Tout sur les cures detox !

cure-detox-imageA l’approche de l’été, tous les moyens sont bons pour purifier son organisme des toxines accumulées durant l’année. Les tendances de 2016 sont surtout axées autour des régimes et cures detox, et des « super-aliments » . Mais est-ce vraiment efficace ? Si vous avez décidé de tenter l’expérience, voici quelques informations à savoir.

Qu’est ce que la DETOX ?

La detox soit la détoxification, est une cure alimentaire principalement à base de fruits et légumes, permettant de nettoyer et purifier son organisme en éliminant les toxines. Elles sont considérées comme des substances néfastes voire toxiques pour l’organisme.

En agissant sur les toxines, la cure detox est censée :

  • Améliorer la santé par une alimentation saine et équilibrée
  • Améliorer la concentration, la mémorisation
  • Embellir le teint, la peau
  • Booster l’énergie et lutter contre la dépression
  • Améliorer les fonctions digestives et relatives au foie

Comment ?

Le principe de base de la detox consiste à manger des fruits et légumes bio et naturels, et à éliminer certaines substances : gras, sucres, produits animaux et transformés, l’alcool, la caféine et également la nicotine.

Le citron est l’élément phare de la cure detox. Il brûle les graisses et contribue au bien-être, et peut être consommé plusieurs fois par jour et sous différentes formes. Un verre d’eau citronné à jeun le matin peut notamment faire l’objet d’une detox quotidienne.

Il est important de favoriser la sudation pour éliminer davantage, par l’exercice physique, sauna et hammam par exemple, en plus des massages qui stimulent la circulation et donc l’élimination des toxines. Boire beaucoup d’eau et/ou de tisanes et infusions permet de les éliminer plus rapidement et naturellement.

Nous pouvons consommer ce qu’on appelle des « super-aliments » c’est à dire des aliments riches en vitamines et minéraux qui contribuent à l’amélioration de la santé.

Il existe également la mono diète, c’est à dire le fait de manger un seul aliment par repas, sans restrictions, ce qui permet d’éliminer les toxines.

Précautions :

Les cures detox sont déconseillées pour les personnes atteintes de diabète, les femmes enceintes, les jeunes mineurs et après la ménopause, surtout sans avis médical au préalable. En effet, ces cures sont très faibles en calories et entraînent donc une perte importante d’eau et de poids.

La detox doit être effectuée sur une courte période pour maximiser les effets bénéfiques. Au delà de plusieurs jours voire quelques semaines de cette alimentation pauvre en protéines et en lipides, l’organisme pourrait s’affaiblir.

Toutefois, les effets engendrés par ces cures detox n’ont jamais été étudiés ou démontrés. C’est pourquoi, certains sont contre cette pratique qui pourrait affaiblir l’organisme et générer l’effet inverse si elle est mal exécutée.

L’alimentation saine et équilibrée quotidienne reste alors le moyen le plus sûr à ce jour pour rester en bonne santé.

detox-drinks

Pharminfo.fr

Sources :

Comment bien préparer sa peau ?

Les tenues légères sont de sorties, le soleil est de plus en plus présent… Oui, l’été approche à grands pas ! Nous savons tous que l’exposition prolongée au soleil est certes très tentante, mais mauvaise pour notre peau. Voici donc nos conseils pour bien préparer sa peau au soleil.

Pourquoi préparer sa peau ?

Les rayons ultraviolets du soleil font des dégâts sur la peau. En effet, l’exposition à outrance augmente le risque de développer des cancers cutanés et fait vieillir la peau beaucoup plus rapidement. Le type de cancer, le plus souvent assimilé à l’exposition aux UV, se nomme : carcinomes. Si vous n’avez pas lu notre article concernant les cancers de la peau, vous pouvez le lire en cliquant ici : Journée Mondiale de dépistage contre le cancer de la peau.

Il faut également préparer sa peau pour éviter les coups de soleil.

 Avant l’exposition :

Dès maintenant, il est important de préparer sa peau avant l’exposition au soleil. Voici nos meilleurs conseils :

  • On adopte pour une alimentation saine et équilibrée, c’est à dire riche en bêta carotènes (carottes, abricots, légumes verts…) et en vitamines. Cela va aider la peau à se préparer de l’intérieur.
  • Réaliser des gommages doux, afin d’éliminer les peaux mortes et préparer sa peau à un bronzage uniforme. Attention, après des gommages trop intenses et répétés, la peau est d’avantage vulnérable face aux rayons UV.
  • Bien hydrater sa peau, surtout après un gommage qui a tendance à assécher la peau, évite justement les dessèchements et les agressions du soleil. L’hydratation de la peau ne passe pas que par les différents types de crèmes, elle passe aussi par le fait de boire beaucoup d’eau pour l’hydrater de l’intérieur.

Rien ne vous empêche d’opter pour des compléments alimentaires avec l’aide de votre pharmacien, autrement dit des gélules solaires, qui vont aider à l’hydratation de la peau et la protection face au soleil. Elles permettent également d’avoir un bronzage plus intense et durable.

Vous pouvez également préparer votre peau en vous exposant progressivement au soleil, quelques minutes tous les jours, pendant une courte période. Votre peau va donc en quelque sorte s’habituer aux rayons. Toutefois, ça ne protégera pas votre peau des dangers du soleil, il faut toujours avoir une haute protection solaire.

