14 juin : Journée mondiale du don de sang

En France, le don de sang est basé sur le volontariat et il est non rémunéré. C’est pourquoi il est important de tous se mobiliser !

Don du sang : pourquoi ?

Le don du sang est important car il n’existe pas encore de produits ou de médicaments pouvant remplacer les globules rouges, les plaquettes ou le plasma.Ils sont indispensables dans des situations d’urgence lors d’un accouchement par exemple ou lors d’une intervention chirurgicale en cas d’hémorragie massive. Les grands brûlés, par exemple, ont besoin de transfusions de plasma.

Les produits sanguins sont également indiqués dans des maladies chroniques. En effet certaines maladies nécessitent des transfusions régulières. C’est le cas des leucémies, maladies touchant directement la production de cellules sanguines. Dans le cas des cancers, ce sont les traitements intensifs, qui peuvent abîmer la moelle osseuse et donc empêcher la production de cellules sanguines.

donsang

Comment ça se passe ?

Le don du sang le plus courant est le don de sang « total ». C’est seulement après le prélèvement que les constituants (globules rouges, plaquettes, plasma) vont être séparés.Il faut consacrer environ 40 minutes pour faire un don.

  • Tout d’abord, vous allez être accueilli par une secrétaire qui va constituer un dossier administratif et vous remettre un questionnaire de pré-don à remplir. Ce questionnaire vous servira lors de l’entretien médical.
  • Puis vous aurez un examen médical dans un espace confidentiel avec un médecin. C’est une étape importante. Le médecin s’assurera qu’il n’y a pas de danger pour vous mais également pour le receveur. Il assure une première étape de sécurité des transfusions.
  • Le prélèvement est effectué par une infirmière. Elle prélèvera tout d’abord des tubes nécessaire aux analyses. Suivant votre masse sanguine, elle prélèvera entre 400 et 450 ml. Cela prendra environ 10 minutes mais pour un don de plaquette ou de plasma, il faut compter plus de temps.
  • Enfin, arrive le temps de la collation et du repos. Même si le volume de sang prélevé se reconstitue rapidement, il est important de boire et de manger après un don et d’éviter les efforts physiques juste après le prélèvement.

Un homme peut donner son sang jusqu’à 6 fois par an et une femme 4, en respectant toutefois un délai minimale entre chaque don.Les tubes seront ensuite analysés pour la sécurité du futur receveur mais également pour identifier le groupe sanguin, si non connu, pour éviter des erreurs de transfusion. Le sang est ensuite stocké dans une banque du sang.

Alors n’hésitez plus et connectez vous sur le site de L’établissement Français du Sang ou dirigez vous vers un professionnel de santé pour savoir où donner votre sang près de chez vous ! Vous pouvez également vous inscrire en ligne pour être informé des lieux de collectes organisés à proximité de chez vous en devenant ‘e-donneur’ !

Sources

  • Établissement du Français du Sang www.dondusang.net
  • http://www.e-donneur.com