Journée Nationale de dépistage du cancer de la peau

cancer-peauLes cancers de la peau détiennent le record de la plus importante progression depuis 20 ans. Environ 85 000 nouveaux cas de cancer de la peau sont diagnostiqués chaque année et 1 300 personnes en meurent. Les cancers de la peau sont en augmentation constante et sont donc devenus une préoccupation majeure en santé publique.

Qu’est ce qu’un cancer de la peau ?

Il existe deux grands types de cancers de la peau :

  • Les carcinomes : ce sont les cancers de la peau les plus fréquents, mais qui entraînent rarement un décès. Le plus souvent, ils sont dus à une exposition excessive au soleil et surviennent généralement après 50 ans.
  • Les mélanomes : ce sont les moins fréquents mais les plus graves, car ils se propagent rapidement à d’autres parties du corps et se manifestent en général par une tâche noirâtre. Ils sont responsables de 75% des décès causés par un cancer de la peau.

Les causes d’un cancer de la peau résident le plus souvent dans l’exposition aux rayons ultraviolets naturels ou artificiels. C’est pourquoi une surexposition au soleil est nocive pour la peau.

Le dépistage peut vous sauver la vie 

Il est important de se faire dépister par un dermatologue car la détection précoce des cancers de la peau constitue la meilleure chance de guérison même pour les mélanomes. Il faut donc surveiller régulièrement sa peau, en particulier les grains de beauté.

Cette Journée Nationale de dépistage du cancer de la peau repose sur le volontariat des dermatologues, qui assurent des consultations de dépistage anonymes et gratuites dans toute la France. C’est également l’occasion de rappeler les principaux messages de prévention concernant l’exposition aux UV :

  • Avoir une protection solaire efficace pour limiter la pénétration des rayons UV, et la renouveler fréquemment
  • Eviter de s’exposer au soleil entre 12h et 16h
  • Rechercher l’ombre et se couvrir
  • Montrer régulièrement votre peau à un dermatologue

 

Bandeau-journee-peau-2016

Pharminfo.fr

Sources :

Journée Mondiale de lutte contre l’obésité

Chaque anobesekikanée dans le monde 2,6 millions de personnes, sur 500 millions atteintes, meurent à cause de surpoids ou d’obésité. En observant une augmentation de ces chiffres, l’OMS parle même d’épidémie de l’obésité  qui est devenue un grave problème médical et  l’une des principales menaces à la santé.

Qu’est ce que l’obésité ?

L’obésité, tout comme le surpoids, se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle. Cela entraîne dans la majorité des cas, des complications et de graves problèmes de santé. Les enfants sont de plus en plus touchés par l’obésité.

Le calcul de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) permet de diagnostiquer si vous êtes en surpoids ou obèse. L’IMC estime la quantité de masse grasse de l’organisme à partir de la mesure du poids et de la taille. Pour faire le test, vous pouvez cliquer ici : IMC .

Les causes de l’obésité sont multiples et complexes, mais elles sont généralement liées à :

  • Des facteurs comportementaux : tels que la consommation excessive de boissons alcoolisées et d’aliments gras, le fait de ne pas pratiquer d’activité physique…
  • Des facteurs psychologiques : tels que le stress, la dépression, un traumatisme, l’anxiété…
  • Une prédisposition génétique, dans la minorité des cas.

Lutter contre l’obésité :

Pour lutter contre l’obésité, quelques recommandations générales et simples peuvent aider telles que :

  • Consommer plus de fruits et légumes
  • Limiter les graisses, le sucre et le grignotage
  • Pratiquer une activité physique régulière

Le plus important, c’est de trouver la motivation !

Dans les cas d’obésité extrême notamment, les médecins spécialistes peuvent prescrire des médicaments adaptés pour lutter contre la prise de poids, accompagné d’un suivi nutritionnel strict.

Il existe également une solution chirurgicale assez lourde appelée chirurgie bariatrique en tant que dernier recours. Elle consiste à restreindre la capacité de l’estomac avec la pose d’un anneau, ou à limiter l’absorption des aliments par un pontage gastrique, c’est à dire en rendant inutile une partie de l’estomac et de l’intestin grêle.

téléchargement

Pharminfo.fr

Sources :

 

Journée Mondiale de l’asthme

ashmeL’asthme touche plus de 4 millions de Français, soit 6,7% de la population et 9% d’enfants. Cette année, la Journée Mondiale de l’asthme vous propose de découvrir des conseils pratiques quotidien pour les enfants asthmatiques.

Qu’est ce que l’asthme ? 

L’asthme est une maladie respiratoire, qui se traduit par une inflammation des bronches, et donc empêche le passage de l’air. C’est la première maladie chronique de l’enfant, qui entraîne encore aujourd’hui 1 000 morts par an.

Les causes de l’asthme ne sont pas clairement définies, même s’il existe à la fois des facteurs de risques génétiques et environnementaux dû aux allergies par exemple dans 80% des cas environ.

Cette maladie nécessite un traitement régulier, dans la plupart des cas par l’inhalation, puisqu’elle ne peut être guérie définitivement. Nous pouvons cependant la détecter au début de son apparition par des tests de spirométrie, qui mesurent la respiration.

Sensibilisation, information et compréhension

Le thème de cette année est basé sur le slogan : « Votre enfant est asthmatique ? Des conseils pratiques pour l’aider au quotidien ! ».

La Journée Mondiale de l’asthme a pour objectifs de sensibiliser et d’informer sur cette maladie, afin qu’elle soit mieux diagnostiquée, mieux maîtrisée et mieux prise en charge. En effet, encore trop d’enfants ne bénéficient pas d’un bon diagnostic ni d’une prise en charge adaptée.

 

Pharminfo.fr

Sources :