Pendant l’exposition :

Petit rappel des principaux messages de prévention concernant l’exposition aux UV :

  • Avoir une protection solaire efficace pour limiter la pénétration des rayons UV, et la renouveler fréquemment
  • Eviter de s’exposer au soleil entre 12h et 16h
  • Rechercher l’ombre et se couvrir

Rassurez vous, ce n’est pas parce que vous êtes à l’ombre ou sous les nuages que vous ne bronzez pas, surtout à la plage. Les rayons UV ne sont pas totalement filtrés par les arbres ni même par votre parasol, et ils se réfléchissent sur le sol pour vous atteindre. La protection solaire est donc fortement conseillée même à l’ombre.

Après l’exposition : 

L’hydratation ainsi que les gommages, sont toujours d’actualité même après l’exposition au soleil, et ils sont valables même pour le reste de l’année. Cela va permettre d’avoir un bronzage uniforme et de le faire durer.

Précautions :

Attention, les autobronzants ne protègent pas la peau des rayons du soleil, rien n’est plus utile qu’une crème solaire avec un indice de protection élevé. Il en est de même pour les expositions artificiels, qui augmentent les risques de problèmes cutanés. Et même si vous avez déjà la peau un peu bronzée, cela ne signifie pas que vous êtes protégé des rayons UV.

 

IMG_07533

Pharminfo.fr

Sources :

Spécial été : L’ombre bénite face à l’enfer du soleil !

Les rayons ultraviolets (UV), qu’est ce que c’est ?

Tout le monde est exposé aux rayonnements UV, qu’ils soient naturels ou artificiels.Le soleil émet de la lumière, de la chaleur et des rayons UV. Ces rayons UV, arrivant à la surface de la terre, se compose essentiellement d’ UVA et d’une fraction d’ UVB (le reste étant absorbé par la fameuse couche d’ozone présente dans la stratosphère).Les rayons ont, à faible dose, un effet bénéfique sur notre organisme, ils permettent la synthèse de vitamine D indispensable au bon fonctionnement de notre corps.

soleil

Mais attention aux expositions répétées et prolongées, qui elles sont néfastes ! Ces rayons vont attaquer l’ADN présent dans nos cellules et l’endommager. Certes, notre corps est capable de le réparer mais au long terme, l’organisme est plus fragile et des problèmes apparaissent.

Ces rayons agissent directement sur la peau et au niveau des yeux. Ils peuvent également fragiliser notre système immunitaire ( en provoquant par exemple la réactivation du virus Herpes simplex au niveau des lèvres (« bouton de fièvre »)).

Effets sur la peau

Le coup de soleil :

C’est une brûlure locale de l’épiderme due aux rayons ultraviolets. Il se manifeste par une zone rouge, douloureuse avec une sensation de chaleur. Si les couches plus profondes de la peau sont atteintes, il y a formation de cloques. C’est une brûlure au second degré !Il est important d’éviter les coups de soleil, surtout chez les enfants, puisqu’ils entraînent une fragilisation et un vieillissement précoce de la peau. Ils favorisent également l’apparition de cancer.

Vieillissement cutané précoce :

Les UVA vont s’introduire dans les couches de la peau jusqu’à l’épiderme où ils entraînent une destruction des fibres de collagène et d’élastine. Au fil du temps, la peau va donc être moins élastique, plus fragile, elle s’amincit à certains endroits. Elle va s’assécher, les rides vont apparaître.Des tâches pigmentaires (tâches brunes) sur le visage et les mains peuvent apparaître.

Les cancers :

Les UVA et les UVB peuvent engendrer deux types de cancers cutanés, qui sont les carcinomes et les mélanomes :

  • Les carcinomes : ils représentent 95% des cancers cutanés. Ils sont d’évolution lente et sont généralement de bon pronostic.
  • Les mélanomes : ils sont plus dangereux car ils peuvent créer rapidement des métastases. Les métastases sont des cellules cancéreuses (provenant du mélanome), qui se sont disséminées dans le corps et qui sont capables de se développer dans d’autres organes. Le traitement sera alors plus intensif.

Effet sur les yeux

Il est important de porter des lunettes de soleil lors d’une exposition au soleil. Une exposition aiguë peut engendrer une inflammation plus ou moins importante des yeux.A plus long terme, les rayons UV peuvent entraîner une cataracte (atteinte de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité).

Précautions à prendre : parasol

  • Attention ! Limiter la durée d’exposition au soleil durant les heures chaudes. Entre 10 heures et 16 heures, les UV solaires sont les plus forts.
  • Utiliser une crème solaire selon son type de peau. Il est conseillé de prendre un indice de protection d’au moins 30. L’écran solaire est à appliquer régulièrement. Ne pas oublier d’en remettre après avoir nagé ou joué.
  • Rechercher l’ombre sans oublier que les arbres ou les parasols ne filtrent pas tous les rayons UV et ne protègent donc pas complètement.
  • Se protéger la peau avec des vêtements, un chapeau pour le visage et des lunettes de soleil adaptées.
  • Éviter les lampes à ultraviolet et les cabines de bronzage, qui endommagent également la peau. L’organisation mondiale de la santé estime que « l’utilisation avant l’âge de 35 ans des lits de bronzage entraîne une augmentation de 75% du risque d’apparition d’un mélanome ».
  • Ne pas oublier que les règles s’appliquent d’autant plus pour les jeunes enfants. Les bébés doivent rester à l’ombre.

Sources:

  1. L’Organisation Mondiale de la Santé www.who.int/fr
  2. Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé www.sante.gouv.fr
  3. La sécurité solaire www. soleil.info
  4. Photo 1 par Arun Kulshreshtha http://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Sun.jpg?uselang=fr
  5. Photo 2 sur stock.xchng http://www.sxc.hu/photo/842645