Allergie : Les allergies croisées

Comment se déroule la réaction allergique ?

Il existe plusieurs types d’allergies selon leur mécanisme et leurs manifestations.L’hypersensibilité de type I se déroule comme suit :

  • L’organisme va être en contact avec un allergène. Il va se sensibiliser à cet allergène, c’est-à-dire, qu’il va fabriquer des anticorps de type IgE spécifiques de l’allergène.
  • Lors d’un deuxième contact, les anticorps vont aller s’attaquer à l’allergène formant ainsi un complexe immun (Anticorps-Antigène). Ce complexe immun va se fixer des mastocytes et des basophiles, qui vont ainsi libérer des médiateurs chimiques (type histamine) qui sont responsables de la manifestation allergique.

Qu’est-ce qu’une réaction croisée?

Les réactions croisées ont lieues lorsqu’il existe une similitude de structure entre deux substances.
Deux allergènes, possédant une structure similaire, peuvent être attaqués par les même IgE spécifiques de cette structure.Les IgE vont attaquer un allergène même si il n’a pas été sensibilisé au départ par lui car il ressemble à l’autre. C’est ce qu’on appelle une réaction croisée.

allergies alimentaires

Par exemple:

  • les gens allergiques au latex pourront faire une réaction allergique avec le kiwi, l’avocat, la banane et la châtaigne.
  • Une allergie au pollen peut entraîner des allergies croisées avec des fruits ou des légumes de type pommes, poires, fraises, framboises et/ou avec les amandes, des noisettes et le kiwi.
  • Il existe des allergies croisées avec les poils de chat et la viande de porcs.
  • Il peut également y avoir des réactions croisées aliments – aliments appartenant ou non à la même famille.
Mais attention, ce n’est pas parce que l’on est allergique à un poisson, qu’il faut éviter tous les autres poissons !

Sensibilisation ne veut pas obligatoirement dire réaction !

Les réactions croisées peuvent se présenter sous trois formes :

  • la réactivité croisée in vitro, c’est-à-dire que les tests IgE spécifiques sont positifs pour deux allergènes
  • la sensibilisation croisée in vivo : les tests cutanés pour les deux allergènes sont positifs
  • l’allergie croisée : où les tests de provocation orale sont positifs, c’est-à-dire que l’allergie a été constatée par des signes cliniques (conjonctivite, rhinite, eczéma) pour ces deux allergènes. C’est le cas le moins fréquent.

Donc même si l’on possède des IgE contre le latex, qui peuvent aussi réagir avec l’avocat, on ne déclarera pas obligatoirement des signes cliniques en mangeant de l’avocat !

C’est pourquoi il est important de déterminer avec un allergologue ou un médecin spécialisé, quels sont les aliments à éviter et quels sont ceux qui ne présentent aucun danger !

En cas de suspicion, contacter votre médecin !

Sources :

  1. www.e-sante.fr
  2. Ministère de la santé www.sante.gouv.fr
  3. Photo par David Castor sur Wikimedia Commons http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Allergy_food.jpg?uselang=fr