Une vieille dame s’emmêle les pieds dans le Blister !

blister_medicament_2.jpg En fait d’erreurs de fabrication, de dysfonctionnements de la chaîne de production ou même d’une malveillance (destinée à dénoncer les cadences infernales !) il n’y avait qu’une vieille dame un peu trop consciencieuse.

‘J’ai oublié de vous dire, je remets toujours mes médicaments non pris dans les blisters !’

La patiente qui s’est présentée dans une pharmacie de Saint Malo un jour de juin en signalant avoir découvert un comprimé de zopiclone dans une boîte de Furosémide Teva avait en réalité provoqué elle-même (non intentionnellement) cette inversion. Quand elle ou son époux achète une nouvelle boîte de comprimés, quelle qu’elle soit, elle les déverse consciencieusement dans un pilulier. Et quand à la fin de la semaine, il reste des gélules non prises, elle les remet minutieusement dans les blisters en prenant bien soin de refermer l’opercule.

C’est ainsi que s’est produite l’interversion constatée par la préparatrice en pharmacie de Saint Malo. L’officine a-t-elle trop rapidement donné l’alerte ?Il est en tout cas certain que l’obtention des précisions demandées à la patiente s’est faite à retardement. Après avoir assuré que son mari (auquel était en fait destiné le Furosémide) n’était pas traité par zopiclone, la vieille dame est revenue plus tard pour signaler qu’elle, par contre, prenait ce somnifère. Et ce n’est également qu’après coup qu’elle évoque devant la préparatrice son rangement des pilules à chaque fin de semaine « pour ne rien perdre ».

Sources : Libération, AFP, Jim Pro

8 conseils pour préserver vos seins !

1. Allaitez votre bébé. De nombreuses études, menées depuis 20 ans, montrent qu’il y a moins de cancers du sein (et des ovaires) chez les femmes qui ont allaité.

2. Stoppez la cigarette. Le tabac détruit l’élastine, la protéine qui donne à la peau son élasticité et qui empêche la poitrine de tomber.

3. Terminez votre douche matinale par un jet d’eau froide sur votre poitrine : l’effet vasoconstricteur stimule la micro-circulation et la peau retrouve son côté « soutien gorge » naturel.

4. Investissez dans un soutien-gorge de sport, quelle que soit l’activité sportive pratiquée car votre poitrine souffre beaucoup des mouvements pratiqués, même si vous faites un simple 85 A ! A 50 ans, votre poitrine vous dira merci !

5. De par leur constitution, les seins sont naturellement fragiles. Pauvres en glandes sébacées, ils ont besoin d’être hydratés quotidiennement. Utilisez un soin tenseur et raffermissant, tous les matins (comme vous le faites pour votre visage,), pour préserver l’élastine. Et effectuez régulièrement un gommage doux, pour stimuler le renouvèlement des cellules.

6. Dormez sur le dos et non sur le ventre, pour ne pas écraser votre poitrine.

7. Ne les exposez pas au soleil. Les rayons UV détruisent l’élastine et les fibres de collagène qui soutiennent votre poitrine. Et si vous êtes adepte du « seins nus » sur la plage, tartinez généreusement votre poitrine de crème solaire.

8. Surveillez-les. Faites-vous suivre tous les ans à partir de 30 ans et effectuez une mammographie tous les deux ans à partir de 50 ans. Ce dépistage précoce permet de déceler une tumeur alors qu’elle mesure moins de 2 cm. Un niveau de détection qui accroit les chances de guérison.Preserver ses seins

A éviter absolument :

  • Les bains trop chauds
  • L’effet yoyo des régimes (je perds du poids, je reprends du poids…)
  • Le sport sans soutien-gorge adapté.