Une grippe carabinée ! Tous savoir sur les traitements préconisés avant ou pendant.

Comment attrape-t-on la grippe ?

gripperLe virus se transmet facilement d’une personne à l’autre par voie aérienne, au moyen des microgoutelettes et des particules excrétées par les sujets infectés lorsqu’ils toussent ou éternuent. Le virus grippal pénètre dans l’organisme par le rhino-pharynx. Les symptômes apparaissent de 1 à 4 jours après la contamination. Les sujets atteints deviennent contagieux un jour avant l’apparition des symptômes et le restent pendant 7 jours. Méfiez vous !

Le virus survit plus longtemps à l’extérieur de l’organisme lorsque le temps est sec et froid, raison pour laquelle les épidémies saisonnières surviennent en hiver dans les climats tempérés.

Comment traite-t-on la grippe ?

Traitement symptomatique

Pour la plupart des sujets, la grippe est une infection des voies respiratoires supérieures qui dure quelque jours et ne demande qu’un traitement qui traite uniquement les symptômes, L’organisme du malade éliminant lui-même le virus pendant cette période.

Les antibiotiques, comme la pénicilline, sont des agents antibactériens sans aucune action sur les virus. Ils ne jouent donc aucun rôle dans le traitement de la grippe chez un sujet normalement en bonne santé mais peuvent servir à traiter des complications infectieuses.

Traitement anti viral

Lorsqu’ils sont administrés avant l’infection ou aux premiers stade de la maladie (dans les deux jours suivant l’apparition des symptômes), les antiviraux peuvent prévenir l’infection ou, si elle s’est déjà installée, réduire la durée des symptômes d’un à deux jours.

Rappels concernant quelques conseils d’hygiènes

Se laver régulièrement et soigneusement les mains avec du savon.

Si les conditions sont compliqués pour se laver les mains (au bureau, en shopping, …) vous pouvez utiliser une solution hydro-alcoolique (SHA) pour vous nettoyer les mains en les frottant ensemble.Ce sont des solutions antiseptiques cutanées disponible en pharmacie.

Quand vous lavez les mains ?

  • Avant de préparer chaque repas, de manger ou de nourrir des enfants.
  • Après s’être mouché, avoir toussé ou éternué.
  • Après avoir visité une personne malade, cuisiné, être allé aux toilettes.
  • Après chaque sortie et en rentrant au domicile

Comment prévient-on la grippe ?

La vaccination constitue le principal moyen de prévention de la grippe et de réduction de l’impact des épidémies. Différents types de vaccins existent et ont été utilisés depuis plus de 60 ans. Ils sont sûrs et efficaces pour la prévention des effets bénins comme des conséquences graves de la grippe.

La grippe est une maladie virale dont les complications sont susceptibles d’engager le pronostic vital, particulièrement chez les patients à risque, notamment les jeunes enfants et les seniors.

En cas d’atteinte grave, il peut s’avérer nécessaire d’hospitaliser le malade et de le placer sous soins intensifs, antibiothérapie pour la prévention des surinfections et assistance respiratoire.

Les modifications génétiques constantes des virus grippaux imposent d’ajuster chaque année la composition du vaccin de façon à y introduire les souches les plus récentes A(H3N2), A(H1N1) et B en circulation. Chaque année, le vaccin est donc nouveau et différent de celui de l’année précédente. C’est pour des raisons d’efficacité que le vaccin est ainsi revue.

Tous les vaccins inactivés existant actuellement contiennent des traces de protéines d’œuf et ils ne doivent donc pas être utilisés chez le sujet allergique à celles-ci.

En cas de suspicion, n’hésitez pas à informer votre pharmacien et à consulter votre médecin traitant.

Sources :

  • OMS