Ambroisie : une plante très allergisante en plein développement

AmbroisieLa région où la densité de l’ambroisie est la plus forte est la région Rhône-Alpes. Mais elle a progressivement envahi les départements voisins (la vallée de la Saône, celle du Rhône) et occupe aujourd’hui un vaste territoire en France et en Europe. Les conditions météorologiques actuelles, alternance de périodes chaudes et pluvieuses, favorisent le développement de cette plante, dont la floraison commence mi-août.

La période de juin-juillet est donc la plus propice pour détruire l’ambroisie. Un plant d’ambroisie supprimé avant sa période de floraison permet d’éviter la production de pollens et de limiter la reproduction de cette plante envahissante. La destruction doit être réalisée avant fin juillet, soit avant la floraison ; Elle peut se faire par arrachage, fauchage et désherbage chimique.

L’arrachage manuel est une technique efficace (le port de gants est recommandé). Les interventions en période de floraison sont à limiter, il faut alors s’assurer de la non-sensibilité des intervenants et exiger le port de masques adaptés.

allergy ambroisie

L’ambroisie colonise surtout les terrains nus : bordure de routes, terre-pleins d’autoroutes, terrains vacants, chantiers de construction, sols perturbés, emprises de réseaux ferroviaires ou électriques et les cultures de colzas, de céréales, de maïs et de tournesol. Sur les terrains non agricoles la meilleure technique de lutte est la prévention de la pousse des plants d’ambroisie par végétalisation des sols,

La lutte contre l’ambroisie est l’affaire de tous : collectivités, entreprises, agriculteurs, particuliers…

Afin de renforcer les actions de lutte contre l’ambroisie, le Ministère chargé de la santé, la DRASS Rhône-Alpes et la DDASS de l’Isère organisent un colloque d’échanges entre les différents partenaires impliqués, le vendredi 21 novembre 2008, à Aix les Bains.

Pour plus d’informations sur cette rencontre : ambroisie2008.fr

Pour en savoir plus sur l’ambroisie :

  • DRASS de Rhône-Alpes : ambroisie.info
  • Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) : pollens.fr
  • Association française d’étude des ambroisies (AFEDA) : AFEDA

Source : Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports