Coup de blues ou dépression hivernale ?

La dépression hivernale, qu’est ce que c’est ?

C’est une dépression liée à la diminution de la lumière naturelle. Les jours raccourcissent et la luminosité est moins intense.

Ce trouble affectif saisonnier apparaît surtout début novembre, en décembre et en janvier.La dépression saisonnière touche 3 femmes pour 1 homme et est beaucoup plus fréquent dans les pays du Nord.

Comment la lumière agit-elle sur notre organisme ?

La lumière que l’on reçoit au niveau des yeux va être transmise au niveau du cerveau en signaux électriques.
Ces signaux vont favoriser la production de sérotonine (substance agissant dans le cerveau). La sérotonine régule l’humeur et contrôle la production d’une autre substance, la mélatonine. La mélatonine est une hormone intervenant dans les cycles de sommeil et d’éveil. Sa production se fait surtout la nuit.
Une baisse de sérotonine et une augmentation de la mélatonine interviendraient donc dans la dépression saisonnière.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus souvent rencontrés lors de dépression saisonnière sont :

  • une tristesse pouvant aller jusqu’à des pensées suicidaires,
  • une fatigue permanente accompagnée d’un besoin constant de sommeil,
  • une baisse de la libido,
  • un manque d’énergie, une perte de motivation et d’intérêt,
  • une difficulté à réaliser les taches quotidiennes et des troubles de la concentration,

Traitements :

Luminothérapie :

Cette thérapie consiste à s’exposer 30 min/jour sous une lampe mimant la lumière du jour. L’amélioration est rapidement constatée, en quelques jours, mais l’exposition doit se faire tout au long de la période hivernale pour être efficace.Il existe des contre-indications à la luminothérapie.
On peut également utiliser une lampe qui mime le lever de soleil

Médicaments :

Les médicaments utilisées sont des antidépresseurs (type Prozac® Zoloft®) pour les cas prononcés. Les antidépresseurs vont agir au niveau du cerveau en empêchant la recapture naturelle de la sérotonine. Il y a donc plus de sérotonine qui agit au niveau du cerveau.

Psychothérapie :

Une psychothérapie peut aider à se sortir de la dépression, à avoir des pensées positives.

Quelques conseils pour profiter de l’hiver en toute sérénité !

  • s’exposer à la lumière naturelle ! Profiter de la lumière extérieure au moins une heure par jour,
  • pratiquer une activité physique de préférence à l’extérieure (la pratique d’un sport augmente la sécrétion d’endorphines),
  • avoir un sommeil de bonne qualité : éviter de dormir la journée, essayer de trouver votre rythme de sommeil. Les premières heures de la nuit sont les plus réparatrices, il faut donc se coucher tôt !

Sources:

  1. http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/
  2. www.e-sante.fr
  3. Lavoie M.E. La photothérapie dans le traitement et la prévention du trouble affectif saisonnier. Le Médecin du Québec, vol 37, n°3, mars 2002