La pharmacie est un espace de santé proche des patients

Ce type d’expérience est souvent trop rare pour que nous profitions de ces quelques lignes pour le souligner. C’est une démarche qui est construite sur un véritable partenariat autour du patient diabétique. Au départ, une enquête menée auprès de 200 patients par des pharmaciens a montré une carence en information et en suivi de la prise en charge des patients diabétiques. La première contribution de l’association a donc été de fomer les équipes officinales par des diabétologues de la région grâce à un kit fourni par l’association. Ainsi les spécialistes à l’initiative de ce projet ont formé déjà plus de 400 personnes en Ile de France.

Les évaluations en pré-formation puis en post-formation ont montré une nette amélioration des connaissances ainsi qu’un impact majeur de la formation sur la perception de la maladie et donc sur la suivi des diabétiques.Les équipes officinales ayant participé à l’opération sont enchantés des résultats sur

  1. les connaissances acquises et réactualisées
  2. leur capacité à anticiper les questions de leurs clients diabétiques sur les petits maux liés à leur maladie pour leur répondre de façon pratique. Au programme, les officinaux ont dispensé des régles d’hygiènes et de diététiques, des conseils d’observance et également des recommandations sur les spécialités ou produits les plus adaptés pour soigner les petits bobos (cicatrisation, hygiène bucco-dentaire, sécheresse cutanée, …)

Après cette expérience concluante, l’association ‘Off et Diab’ affiche l’ambition d’impliquer 10 000 officinaux en constituant des équipes locales soudées autour du diabétologue pour mieux répondre aux besoins des patients diabétiques. Des groupes se constituent déjà à Nîmes, Tarbes, Evreux, Amiens, Caen, Lyon et bien d’autres villes.