage, et utiliser des savons hydratants. L’eau du robinet contenant du calcaire, il est préférable de se rincer à l’eau douce ou d’utiliser des eaux thermales par exemple, de même pour se démaquiller. Vous pouvez également faire des gommages pour faciliter la régénération de la peau et améliorer la pénétration et l’efficacité des soins. Attention cependant à ne pas trop en abuser pour éviter de fragiliser davantage la peau.

Enfin, adopter toutes les bonnes habitudes permettant d’avoir une bonne hygiène de vie peut faire beaucoup de bien à votre épiderme. Cela passe par une bonne alimentation, c’est à dire manger les bon gras qui nourrissent la peau de l’intérieur riches en oméga-3 par exemple (poisson, huile de colza, les noix…) et des aliments riches en vitamine C (fruits et légumes, cassis, orange, poivron cru…). Ils vont aider à redonner de l’élasticité et de l’éclat à la peau. En plus de boire beaucoup d’eau, une bonne hygiène de vie passe aussi par la pratique d’une activité physique régulière et même en hiver ! Le sport va activer l’irrigation de la peau et lui redonner son éclat, mais la nicotine et l’alcool sont des éléments à éviter si l’on veut avoir une belle peau toute l’année.

Pour résumer, avoir une belle peau et lutter contre l’hiver passe par une bonne hydratation interne et externe avec des produits adaptés et une bonne hygiène de vie. Pensez également à bien choisir vos vêtements, qui n’irritent pas la peau et vous couvrent bien du froid, et à faire attention aux rayons UV qui sont nocifs pour l’épiderme même en hiver.

keep-calm-hydrate2-ConvertImage

 

Pharminfo.fr 

Sources :